Chroniques

L’encre du passé tome 1

Auteure : Erika Boyer

Editions : Hugo Poche

Collection : New romance

Résumé :

Entre Clément et Seven, l’alchimie est immédiate, mais leur première rencontre est brève et Clément a peur que leur relation soit éphémère, alors il préfère ne pas s’investir trop physiquement. Pourtant, émotionnellement, c’est plus fort que lui, il se donne, il s’ouvre, se découvre, en particulier lorsque Seven lui propose de jouer ; un chiffre, une proposition, des confessions qui mèneront probablement à l’amour, avec un peu de temps… Les deux hommes entretiennent une relation à distance, tout en profitant de chaque instant qu’ils ont la possibilité de partager dans les différentes villes de France où leur travail respectif les mène. Peu à peu, l’amour naît, et ni les mots ni les chiffres ne sont alors suffisants. Ils s’aiment pleinement, plus encore en se découvrant au fil du temps. Mais à force de jouer à ce jeu qu’ils aiment tant, certains secrets sont dévoilés et il n’est pas certain que les deux hommes puissent les supporter.

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur premier tome de la nouvelle duologie d’Erika Boyer. J’avais adoré « Promesse tenue ». J’attendais avec impatience la sortie de celle-ci du coup.

« Il y a des rencontres un peu étranges, d’autres qui sont évidentes, certaines inévitables… »

Clément a 20 ans et est tatoueur. Il vit à Toulouse et a vécu une grande partie de sa vie à La Rochelle avec ses grands-parents qui l’ont élevé et lui ont donné un maximum d’amour, mais qui l’ont désormais quitté. Clément n’a aucun souvenir de ses parents. Son passé est particulièrement compliqué. Il a toujours eu du mal à s’intégrer dans un groupe. Mais depuis deux ans, Clément a trouvé sa place dans la bande d’âmes paumées que forment les Lost Souls. Ses amis l’apaisent. Pour lui, ils sont comme une famille. Clément aime les hommes et l’assume depuis toujours.

« Je suis prisonnier de la boucle de mon existence sans vraiment savoir ce que vivre signifie. À ne pas vouloir décrocher du passé, je crois que j’ai perdu ma chance avec le présent et qu’il n’existe plus d’avenir pour moi. L’encre a séché et certaines marques ne peuvent être effacées, pas plus que je ne peux gommer toutes les façons dont on s’est aimés, lui et moi. »

« Parfois, j’ai juste du mal à respirer. Par moments, ma propre vie m’étouffe. Je traîne mon passé derrière moi et il arrive qu’il m’empêche d’avancer. »

Seven a 25 ans et est écrivain de littérature sentimentale. Il a grandi à l’Île de la Réunion avec ses parents et ses quatre frères. Désormais, Seven vit à Paris mais voyage beaucoup à travers la France pour trouver l’inspiration. Il a aussi une vie compliquée. Seven vit dans le mensonge.

« Je ne crois pas aux coups de foudre, mais si je ne pense pas qu’on puisse aimer au premier regard, je suis convaincu qu’on peut être séduit en quelques minutes. »

Alors qu’il est en virée avec ses amis, Clément va rencontrer Seven. Il va toute suite être charmé par cet homme et être perturbé par ce que Seven va lui faire ressentir aussi vite. Malgré cela, il tient à ne pas aller trop vite pour faire durer un maximum cette relation. Tous deux vont juste passer quelques heures ensemble puisque Clément repart avec les Lost Souls pour une autre destination le lendemain.

