Chroniques·Non classé

Âmes indociles – vol 3/6

Auteure : Emma M. Green

Editions : Addictives

Sortie : 19/08/2017

 

Résumé :

Petite dernière d’un empire de la mode, Calliopé décide de s’affranchir d’un père abusif et tout-puissant pour retrouver son enfant, qu’on l’a forcée à abandonner des années plus tôt. À 22 ans, la brune révoltée ose enfin affronter son passé. Mais c’est son présent qui vacille et son futur qui surgit quand elle rencontre enfin Willow, une curieuse petite fille de cinq ans qui est bien la sienne.
Seul obstacle à leurs retrouvailles : le père adoptif de Willow, Lennon Hathaway, bien trop beau pour être vrai, trop riche pour être honnête, trop solitaire pour lui faire une place dans sa vie et trop méfiant pour croire en elle.
Et pourtant, dans ses yeux verts, elle jurerait avoir vu une lueur d’humanité. Peut-être même autre chose, un sentiment qu’elle n’espérait plus…

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur la suite d’âmes indociles. Je remercie Carole des éditions addictives pour ce service presse.

La fin du tome précédent se finissait une nouvelle fois par un événement qui m’a brisé le cœur. Callie se retrouvant encore écartée de sa fille. Mais jamais elle ne lâchera. Pendant plusieurs semaines, elle va tout faire pour regagner la confiance de sa petite lilliputienne. Elle va devoir être patiente.

« Je meurs d’envie de la serrer dans mes bras, et de lui dire qu’elle a tout compris, que je fais tout à l’envers mais que ça peut marcher aussi, je rêve d’enfouir mon nez dans ses nattes, de respirer l’odeur de son cou et de lui demander pardon. »

Elle pourra compter sur le soutien de Lennon. Bien décidé à enfin laisser Callie entrer pleinement dans la vie de sa fille et à lui apprendre un nouveau côté de la vie. Il a bien compris qu’il ne pourrait pas séparer ces deux semblables. Et même que celles-ci pourraient s’allier toutes les deux contre son autorité.

Se rapprocher de sa fille et passer presque tout son temps à la Villa, va aussi amener Callie à voir sans arrêt Lennon. Et ses sentiments vont être de plus en plus difficile à maîtriser.

« Plus les jours passent et plus j’en suis persuadée : c’est à ça que ça ressemble. C’est douloureux, déstabilisant, un peu violent mais ça rend vivant. Cette sensation de manquer d’air, mais avec le cœur qui cogne comme jamais. Ces frissons qui vous donnent chaud, froid, tout à la fois. Ce regard qui vous happe et ébranle toutes vos convictions. Je suis amoureuse pour la première fois. »

Et une nouvelle fois, on en découvre un peu plus sur le passé de Callie et Lennon. Les agissements de Vitto m’ont écœuré encore un peu plus. Cet homme est sans limite. L’enfance de Lennon a aussi eu sa part sombre. Ils s’ouvrent de plus en plus l’un à l’autre. Et une vraie complicité fait son apparition.

« Il reste le cas Lennon Hathaway, pieds bien ancrés dans le sol et bras croisés, qui n’a pas encore trouvé ses propres ailes. Ou qui trouvent les miennes trop fragiles pour lui montrer le chemin. Ou qui est bien trop fier pour admettre qu’avec moi au bord de la falaise, il a le vertige. »

Ce volume est encore un coup de cœur. La fin nous explose en pleine figure et promet un avenir plus qu’incertain pour notre petite famille. Je suis encore toute bouleversée. Les auteures vont toujours plus loin. Je me demande vraiment ce qu’elles nous réservent pour la suite. Je l’attends avec impatience en tout cas.

Si vous n’avez pas encore lu un de leurs livres, lancez-vous. Vous ratez vraiment quelque chose. Elles ont un petit quelque chose en plus, que je ne saurais pas expliquer tellement c’est naturel, qui me rend à chaque fois dingue.

Note : 5/5

Elsa

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s