Chroniques·Non classé

Sweet fall (Sweet home tome 3)

Auteure : Tillie Cole

Editions : Milady romance

 

Résumé :

Lexi est en dernière année à l’université d’Alabama. Elle semble avoir une vie parfaite, mais derrière ce masque heureux se cache une funambule au bord du gouffre. Austin est footballeur dans l’équipe de l’université. S’il pouvait être recruté par la ligue professionnelle, il réussirait enfin à subvenir aux besoins de sa famille. En attendant, le crime est sa seule source de revenus : le voilà prisonnier d’un gang. Ces deux êtres que la vie n’a pas épargnés pourront-ils surmonter ensemble leurs épreuves ? Ne risquent-ils pas de tomber ensemble ?

Avis :

Hello !

On se retrouve pour un nouvel avis sur la suite d’une saga. Ce troisième tome est centré sur les meilleurs amis de Molly et Rome des deux tomes précédents. Et j’attendais ce tome avec impatience quand j’ai vu quel thème il abordait. A tel point qu’aussitôt reçu, je me suis jetée dessus et je n’ai pas pu le lâcher avant la fin.

Lexie est une jeune femme pétillante et toujours souriante. Mais derrière ce sourire se cache une profonde souffrance. Une maladie la ronge un peu plus chaque jour et la détruit à petit feu. Chaque jour, elle revêt son masque fait de maquillage et de vêtements noirs pour dissimuler son corps qu’elle ne supporte pas regarder dans un miroir. Lexie est anorexique. Une maladie qu’elle avait normalement vaincue. Mais son retour chez les pom pom girls va réveiller ses anciens démons et sa quête de la perfection. Une voix la pousse chaque jour à réduire les calories. C’est terrifiant.

« Abandonne-toi à moi, Lexington. Je te mènerais à destination. Quand nous aurons atteint ton objectif, Austin succombera à ta beauté. Tu le subjugueras, même. Fais ce que tu as à faire en secret, que personne ne se doute de quoi que ce soit : Le secret, Lexington, telle est la voie. Que veux-tu que le Dr Lund fasse ? Qu’il te force à monter sur une balance ? Lui appartiens-tu pour qu’il te donne ainsi des ordres  Es-tu sa marionnette ? Non, Lexingtonn, c’est moi, ton maître, et le Dr Lund est un obstacle : Le rempart qui te sépare de la perfection. »

Austin est le receveur de la Tide. Mais lui aussi a des secrets qui pourraient le mener à sa perte. Il a grandi dans un taudis au milieu d’un gang. Et a été contraint lui aussi d’en faire parti. C’était son seul moyen de subvenir aux besoins de sa famille. A présent, il a quitté le gang pour ne pas compromettre son avenir et être drafté. Mais on ne quitte jamais vraiment un gang… Austin c’est un homme brisé qui se bat plus que tout pour les êtres qu’il aime le plus au monde. Au risque parfois de s’oublier et de risquer de perdre ses rêves.

« Tu m’as détruit, Clochette… mais pas comme je l’avais craint. Ce que tu as brisé, c’est le rempart que j’avais érigé toutes ces années pour tenir les autres à l’écart. Tu as détruit cette armure qui me donne l’air d’un putain de dur à cuire au quotidien. Mais, plus précieux que tout, tu as fait voler en éclats ma réserve… Celle qui m’empêchait de trouver du réconfort auprès de quelqu’un. Tu as chamboulé mon univers, Clochette. Toi, ma Clochette, ma petite fée gothique, tu as réduit en cendres jusqu’à la dernière de mes défenses… »

Les débuts entre eux vont être compliqués. Lexie va toujours se trouver aux mauvais endroits aux mauvais moments. Et connaitre tous les secrets d’Austin. Et la rage de celui-ci va terrifier Lexie. Mais elle va aussi lui permettre d’enfin être lui-même sans faux semblant et de se libérer. Mais une relation entre eux est impossible. Austin vit dans un monde trop dangereux pour une fille si fragile comme Lexie. Et elle refuse qu’on la touche. Austin se retrouve partagé entre sa famille et Lexie. Tous les deux sont au bord du gouffre. Pourront-ils se sauver l’un et l’autre avant qu’il ne soit trop tard ?

« Je ne veux pas parler au Dr Lund de la connexion spirituelle qui me lie à Austin. Je ne veux pas lui dire que, parfois, il se trouve quelqu’un qui arrive sur les lieux du crash pour vous libérer des tonnes d’acier qui pèsent sur vous et vous étouffent, et vous tirer des décombres. Austin colore ma vie. Avant lui, elle était peinte en nuance de gris. Il m’est devenu si précieux. Il est mon secret. Un de plus, que je ne souhaite confier à personne. »

Ces deux personnages ont un cœur énorme. Ils sont si touchants et attachants. Austin a un tel poids sur ses épaules. C’est le seul espoir de sa famille. Tout repose sur lui. Avec Lexie, sa petite fée Clochette, il se montre si patient et si tendre. C’est le gros dur tatoué au cœur tendre qui cache même un côté sensible. C’est un être perdu entre son envie de réaliser ses rêves et son besoin de prendre soin de sa famille qu’il aime plus que tout malgré ses différents avec ses frères et les conneries qu’ils peuvent faire. Et Lexie c’est la petite poupée toute fragile qu’on a envie de serrer dans nos bras et de lui faire comprendre à quel point elle est belle comme elle est.