« C’est la première fois que je me sens plonger pour quelqu’un ou quelque chose aussi vite. J’ai le sentiment que Seven pourrait devenir une drogue pour moi si je lui en laissais la chance, et je ne sais pas si je suis plus excité ou plus flippé, mais je suis certain d’une chose : j’ai envie de devenir un camé. »

« Il arrive parfois que je trouve la vie vraiment très belle, plus encore que je ne l’ai trouvée laide à une époque. Dans ces moments-là, je me sens juste chanceux d’exister. »

Clément ne s’est jamais senti chez lui nulle part hormis en présence de ses amis. C’est pour cela qu’il va adopter le principe des boutiques éphémères avec son salon de tatouages. Cela va aussi lui permettre de retrouver Seven de temps en temps. Tous deux vont apprendre à se connaitre grâce à un jeu particulier et se rapprocher au gré de leurs rencontres, en douceur. Seven fait perdre la tête à Clément. Il prend de plus en plus de place dans sa vie et dans son coeur au fil des mois. Avec Clément, Seven oublie sa réalité. Mais les sentiments qu’il développe petit à petit l’effraient. Tout cela est nouveau pour lui. Plein d’émotions se mélangent en lui.

« Il est tout ce que je ne suis pas, tout ce que j’aurais aimé être. »

« Je n’arrête pas de le penser, mais il ne devrait pas avoir le droit de dire des choses comme ça. Il ne devrait pas lui être permis d’atteindre si aisément mon cœur. Pourtant, c’est le cas, et je crois qu’en dépit des craintes que cela fait naître en moi, je suis heureux. Seven me rend heureux. »

« J’aimerais couper les fils qui manipulent mon cœur, ne plus me sentir esclave de quoi que ce soit. »

Clément et Seven vont tous les deux prendre juste ce que l’autre veut lui donner, sans en attendre plus. Chacun d’eux a ses secrets. Clément a tendance à fuir son passé plutôt que de l’affronter par peur de ce qu’il pourrait découvrir. Ses cauchemars le rongent. Il lutte au quotidien pour ne pas sombrer. Son passé l’entrave. Quant à Seven, la culpabilité le ronge. Il semble être dans une situation délicate. Et ce que celui-ci lui cache pourrait bien briser le cœur de Clément. Leur relation est plus que bancale… Alors quels secrets cachent-ils ? Sauront-ils passer au dessus ?

« Il s’ancre doucement dans ma vie, dans mon quotidien, et je ne peux rien faire pour lutter. Je n’en ai pas envie, pas quand ses lèvres me procurent un tel plaisir, pas quand son corps appelle ainsi le mien. Les émotions vont de mon cœur à ma tête pour redescendre jusqu’aux extrémités de mon être, en passant par les contours de mon cœur. Je sens cet homme partout en moi alors que je ne l’ai encore jamais senti comme ça physiquement. »

« Il a cette capacité incroyable de pouvoir illuminer mon monde. »

J’ai beaucoup aimé cette histoire touchante, intrigante et originale. La relation entre les personnages se construit sur une durée assez longue et prend bien son temps. La tension monte au fil des pages. L’histoire débute avant celle de « Promesse tenue » et se termine bien après. J’ai apprécié revivre certains moments d’un autre point de vue. Ce roman m’a fait voyager à travers divers endroits de France. L’auteure y évoque des sujets sensibles. Et encore, je pense que je ne suis au bout de mes surprises. C’était un plaisir de retrouver sa plume.

« Il me redonne de l’air même quand nos baisers m’en privent. Clément est tout ce dont j’ai besoin. Il l’ignore, mais il est mon ancre dans cet océan effrayant qu’est ma vie. »

« Je n’avais pas de type d’homme avant lui, mais je crois qu’il est devenu mon idéal. »

« Je ne me souviens pas avoir un jour été aussi heureux. J’aimerais que cet instant dure éternellement. »

Les personnages sont attachants. Clément est un homme tourmenté, indépendant, mature, franc et solitaire. Je me pose plein de questions sur son passé. Seven est un homme torturé, sensible, prévenant, romantique et mystérieux. C’est un amoureux de l’amour. J’ai hâte d’en découvrir encore plus sur lui. La relation entre Clément et Seven est particulière, tendre et rempli de secrets. Tout est naturel entre eux. J’ai terminé ce tome un peu frustrée. Il reste encore tellement de zones d’ombre dans leur histoire.

