Chroniques·Non classé

Just for christmas

Auteure : Izia Soley

Editions : Addictives

Résumé :

À cause de sa phobie de l’avion, Loah, qui a promis à sa meilleure amie de venir fêter Noël à New York avec elle, accepte de faire la route en compagnie d’Eliel. Sauf que passer cinquante heures enfermés dans une voiture n’est pas aussi simple qu’il y paraît. En particulier lorsque celui qui partage ce covoiturage est aussi séducteur qu’incroyablement secret. De Salem à New York, le voyage va se révéler aussi périlleux que déjanté et addictif pour la journaliste et le chasseur de trésors. Deux cœurs esseulés peuvent-ils parvenir à se rencontrer grâce à la magie de Noël ?

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur la deuxième sortie romance de Noël de l’année chez Addictives. Le résumé m’a bien tenté. Puis j’aime beaucoup les romans de ce duo d’auteures. Du coup j’ai craqué. Je remercie Carole des éditions addictives pour l’envoi de ce roman.

« Je hais ce truc qui fait que la Terre tourne rond quand je suis désaxé. J’ai l’impression d’être un foutu satellite qui a perdu l’astre autour duquel tourner et, depuis, erre dans le noir. »

Loah a 25 ans et vit à Salem dans l’Oregon depuis toujours. Elle est journaliste au West Paper, un des plus grands journaux de la côte ouest. La vie n’a pas été tendre avec elle. Sa meilleure amie Dee est un des seuls repères de son existence. Mais désormais, elle est partie vivre à Madrid. La séparation a été compliquée pour Loah. D’autant qu’avec sa phobie de l’avion, rendre visite à son amie est impossible. Mais toutes deux vont enfin se retrouver. Elles se sont faits la promesse de passer les vacances de Noël ensemble à New York.

« Sa bouche s’écrase tout à coup sur la mienne. Me volant pour de bon ce souffle que j’avais tout juste retrouvé. Et c’est là… que ma plus grande crainte prend forme et devient réelle, mais pas comme je l’aurais pensé. Je tombe. La sensation de chuter à une allure vertigineuse, sans la peur vissée au ventre toutefois. Parce que ses bras me retiennent. À lui. Contre lui. »

Eliel a 25 ans et vit aussi à Salem. C’est un ami du frère de Dee. Il parcourt le monde à la recherche de trésors et est passionné par son métier. Eliel a une vie plutôt équilibrée. Mais un drame l’a détruit. Depuis, il survit seulement. Personne ne sait à quel point Eliel souffre. Son cœur est brisé. Celui-ci ressasse sans arrêt et a de plus en plus de mal à se canaliser, à respirer.

« Personne ne sait. N’imagine à quel point je morfle. La vérité est que ma réalité est semblable à celle que se trimballent les amputés. Tout sauf franche, la douleur fantôme a pris possession de ma vie un jour d’hiver. »

Loah ne pouvant pas prendre l’avion, Dee a trouvé la solution : celle-ci fera la route jusqu’à New York avec Eliel. Celui-ci doit se rendre dans le New Jersey pour emmener une voiture jusque chez sa sœur. C’est donc une semaine de voyage qui les attendent. Loah est aussi excitée que paniquée. Elle n’est pas rassurée de passer autant de temps enfermée dans une voiture avec un inconnu. Mais Loah compte bien tenir sa promesse et aller au bout de ce road trip. Et entre eux, ça va commencer fort. Dès le départ, Eliel va dérouter Loah. Cet homme provoque des sensations inconnues en elle. Mais il est aussi agaçant. Eliel prend un malin plaisir à jouer avec les nerfs de Loah.

« Cinq ans que je vis avec l’angoisse d’effectuer un pas de travers. Cinq ans que je confonds survivre et vivre. Cinq ans que j’attends d’avoir envie de le faire, ce pas de travers, pour m’extirper de ce chemin trop… droit et monotone. »

« Loah, le vide, c’est ne rien ressentir. Le vide, c’est fuir. Le vide, c’est ce qui t’attend si tu te fermes encore. »

Loah amuse Eliel. Il sent bien l’effet qu’il a sur elle et qu’elle tente désespérément de contrôler. Eliel compte bien repousser les limites de Loah. Il ne va cesser de la titiller. Eliel intrigue autant qu’il exaspère Loah. Il a sa part d’ombre. Loah a parfois du mal à le suivre. Eliel peut se montrer ouvert puis distant quelques temps plus tard. Loah est perdue. Eliel l’attire mais elle refuse de se laisser aller par peur de souffrir encore. Elle a vécu l’enfer. Loah et Eliel ont chacun des fantômes qui les hantent. Ils sont cassés. Et au contact l’un de l’autre, ils pourraient faire resurgir leurs plus grandes blessures et sombrer pour de bon.