« C’est là que tu te trompes : tu ne cesses jamais d’être belle à mes yeux, Clochette, et quoi que tu fasses, ça n’y changera jamais rien. Petite, grande, potelée, maigre, blonde, brune… Tant que c’est toi, tant que rien ne filtre ta lumière, je te trouve magnifique. »

Les personnages secondaires sont aussi touchants que les principaux. J’ai craqué pour le petit frère d’Austin forcé de grandir trop vite. Et déjà tellement conscient de la dureté de la vie. Prêt à tout pour aider sa famille à seulement 14 ans.

« C’est dingue : j’avais cette habitude de regarder les étoiles et de me sentir minuscule et insignifiant. Tu m’as fait comprendre qu’à l’inverse, la seule chose qui peut vraiment nous donner le sentiment d’être vivants et précieux, c’est la présence près de soi d’une personne capable de nous aimer sans retenue, de nous aimer pour qui nous sommes. »

Cette histoire c’est celle d’une injustice. J’ai compris tous les choix qu’ont pu faire les frères Carillo. Même le plus grand. C’était leur seule chance de survivre et d’aider leur mère. Une femme si forte et prête à tout pour empêcher ses fils de sombrer. Je me suis attachée à toute cette petite famille si belle et aimante malgré les hauts et surtout les bas.

Ce couple est si beau. Plein de douceur. D’un soutien et d’une confiance sans faille l’un envers l’autre. J’ai beaucoup aimé le temps que les personnages mettent avant de se mettre en couple. Ensemble, ils vont partager des petits moments d’insouciance qui réchauffent le cœur. Se reconstruire. S’accepter. Dominer leurs plus grandes peurs. Et ils pourront compter sur toutes leurs bandes d’amis incroyables. Un vrai bonheur de retrouver le côté sans filtre de Cass ou encore la prévenance de Rome.

« A cet instant précis, je me rends compte que jamais dans ma vie je n’ai été aussi à l’aise avec quelqu’un. Cela fait des années que je ne me suis pas sentie aussi… normale, et mon cœur se pare d’un fin voile d’espoir : l’espoir qu’Austin parviendra à briser les remparts de titane qui asphyxient mon âme, l’espoir que ce trouble qui me hante ne me privera pas de me sentir aimée… L’espoir qu’un jour, je pourrais me retrouver avec quelqu’un sans que mon dégoût de moi et mon désespoir viennent tout gâcher. L’espoir qu’ouvrir mon cœur ne le fera pas voler en éclats. »

Ce livre est tellement intense. A couper le souffle. J’ai eu la gorge noué à de nombreux moments du livre. J’ai eu tellement peur d’une fin fatale. C’est un torrent d’émotions. J’ai été traversé par tellement de sentiments notamment l’impuissance mais aussi l’espoir. Mes larmes ont fini par couler pour ces deux âmes si pures que la vie n’a pas épargnée.

« Cet amour que nous aurions voulu partager, nous sommes tous les deux trop dévastés pour nous l’offrir l’un l’autre. Je nous imagine comme deux étoiles filantes, trop éphémères dans l’immensité pour parvenir à se rejoindre… »

L’auteure nous offre avec cette histoire un récit particulièrement intime. Je vous laisserais lire la note de l’auteure au début. Vous comprendrez. Son écriture est toujours aussi addictive. L’auteure a su directement m’embarquer dans son histoire. Je n’ai pas pu m’arrêter avant de connaitre la fin de cette magnifique histoire pour enfin souffler. C’est un livre comme j’en ai rarement lu. Tillie Cole sait jouer avec nos émotions.

« Un jour, tu m’as dit que tu te demandais si les étoiles nous regardent depuis les cieux. Si elles plaignent les gosses perdus que nous sommes. La réponse à cette question, je l’ai aujourd’hui. En fait, c’est moi qui plains les étoiles, parce que même si nous, les humains, nous subissons de sacrées emmerdes à l’occasion, nous avons aussi cette chance de pouvoir tomber amoureux. Cette chance de retrouver cette partie qui a toujours manqué à notre âme et nous permet, enfin, d’être entier. »

La maladie de Lexie est tellement d’actualité en plus. Cette quête de la perfection grandit un peu plus au fil du temps. Et c’est la première fois que je lisais un livre sur le sujet. C’était vraiment intéressant. Je vous recommande plus que jamais ce livre qui restera ancré en moi longtemps.

« Hier soir, j’ai vécu le moment le plus… irréel de ma vie. J’ai dormi jusqu’au matin à côté d’un garçon. Oui, j’étais habillée. Oui, j’étais maquillée. Mais, il y a du mieux, non ? Bine sûr qu’il y a du mieux. Il m’a embrassée, tu sais ? Austin Carillo, le bad boy italien, il m’a embrassée… et c’était magique. Je me sens en sécurité avec lui, et l’espace d’une nuit, je me suis sentie… belle. Mais, le plus fou, c’est qu’il a réussi à faire taire la voix, à assourdir ses provocations, ses tentations… Et je crois qu’en faisant ça… il a ravi mon cœur. »

L’histoire se passe en parallèle avec celle de Molly et Rome. Ce livre peut être lu indépendamment des deux tomes précédents mais attention au spoil.  J’ai déjà hâte de lire les tomes suivants. J’espère qu’on ne les attendra pas trop. L’auteure a mis la barre très haute avec ce tome en tout cas. Mais je pense qu’on n’est pas au bout de nos surprises vu l’intensité de ces deux premières histoires.

Note : 6/5

 

Elsa

Un commentaire sur “Sweet fall (Sweet home tome 3)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s