Chroniques·Non classé

Adopted love – tome 2

Auteure : Alexia Gaïa

Editions : Hugo Roman

 

Résumé :

Alors que son passé le rattrape, le sauvera-t-elle ? Alors qu’il doit faire face à ce qu’il redoutait le plus, Teagan découvre qu’il n’avait pas encore imaginé le pire. Son passé le frappe de plein fouet, faisant voler en éclats son présent et menaçant son avenir. Sera-t-il assez fort pour l’affronter ? Au plus mal, Elena sera-t-elle capable de lui venir en aide ?

Avis :

Hello !

On se retrouve pour un nouvel avis sur la suite d’Adopted love. Je voulais attendre le format papier à la base mais au final, attendre 3 semaines de plus était impossible après une telle fin. Alors j’ai craqué à la sortie de l’ebook. Je suis faible haha. Je l’achèterais quand même en papier le mois prochain. Il me le faut dans ma bibliothèque.

Suite à la fin terrible du tome 1, Teagan doit affronter sa plus grande peur : la prison. Pour s’en sortir, il n’aura pas d’autres choix que de parler. Il se retrouve seul face à lui-même, enfermé entre 4 murs le projetant tout droit dans ses souvenirs les plus torturants. Et il prend conscience de la chance unique qu’il avait et qui lui a filée entre les doigts. Il se retrouve seul contre tous et plus affaibli que jamais. S’il pensait avoir traversé le pire durant toute son enfance, il se trompait.

« Quand j’y repense, je n’ai jamais vraiment trouvé ma place nulle part. Il n’y a qu’avec Elena que tous ces sentiments qui me foutent la rage disparaissent. Certainement parce qu’elle m’a fait une place qui me va, elle. À côté d’elle, pas devant, sous les regards des autres, ni caché derrière elle, étouffé dans l’ombre. Juste là, à côté d’elle. »

Elena reste très traumatisée par ce qu’il lui est arrivé. Elle s’est renfermée complètement. Le seul qui pourrait l’aider est loin d’elle. Entre peur et dégoût, arrivera-t-elle à surmonter ce qu’elle a vécu et à venir en aide à Teagan ? Lui qui l’a tant aidé à aller mieux dans le précédent tome. Trouvera-t-elle la force de se battre sans lui ?

« Je sais tout ça, ça m’empoisonne en permanence, mais c’est comme de voir un objet tomber et de ne rien faire pour le rattraper parce qu’on sait d’avance qu’on n’aura ni la force ni la rapidité. Je me sens tellement impuissante et perdue dans toute cette histoire qui me dépasse que je n’en deviens plus qu’une spectatrice figée dans la tornade. »

Ils comptent tous les deux l’un sur l’autre pour faire éclater la vérité. Mais aucun des deux n’arrive vraiment à se lancer. Ils souffrent terriblement du manque de l’autre mais aucun son ne sort quand il s’agit de raconter la vérité qui pourrait leur permettre de se retrouver. Malgré de nombreuses zones d’ombre dans les autres témoignages, ils ont besoin des leurs pour éviter une injustice. Arriveront-ils à parler à temps ?

« Mes peurs ne se sont pas transformées en cicatrices. C’est une chose qui n’arrivera certainement jamais. Je vais porter mes plaies ouvertes à vie. Je ne sais pas comment les refermer. Il n’y a que Teag qui ait ce genre de pouvoir. »

Ce tome est bien plus sombre que le précédent. L’action se passe essentiellement en prison. Je n’avais encore jamais lu de livres sur le sujet. Et j’ai trouvé cela vraiment très intéressant. Mais aussi tellement dur à lire. Et profondément injuste. Malgré son apparence de racaille, on a très vite compris dans le tome 1 que Teagan est loin d’être un mauvais. Au contraire, il est très sensible. Et en prison, il n’y a pas de place pour les larmes.

« Elle m’a dit qu’elle m’aime fort et qu’il ne faut pas que j’oublie de l’appeler toutes les semaines. Je ne le ferai pas, parce que si elle pleure à chaque fois, je ne vais jamais tenir, moi. »

J’ai beaucoup aimé ce second tome si poignant. J’ai eu la gorge serrée à de nombreux moments. Ce tome m’a vraiment vidé. Le passé de Teagan se dévoile un peu plus. Le point de vue d’Elena vient nous éclaircir plusieurs zones d’ombre du tome précédent. J’ai trouvé les retours en arrière super bien choisis. La plume de l’auteure est tellement percutante.

« Je te hais parce que tu m’as rendue accro à ce que tu me donnes : tes mots, tes regards, tes sourires, tes caresses, et je t’aime pour tout ça aussi. Est-ce que c’est ça, l’amour ? Tout donner jusqu’à sa liberté ? Je ne me pardonnerai jamais d’avoir pris cette dernière. Je t’aime, Teagan Doe. Je te hais, Teagan Doe. Mes jours sans toi sont invivables. Mes nuits sont atroces, mes journées trop lourdes à porter. »

Cependant, j’ai trouvé la fin trop rapide. J’aurais aimé que les retrouvailles soient plus développées et peut-être même une projection dans le futur. J’ai aussi eu envie de secouer les personnages parfois. Leurs silences étaient tellement pesant. Mais ça n’enlève rien au côté super addictif de l’histoire. J’ai vraiment eu du mal à lâcher ce livre. J’avais tellement besoin de « voir » Teagan heureux.

« Mon silence est encore et toujours le maître du jeu et je ne peux rien faire pour le maîtriser. Le silence me contrôle et je ne peux pas en parler. »

Je me suis vraiment attachée aux personnages. Et je suis vraiment triste de les quitter. Ils vont beaucoup me manquer. ça faisait un moment que je n’avais pas eu aussi mal au cœur à l’idée de les laisser continuer leur route sans moi.  Il me faudrait un troisième tome haha. Je crois que c’est aussi pour cela que j’ai trouvé la fin trop rapide. Je ne voulais pas que cette histoire se termine. Hormis ces petits points négatifs, je vous recommande grandement cette histoire qui vous chamboulera forcément !

Note : 4,5/5

 

Elsa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s