Chroniques·Non classé

Viens, on s’aime

Auteure : Morgane Moncomble

Editions : Hugo Roman

 

Résumé :

L’amour fleurit parfois là où on ne l’attend pas. Beaucoup s’accordent à dire que l’amitié fille-garçon n’existe pas. Et pour cause ! Lorsque Loan et Violette se sont rencontrés, ce fut un véritable coup de foudre platonique. À cette époque, Loan était en couple avec Lucie depuis quatre ans, si bien qu’il n’avait d’yeux que pour elle. Mais seulement un an plus tard, beaucoup de choses ont changé : Loan est un homme abattu depuis que sa petite-amie l’a quitté. Quant à Violette, elle commence tout juste une idylle avec le beau Clément – chose que Loan se surprend à détester. Alors quand sa meilleure amie, encore vierge, le supplie d’être son premier, il hésite. La proposition de Violette sent la mauvaise idée à plein nez… mais après tout, il ne s’agit que d’une fois. Rien qu’une. Pas vrai ?

 

Avis :

Hello !

On se retrouve pour un nouvel avis sur le livre de la rentrée que j’attendais le plus. Quand j’ai appris, il y a quelques mois maintenant, que ce livre allait sortir, j’étais vraiment heureuse. C’est une des seules histoires que j’ai pris le temps de lire sur wattpad. Et je l’avais adorée. J’avais hâte de la relire. De retrouver Violan.

Violette est une fille complètement barrée et maladroite. Elle ne sait pas tenir sa langue. Elle a un débit de paroles impressionnant. Encore plus quand elle est angoissée. Elle a un humour bizarre. C’est vraiment drôle. Elle est en deuxième année d’école de stylisme.

« Concentre-toi sur des pensées positives, Violette ! PO-SI-TIVES. Un chat qui bondit face à un concombre ? Une mamie qui fait du rap ? La collection Automne-Hiver de Valentino ? Visiblement, ce n’est pas assez positif. Forcément, cela ne fait que m’angoisser davantage. Dans mon trouble, j’écrase le pied de mon voisin. »

Quand elle se retrouve bloquée, le soir du Nouvel an, dans un ascenseur avec son voisin Loan, c’est la panique. Loan va direct découvrir la vraie Violette sans filtre. Pour pallier à la panique, ils vont parler et avoir un coup de foudre platonique.

« Pas quand j’étais stressée. A mon oral de bac, j’étais tellement angoissée qu’au bout milieu de mon argumentation sur Gatsby le magnifique, j’ai cru intelligent de dire que les robes charleston, c’est vrai sexy, même-si ça ne met pas les nichons en valeur. »

Loan est pompier. Un métier courageux plein de danger. C’est l’opposé de Violette. Il aime avoir le contrôle. La stabilité. Il n’accorde pas facilement sa confiance. Il sort d’une relation de 4 ans avec Lucie qu’il n’arrive pas à oublier malgré les mois qui passent. Il ne se voit pas sans elle. Il est hanté par un passé très difficile. Ses quelques sourires sont précieux.

Suite à cette rupture, il a emménagé chez Violette et sa meilleure amie Zoé. Se rapprochant un peu plus de Violette. Tous deux entretiennent une amitié très fusionnelle. Entre partage de lits, de serviettes et de brosses à dents. Ils n’ont pas besoin de se parler pour se comprendre. Ils se disent tout. Le seul terrain dangereux, c’est leurs histoires d’amour.

« C’est si facile de parler avec elle que ça me surprend. Violette fait partie de ces personnes entières qui vous ouvrent leurs bras d’un regard et ne vous laissent jamais partir. Ces gens-là sont dangereux parce qu’ils vous gardent involontairement sous leur emprise. Et le pire, c’est que vous aimez ça. »

Leur relation est assez ambiguë. Ils prennent beaucoup de place dans la vie l’un de l’autre. Mais pour eux, tout est clair. Enfin tout l’était. Tout a changé maintenant. Loan est libre. Et Violette est en couple. La situation s’inverse. Sauf que Violette a besoin d’une personne de confiance pour faire sa première fois et ne pas tout gâcher, alors qui de mieux que son meilleur ami ? Sauf que contrairement à ce qu’ils pensaient, plus rien ne sera comme avant après cette première fois.