« Tu comprends maintenant, Loah ? Pourquoi j’ai mal parfois à ton contact ? Tu brûles tout… jusqu’à ce qu’il ne reste plus que… l’instinct. »

« Je n’en peux plus de faire semblant. De faire semblant que tout va bien alors que sous ma peau, il n’y a que des cendres. Je ne veux plus avoir mal. »

Ce voyage sera plein de péripéties et d’émotions pour eux. S’accorder l’un et l’autre ne sera pas simple. Une ombre plane au dessus d’eux. Eliel et Loah ne sont pas du tout sur la même longueur d’onde. Loah a un côté inaccessible. Elle fuit la réalité depuis plusieurs années. Eliel et Loah ont chacun un chemin à faire de leur côté pour détruire ce fossé entre eux. Mais après tout, les miracles de Noël sont possibles non ?

« Je… je crois qu’à cet instant, je suis perdue. Perdue entre ce que je veux et ce que lui veut. Perdue entre ma peau qui n’aspire qu’à le sentir, à brûler et mon esprit qui prend peur de se consumer. Perdue entre lui et moi. »

« Peut-être que si je me perds avec lui, je n’aurai plus peur de tomber. »

J’ai eu un énorme coup de cœur pour cette histoire dingue : intense, bouleversante et surprenante. Je ne m’attendais pas du tout à une telle intrigue. Elle est tellement bien construite et hors du commun. Je n’ai vu venir aucun des retournements de situation. C’était si bon. Cette histoire m’a prise aux tripes. J’ai eu les larmes aux yeux à plusieurs reprises. Et elles ont même coulé à un moment tant la situation m’a brisé le coeur. Ça faisait un moment qu’un roman ne m’avait pas procuré autant d’émotions. Cette romance est si belle et en même temps si triste. La plume des auteures est si addictive.

« C’est comme rentrer enfin chez soi. Mes mains vides, mon corps fatigué, ma bouche sèche… Tout s’annule et reprend vie au contact de cette femme. A l’impact de cette femme. »

« Tout ce que je ressens, ce sont nos sentiments partagés et contradictoires qui se télescopent jusqu’à se mêler. Puis s’entrechoquer. Pour de nouveau se mélanger. »

Les personnages sont attachants et terriblement touchants. Loah est une femme aussi fragile que combative. Elle a un sacré caractère. La vie s’est acharnée sur elle. J’ai eu si mal au cœur pour elle. Au cours du roman, elle va sortir de sa zone de confort, renouer avec elle-même et reprendre sa vie en main pour finir par revivre. Eliel est un homme magnétique, tourmenté, mystérieux, tenace et protecteur. Lui aussi a ses fêlures. Par amour, il est prêt à tout. Entre Loah et Eliel, c’est aussi tendre que puissant. Leur chemin vers la reconstruction sera long et douloureux. J’ai souffert avec eux. Leur voyage jusqu’à New York sera éprouvant.

« Je ne peux pas ignorer à quel point j’ai envie, besoin d’être avec lui. Besoin de sa chaleur, qu’il me touche. Qu’il me garde contre lui. Tout comme je ne peux ignorer que nous ne désirons pas emprunter le même chemin. J’ai peur. Du vide en moi. Du trop-plein en lui. »

Entre drame, culpabilité, amertume, provocations et secrets, cette romance est pleine de rebondissements inattendus et chamboulera vos cœurs. Je pourrais vous en dire tellement plus mais je ne veux surtout pas vous gâcher le plaisir de la surprise. J’ai terminé ce roman avec un pincement au cœur. Je n’avais pas du tout envie de quitter les personnages. J’en aurais voulu encore et encore. Je vous recommande grandement cette histoire intrigante pleine de surprise et d’espoir. C’est bien plus qu’une romance de Noël. Ne passez pas à côté de ce petit bijou !

« Je le trouve beau. Pas de cette beauté universelle qui rend un homme attractif, celle-là, je ne l’ai perçue que le premier jour dans l’ascenseur, mais de cette beauté totalement subjective. Celle que l’on ne peut voir qu’à travers son cœur, celle altérée par nos émotions. Nos sentiments. La seule capable de susurrer à une âme. »

Note : 5/5


Elsa

3 commentaires sur “Just for christmas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s