Chroniques·Non classé

November 9

Auteure : Colleen Hoover

Editions : Hugo Roman

 

Résumé :

Quand l’amour s’écrit au futur… Fallon et Ben se rencontrent par hasard alors que leur vie est en train de changer.  La jeune femme est sur le point d’aller s’installer à New York où elle espère poursuivre une carrière d’actrice au théâtre. Ben veut devenir écrivain. Ils se croisent comme des étoiles filantes mais l’intensité de ce qu’ils partagent les pousse à se fixer un rendez-vous annuel, le neuf novembre. Fallon devient alors la source d’inspiration du roman de Ben. Chaque rendez-vous est une mine d’informations pour lui et, pour tous les deux, c’est le moyen de faire le point sur leur vie. Jusqu’au jour, un neuf novembre évidemment, où Fallon se met à douter de ce que Ben lui raconte sur lui-même. Peut-il avoir inventé sa vie comme un roman ? Et pourquoi ferait-il une chose pareille ?

Avis :

Hello !

On se retrouve pour un nouvel avis sur le nouveau Colleen Hoover que j’ai eu la chance d’avoir en exclusivité au festival new romance.

Fallon a 18 ans. Sa vie a complètement changé depuis 2 ans. A cause d’un accident, elle se retrouve couverte de cicatrices. Elle ne supporte plus son apparence. Elle fait tout pour se cacher. Avant cela, Fallon avait commencé une carrière d’actrice au côté de son père. Malheureusement, tout s’est arrêté pour elle. Dans ce milieu, le physique compte plus que tout.

« Je ne peux m’empêcher de songer qu’il ne risque pas de tomber amoureux de moi. ça devient lassant, ces cicatrises sur mon visage me punissent doublement, d’abord par leur présence, ensuite en me poussant à me rabaisser systématiquement. »

Pour reprendre sa vie en main, elle a décidé de quitter la Californie pour New York. Elle veut tenter sa chance à Broadway et prouver à son père que tout est encore possible. Mais juste avant son départ, elle va rencontrer Ben. Malheureusement, ils ne leur restent que quelques heures avant de se quitter avant d’avoir à peine commencé à se connaitre.

« Le cœur n’est qu’un emballage des pures qualités qu’il renferme. Et tu débordes de qualités. Compassion, gentillesse, altruisme. Tout ce qu’il y a de plus important. »

Malgré le peu de temps passer ensemble, Ben lui fait du bien. Avec lui, elle se sent de nouveau belle. Sa franchise la fait rire. Elle retrouve un semblant d’assurance. Mais avant de trouver l’amour, Fallon veut découvrir qui elle est vraiment. Et pour cela, il faudra qu’elle attende l’âge de ses 23 ans selon sa mère.

« Elle dit que la plupart des gens voient leur vie se tracer vers l’âge de vingt-trois ans, alors je veux être certaine de savoir qui je suis et ce que j’attends de la vie avant de tomber amoureuse. Parce que c’est trop facile de tomber amoureuse, Ben. Le plus dur c’est ensuite, quand on veut s’en détacher. »

La solution pour ne pas perdre l’autre mais aussi ne pas tomber amoureuse avant 5 ans ? Voir Ben seulement chaque 9 novembre à la même heure. Au même endroit. Et sans contact entre temps. Alors c’est ce qu’ils vont faire : se retrouver chaque année. Faire le point ensemble sur l’année passée. Se connaitre un peu plus. Chaque année, ils vont reprendre leur histoire là où elle s’est arrêtée un an auparavant. Ils n’auront que quelques heures devant eux. Et après, ils devront se quitter de nouveau et attendre un an.

« Si les mensonges n’étaient que des mots écrits, je les effacerais. Mais ils sont prononcés; gravés en nous. Avec une vérité retrouvée, j’implore mon pardon à grands cris. Laisse-moi me repentir contre ta peau. »

Mais en un an, beaucoup de choses peuvent changer. Se retrouveront-ils vraiment chaque 9 novembre pendant 5 ans ? Arriveront-ils à ne pas tomber amoureux avant leurs 23 ans ? Et si la pire journée de leur vie devenait la meilleure ?

« Je t’aime, Fallon. Plus que la poésie, plus que les mots, plus que la musique, plus que tes seins. Les deux. Tu te rends compte ? »

J’ai beaucoup aimé ma lecture. Je ne m’attendais pas à une telle histoire. Malgré le peu de temps qu’ont passé Ben et Fallon ensemble, la profondeur de leur histoire est magnifique. Tous deux sont très attachants. Entre mensonges et culpabilité, cette histoire ne manque pas d’émotions. Colleen Hoover m’a une nouvelle fois surprise avec ses retournements de situation. Si vous cherchez une histoire originale, je vous le recommande ! 

Note : 4,5/5

 

Elsa

2 commentaires sur “November 9

  1. Je viens de finir le livre en deux jours. Le résumé ne m’ attirait pas mais suite à ton article je me suis laissée tenter et je l’ai précommandé. Je n’ai aucun regret.On est captivé pas l histoire. J’aurai du me douter que colleen hoover et sa plume ne pouvait pas me décevoir.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s