« Je parle trop, je ne prends pas grand chose au sérieux et il m’arrive d’être égoïste, même carrément gaffeuse. Je suis tout ça et plus encore, j’ai tellement de défauts que je n’ai pas assez de doigts pour les compter mais je t’aime ! Je t’aime autant que le premier flocon de neige en hiver, autant que la cuillerée de Nutella en plein régime, autant que la douceur d’une plume sur la peau ou que les rayons du soleil qui percent la nuit chaque matin… Je t’aime Loan. »

Violette sera la légèreté dans la vie de Loan. Elle est pleine de surprise. C’est une petite tornade qui cache elle aussi ses blessures. Elle manque de confiance en elle du fait de sa bizarrerie. Avec Loan, elle peut être elle-même. C’est un homme juste adorable. Ils sont d’un soutien infaillible l’un pour l’autre. Leur relation fait rêver.

« La vérité c’est qu’il n’y a pas une seule photo de nous parmi toutes celles-ci sur laquelle je n’étais pas déjà raide dingue de toi. La vérité, c’est que si j’aimais vraiment Lucie, je ne serais pas tombé amoureux de toi. Sauf que c’est arrivé. Une centaine de fois au moins. C’est arrivé quand tu as commencé à utiliser ma brosse à dents, c’est arrivé une autre fois quand tu as couru dans l’appartement en criant Le Mot, puis une autre fois quand tu m’as pris dans tes bras derrière cette putain de voiture… et je peux continuer comme ça encore longtemps. J’aimais Luice, c’est vrai. Mais tu t’es pointée. Tu t’es pointée comme un arc-en-ciel après la pluie, comme la première violette au printemps, et je t’ai aimée plus encore. »

Ce livre est un petit bijou. L’auteure nous offre une romance rafraichissante pleine de peps mais aussi de douceur. C’était un vrai plaisir de retrouver Violan. J’ai autant aimé qu’à ma première lecture. L’auteure arrive à nous emporter direct dans son histoire. Entre trahisons et mensonges, ce livre ne manque pas de rebondissements. Il est tout aussi drôle que touchant.

Il nous livre aussi un vrai message. Il ne faut jamais changer pour quelqu’un. Il y aura toujours une personne pour nous aimer tel qu’on est. Peu importe notre différence. J’aime d’ailleurs énormément le personnage de Violette. Elle est unique. Elle et Loan sont particulièrement attachants. Tout comme les personnages secondaires qui ont chacun une forte personnalité aussi et qui apportent tous énormément à l’histoire. C’est une joyeuse petite bande que je ne voulais pas quitter.

« Tu es une fleur qui a besoin de s’ouvrir, de s’épanouir, et non de se replier sur ses pétales. Moi je te connais. Je te connais peut-être mieux que tu ne te connais toi-même. Et j’accepte tout ce que tu es sans concession, parce que j’adore le fait que tu te réprimes pas à mes côtés, parce que j’adore le fait que tu me jettes tes défauts en pleine face, sans aucune retenue. »

Si vous aimez les histoires d’amitié, d’amour, les pompiers sexys (on n’en voit pas beaucoup dans les romances je trouve), ce livre est fait pour vous. Je vous le recommande grandement. La plume de l’auteure est magique ! Ce livre réchauffe le coeur et donne vraiment le sourire. J’espère relire un autre livre de Morgane très vite.

Note : 5/5

 

Elsa

 

 

3 commentaires sur “Viens, on s’aime

  1. Merci pour ton article détaillé ! Viens on s’aime me tente beaucoup, je pense finir par le lire un jour ! Par contre, tu ne parles pas de Clément : j’aimerai juste savoir si Violette le trompe avec Loan, ou si leur histoire s’arrête à un moment (car les livres où les petites copines trompent leur mec m’horripilent !)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s