« Avant notre premier baiser, Seven m’a dit qu’il n’avait rien du rêve, qu’il était plutôt un cauchemar. Je comprends enfin pourquoi. Je viens d’entrer dans un songe terrifiant dont je ne sais me réveiller. »

« Je ne laisserai plus jamais personne se moquer de l’amour. Il a des vertus qu’ignorent tous ceux qui ne l’ont jamais connu. Il ne guérit pas de tous les maux, mais il calme très certainement les souffrances. Il les rend plus supportables. »

J’ai adoré retrouver toute la bande des Lost Souls. Ces êtres si différents mais qui s’accordent pourtant parfaitement. Ils forment un groupe si soudé dont on aimerait tous faire partie je pense. Le lien qui unie Sandy et Clément est fort et si beau. Entre secrets, doutes, mensonges et passion, cette romance est bien rythmée. Sa construction est originale. J’ai vraiment hâte de lire la suite pour avoir les réponses à toutes mes questions. Ce sera pour très bientôt. J’ai vraiment passé un bon moment avec ce premier tome. Je ne peux que vous le recommander.

« Les Lost Souls, c’est aussi ça, des êtres variés qui s’accordent par magie et qui s’aiment à en crever. J’ai parfois l’impression de mourir tant mon cœur bat fort pour eux. »

« Tu m’as fait découvrir l’amour, le vrai. Je croyais avoir déjà aimé avant toi, mais je me suis trompé, ça n’avait rien à voir, et je pense qu’il faut avoir un peu de magie en soi pour réussir à me faire tomber amoureux comme ça. »

Note : 4/5

Je vous laisse avec d’autres citations. Il y en a tellement de jolies dans ce roman. C’était hyper dur de faire un choix.

« Le moindre moment un peu dur me replonge dans mes cauchemars et me fait comprendre que je suis enchaîné à mon passé, quel qu’il ait été, et qu’il me serre toujours la gorge à chaque pas que je fais vers l’avenir. Malgré tout, je ne trouve pas le courage de changer les choses. »

« Les plus belles histoires d’amour sont celles où les deux parties s’aiment, pas parce qu’ils sont parfaits et vivent une relation idyllique, mais parce qu’au contraire ils connaissent leurs imperfections et s’aiment malgré tout. »

« Seven est comme une drogue, il me fait en tout cas le même effet. Je suis fou de ses baisers, de la manière dont sa langue joue avec la mienne en ce moment et de cette main puissante qui appuie avec force sur mon dos pour que je ne puisse m’échapper. Sait-il que pour rien au monde je ne m’enfuirais ? Il n’en a peut-être aucune idée, mais je n’irai nulle part où il n’est pas sans avoir la certitude de pouvoir le retrouver. »

« Aimer quelqu’un est l’une des plus belles choses en ce monde, mais c’est aussi l’une des plus douloureuses. On ressent alors la souffrance de l’être cher plus fort que sa propre peine et elle nous bouffe, elle nous avale, sans nous laisser l’occasion de nous en sortir. »

« J’ai peur de le perdre et de me perdre avec. Je ne crois pas pouvoir continuer sans lui. Les gens se trompent à mon sujet, ils ne savent rien du tout, et s’ils savaient, ils m’aimeraient sûrement moins. Je n’ai pas la force que l’on imagine, je n’ai rien de ce que mon physique laisse penser et ça me fait honte… Je commence à être fatigué de vivre avec moi-même. »


Elsa

2 commentaires sur “L’encre du passé tome 1

  1. Merci beaucoup pour cette belle chronique, si détaillée ! ** Je suis fan ! Et super heureuse de savoir que tu as aimé ♡
    Tu auras toutes les réponses dans le tome 2, tu verras, plus de mystère… J’espère que tu aimeras ^^

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s