Chroniques·Non classé

Dark love

img_2699

Auteures : Cléa Dorian et Ninon Vars

Editions : Addictives

Résumé :

Et si, pour guérir de ses blessures, il fallait se brûler les ailes ? À quelques mois de son mariage, Anna décide de tout plaquer. Avec son amie Iris, elle aussi dans une relation difficile, elles éprouvent un besoin irrépressible de liberté. Au Pandemonium, boîte de nuit devenue leur QG, elles vont franchir les limites et se font le serment de ne pas regarder en arrière. Au gré de leurs rencontres, Anna et Iris vont tenter de guérir de leurs blessures. Mais à jouer avec le feu, elles risquent de tout perdre… C’est peut-être aussi le prix à payer pour renaître et enfin trouver l’amour. Un humour corrosif et une sensualité à fleur de peau.

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour un nouvel avis sur un roman qui me faisait de l’œil depuis sa sortie numérique. Merci à Carole et aux éditions addictives pour ce service presse.

Anna doit se marier dans quelques semaines avec son premier amour. A la sortie du dernier essayage de sa robe de mariée, elle va s’enfuir et rejoindre sa meilleure amie. Elle étouffe dans son petit village où tout se sait au moindre écart. Yann, son futur mari, ne cesse de la rabaisser, de la critiquer et de contrôler sa vie. Anna doit l’attendre bien sagement à la maison chaque jour.

Et elle doit aussi respecter ses traditions : ne pas coucher avant le mariage. Sauf qu’Anna brûle de plus en plus de désir. Mais elle a le droit seulement aux baisers chastes sans caresse, sans passion. Elle rêve d’un homme doux et attentionné qui la traitera comme elle le mérite. Anna est pleine de culpabilité. Elle se rejette trop la faute et fait trop attention au regard des autres. Elle débarque complètement perdue chez sa meilleure amie.

Iris, sa meilleure amie, est une femme libre. Une femme de pouvoir. Une séductrice. Elle aime dominer ses conquêtes que ça soit des hommes ou des femmes. Avoir toujours le dessus. C’est une femme forte et indépendante qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Elle vit l’instant présent sans se prendre la tête. Elle dirige une maison d’éditions avec un de ses amis Gautier.

Elle a une relation depuis quelques temps avec un homme marié. Cet homme fait peu à peu tomber toutes les barrières qu’elle avait installées autour de son coeur. En réalité, Iris a peur de l’amour. Elle se cache sous une carapace qu’elle s’est forgée au fil du temps et de ce qu’elle a vécu. Elle n’est au final pas aussi forte qu’on l’imagine. Elle refuse juste de montrer ses faiblesses.

Toute sa vie elle a toujours été le second choix. La personne de trop. L’intruse. Celle qu’on ne choisissait jamais. Acceptera-t-elle longtemps d’être encore seulement la maîtresse qu’on relègue au placard quand on en a plus besoin ? Celle qu’on ne montre jamais ?

Anna et Iris se connaissent depuis leur tendre enfance. Elles sont comme des soeurs. Toujours là l’une pour l’autre. Mais elles sont surtout le jour et la nuit. Iris s’assume complètement. Elle ne vit que pour la mode. Portant des robes plus courtes les unes que les autres. Alors qu’Anna est pudique et introvertie. Elle a perdu le goût de la vie.

Ensemble, elles vont se redécouvrir l’une et l’autre. Trouver qui elles sont vraiment. Ce qu’elles veulent. S’épauler l’une et l’autre pour enfin être heureuse. Anna va se libérer et apprendre à s’accepter. A assumer ses envies. A ne plus rester dans l’ombre. Prendre son envol et parfois tomber pour mieux se relever. Iris va découvrir l’amour. La joie d’être enfin unique pour quelqu’un.

J’ai bien aimé cette histoire vraiment originale. Ce livre est drôle et touchant. On suit avant tout deux femmes en quête de se découvrir. Deux femmes qui ont chacune leurs failles. Deux femmes à la recherche de l’amour. Ce livre ne manque pas de bookboyfriends entre Gautier, Raphaël, Jonas, Julian, Virgile, Ethan, Hayden, Vincent et Kyu. Il y en a pour tous les goûts. Vous y trouverez forcément votre bonheur.

L’histoire nous est racontée essentiellement du point de vue d’Anna et Iris. Mais de temps en temps, d’autres personnages prennent le relai. J’ai trouvé cela vraiment intéressant de tous les découvrir lors d’un petit chapitre. J’ai autant aimé l’authenticité d’Anna que la folie d’Iris. L’histoire était assez addictive malgré quelques longueurs à certains passages. Et jusqu’au bout, j’ai hésité quand à savoir qui allait être leurs heureux élus. J’ai été surprise jusqu’aux dernières pages.

Note : 4/5

Elsa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s