Chroniques·Non classé

The boy on fire – vol 3/3

the boy

Auteure : Emma Green

Editions : Addictives

Résumé :

À 21 ans, Jagger l’éternel joueur n’a toujours pensé qu’à lui et à profiter de la vie. Mais aujourd’hui, il doit voler au secours de Kasper, son petit frère de 17 ans tombé dans une secte. Là-bas dans l’outback, au fin fond du désert australien, on ne joue pas, on ne sourit pas, et surtout on respecte les règles sous peine des pires châtiments. Car de cet endroit qu’on appelle Le Cercle, on ne revient pas. Pour infiltrer cette communauté secrète et en sortir son frère, Jagger accepte d’épouser Nell, une fidèle disciple aussi fermée qu’indéchiffrable. Mais derrière ses yeux vairons troublants, la mystérieuse blonde se révèle moins douce et docile qu’elle n’y paraît. Et le fougueux Jagger, qui pensait ne jamais tomber amoureux, va devoir faire l’impossible choix : son frère ou l’amour ? Sa liberté ou le risque de tout perdre ?

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le dernier volume du nouveau roman du duo Emma Green. J’ai adoré les deux premiers. Et après la fin du second, j’attends avec impatience de lire la suite et fin. Je remercie Orlane des éditions addictives pour l’envoi de ce volume.

« Celui qui vous donne des ailes, vous insuffle une force surhumaine, vous brûle les veines, vous consume toute entière. Jagger Farrow. »

Attention cette chronique contient des spoilers des volumes précédents (mon avis sur le volume 1 ici). Je ne pouvais pas faire autrement. Si vous voulez vraiment connaitre mon avis sans spoilers, vous pouvez directement sauter les trois premiers paragraphes.

« Qu’est-ce qu’il nous reste à faire quand le seul garçon qu’on n’a jamais aimé est parti pour de bon ? »

« Son feu brûle en moi. Ils peuvent bien essayer de l’éteindre, ils n’y parviendront pas. »

Après les événements qui se sont produits à la fin du second volume, Nell est pleine de regrets et a le coeur brisé. Trop têtue et fière, elle n’a pas su saisir sa chance de quitter cet enfer et pour elle, c’est retour à la case départ : le cabanon. De nouveau, Nell est vue comme une paria et est plus que jamais en danger. Mais elle ne pouvait pas renoncer à son plan de vengeance alors que celle-ci était si près du but. Le pire pour Nell, c’est de ne pas savoir si Jagger s’en est sortie, s’il est vivant.

« J’ai perdu le garçon le plus ardent, le plus flamboyant qu’il m’ait été donné de rencontrer, mais je n’ai rien oublié de son énergie, sa fougue, sa spontanéité, son souffle de vie. La force qu’il m’a transmise, sa chaleur qui m’a fait tant de bien, sa façon d’exister avec frénésie, cette passion qui ne faiblit jamais, son appétit insatiable : c’est comme si toute son impétuosité à lui coulait encore dans mes veines. Jagger m’a marquée à jamais. »

Nell courbe de nouveau le dos pour se faire oublier et sauver sa peau. Si normalement, le Cercle n’offre pas de seconde chance, il n’en offre encore moins de troisième. Le Saint est furieux et l’a à l’oeil. Toute la milice du Saint est sur le qui-vive. A la moindre erreur, ce sera fini pour Nell. Tenir dans cet enfer sans Jagger est difficile pour elle. Tout la ramène à lui. Il ne cesse de hanter ses pensées. Et si Nell tient, c’est aussi pour lui, dans l’espoir de le retrouver. Malgré tout, elle a peur de l’avoir perdu à tout jamais même s’il lui a promis de revenir la chercher.

« C’est comme si la bouche de l’Enfer ne cessait de s’agrandir, nous emportant un peu plus profondément chaque jour dans son trou noir. Comment vais-je survivre au milieu de ces monstres, sans lui ? Seul Jagger rendait cette ignominie, cette folie furieuse presque supportable. »

« Je ne pensais pas être faite pour aimer si fort. Ni que cet amour deviendrait ma seule source de lumière. »

Jagger se sent impuissant et est inquiet pour Nell. Il ne pourra pas tenir bien longtemps sans d’agir, quitte à se mettre en danger. Si Jagger a rempli sa mission en sauvant son frère, il a un goût d’inachevé puisqu’au fil du temps, Jagger n’était plus là que pour Kasper. Sa mission a pris un tournant. Désormais, Jagger veut aussi sauver Nell. Sa place est auprès d’elle. Mais cette dernière a plus que jamais la rage et est déterminée à démanteler la secte. Encore plus avec les découvertes qu’elle va faire au fil du volume. Nell ne cesse de prendre des risques et de jouer avec sa vie. Ira-t-elle au bout de son plan ?

« Jagger me manque : c’est ma seule certitude. Chaque jour, chaque heure et chaque minute qui passe, il me manque un peu plus. Et mon corps refroidit comme si chaque seconde passée sans lui m’enlevait encore un millième de degré de sa chaleur, de son énergie, de sa force de vie. »

J’ai adoré cette histoire puissante, émouvante et pleine de piquant. Ce dernier volume est dingue. Quand on croit entrevoir le bout du tunnel, tout bascule à nouveau. Les retournements de situation s’enchainent. Mon coeur a fait des bonds. Et j’ai aussi retenu mon souffle par moment. Tous les mystères sont levés. Et la plume des auteures est toujours aussi addictive. Je ne peux que vous recommander cette romance bien construite dans un univers hors du commun.

« Je l’aime et je le veux en toute occasion : quand elle est forte, fière, soumise, audacieuse, douce, enragée, en pleurs, morte de rire, morte de peur, folle de colère, folle de désir. Cette fille fait de moi un putain d’amoureux transi. Et le pire, c’est que je n’en ai même pas honte. »

« Je défie quiconque de se mettre en travers de notre chemin. Lui et moi, c’est ce qui me maintient en vie. »

Les personnages sont toujours aussi attachants. Nell est un vraie guerrière dans ce tome, prête à tout pour sauver tous les bienheureux. Elle ne lâchera rien jusqu’au bout.  Avec Jagger, ils sont toujours aussi butés l’un que l’autre. Entre eux, ça fait des étincelles et c’est en même temps si tendre. J’ai adoré retrouver plus le clan Farrow dans ce tome. Ils ne cesseront jamais de se chercher et forment une famille si exceptionnelle et unie.

« Personne d’autre n’aurait pu me réchauffer, me ramener à la vie comme il l’a fait. Il n’y a que lui qui possède ce don. »

« Parce que, que tu le veuilles ou non, nos vies sont entremêlées maintenant. Quand tu as mal, j’ai mal. Quand tu pleures, je chiale aussi. Et quand tu souris, je ne vois plus que toi, Nelly. »

Ce dernier volume nous permet de découvrir des personnages secondaires sous un nouveau jour. Je pense notamment à Purity qui m’a surprise. Au fil des pages, certains bienheureux vont enfin ouvrir les yeux. Ephrem est toujours aussi génial. J’aime aussi beaucoup l’optimisme à toute épreuve de Lisbeth. Et j’ai apprécié suivre les premiers pas de Serenity dans ce monde qui lui est complètement inconnu. J’ai eu un pincement au cœur en quittant tous ces personnages. J’en aurais voulu encore et encore.

« Je suis entrée dans cette secte l’âme vide, le regard éteint, sans famille ni attache, mon unique vengeance en tête, mais j’ai désormais le cœur qui bat plus fort que jamais et un clan, une petite armée derrière moi. Je ne suis plus seule. »

D’ailleurs je ne serai pas contre un autre spin-off sur Lisbeth par exemple, ou même Purity. Voir la reconstruction de ces personnages serait intéressant. Entre vengeance, mensonges, regrets, rumeurs et révélations, ce final est riche en rebondissements et en émotions.

« Lui et moi, on ne sait faire que ça : se chercher pour mieux se trouver. Ce petit jeu ne nous lasse jamais et je crois qu’entre nous, ça pourrait durer des années. Des décennies. Des siècles. Toute une vie et aussi les suivantes. Il n’est là que depuis une nuit. Dans mon monde depuis un peu plus d’un an… Mais j’ai la certitude d’avoir fait la rencontre de ma vie. C’est lui. »

« Tu comptes, tu comprends ? Juste toi, pas ce qu’ils veulent que tu sois. Ce que tu ressens, ce que tu veux, c’est important, tes pensées valent la peine d’être entendues, tes choix d’être respectés, ton corps t’appartient ! Plus personne ne t’obligera à porter ni à faire quoi que ce soit. »

Note : 4,5/5


Elsa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s