Chroniques·Non classé

La fourmi qui rêvait de devenir libellule – tome 1

Auteure : Elodie Faiderbe

Editions : Cyplog

Résumé :

En débarquant à New York pour effectuer un stage dans une entreprise japonaise de jeux vidéo, Chloé espère laisser derrière elle son passé pour se reconstruire et repartir de zéro. Mais une cacahuète tueuse et un coup de poêle (ou deux) plus tard rendront ce nouveau départ plus… explosif qu’elle ne l’imaginait. Chloé n’a alors plus le choix, elle doit cohabiter avec le diable en personne, celui qu’elle espérait ne jamais recroiser un jour : son patron. Sombre et arrogant, Nao Nakamura l’énerve autant qu’il l’attire. Mais dans ce petit jeu de séduction, ces deux âmes malmenées par la vie pourraient trouver en l’autre bien plus qu’un simple colocataire…

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le premier roman d’Elodie. Le résumé m’a bien tenté. Alors quand l’auteure m’a proposé de m’envoyer son roman, j’ai toute suite accepté. Je la remercie encore.

« Mon père avait l’habitude de me dire qu’on ne frappe jamais une femme, même avec une fleur. De toute façon, je préfère les voir dans un joli vase. »

Chloé a 23 ans et a grandi à Paris. Elle fait des études de commerce et a décidé de partir seule faire un stage de fin d’études de quatre mois à New York dans une entreprise japonaise de jeux vidéos. Chloé est autant excitée qu’angoissée par cette aventure. C’est la première fois qu’elle quitte le cocon familial. Mais pour pouvoir rester à New York, elle doit avant tout trouver un logement et de préférence pas un taudis à un tarif exorbitant. Et il lui reste très peu de temps devant elle. Chloé espère vivre son rêve américain et prendre un nouveau départ mais tout ne va pas se passer comme prévu.

« On ne réécrit pas le passé, on peut juste essayer d’y mettre un bon coup de Typex. »

« Cette reine a piqué mon cœur et je ne suis pas loin d’en perdre la tête. »

Nao a 31 ans et a grandi à Tokyo. Mais il vit désormais à New York. Nao a repris, il y a six ans, les rênes de l’entreprise de son père : Nami Corp. Il a été préparé à la reprendre depuis l’enfance. Cette entreprise est le deuxième plus grand créateur de jeux vidéos au monde. Nao est milliardaire et fait parti des quatre personnes les plus fortunées des Etats-Unis.

« La compassion dans ses yeux tristes me déchire le ventre. D’habitude je n’en veux pas, mais la sienne me donne la sensation d’un pansement sur mon cœur meurtri. Je pourrais peut-être me laisser aller, juste une fois… »

Un inconnu va lui tendre la main et lui proposer un joli appartement. Chloé va directement s’y sentir chez elle. Elle va pouvoir commencer son stage sereinement et va être bien accueillie par ses collègues hautes en couleurs et plutôt barrées. Mais ce qui va vraiment la surprendre, ce sont les coutumes de l’entreprise. L’air suffisant de son patron va toute suite agacer Chloé. Cet homme l’insupporte. Pour elle, c’est un connard. Et la chance ne va pas être avec Chloé puisqu’elle va retrouver Nao dans son appartement peu de temps après.

« Nao est imparfait dans sa perfection. Il me cherche, m’énerve, m’agace, mais il a un cœur que je devine plus énorme sous cette carapace qu’il s’est construite. Du coup, la plupart du temps, j’hésite entre mon envie de le tuer et celle de l’embrasser. Ou peut-être bien les deux et pas forcément dans l’ordre. »

Chloé aimerait bien fuir. Mais elle n’a pas d’autres endroits où aller. Tous deux vont donc être forcés de cohabiter pendant quelques temps. Au départ, ça va être très électrique entre eux. Chloé ne va pas hésiter à dire à Nao tout ce qu’elle pense de lui et prendre un malin plaisir à le faire sortir de ses gonds. Pour Nao, cette attitude est nouvelle. D’habitude, les gens s’aplatissent devant lui. Tous deux ne s’apprécient pas du tout. Les hostilités sont ouvertes ! Et la partie ne fait que commencer. Mais ce jeu pourrait être bien plus intéressant qu’ils le pensent.

« Avec lui, j’ai l’impression d’être sur des montagnes russes, où chaque looping est un peu plus grisant que le précédent. Cela dit, à force d’oublier de mettre la ceinture de sécurité, je risque d’être projetée dans le décor et de ne plus pouvoir m’en relever. »

« La vérité, c’est que je crève d’elle. Je la veux, elle, et ses démons. Ses crises, ses larmes, ses joies, ses sourires. Je veux tout ou je ne veux rien. »

Au fil des jours, Chloé va découvrir qu’elle a jugé Nao trop vite. Tous deux vont passer de plus en plus de temps ensemble, apprendre à se connaitre et se découvrir de nombreux points communs. Une routine va s’instaurer entre eux. Chloé et Nao vont prendre une grande place dans la vie l’un de l’autre. Et leurs sentiments vont être de plus en plus difficile à contrôler. Sauf qu’ils portent tous les deux une solide carapace. Chloé a des séquelles profondes. Son ex l’a brisée. Et le cœur de Nao est aussi cabossé. Il est hors de question qu’une autre femme le prenne dans ses filets. Alors réussiront-ils à avancer ensemble malgré leurs passés ?

« J’ai envie de l’arrêter. De lui crier que moi je la vois, telle qu’elle est en ce moment. Et que bon Dieu de merde, j’adore ça. Que les illusions, je n’en ai rien à cirer et que la réalité, sa réalité, est bien plus belle que n’importe laquelle. »

J’ai beaucoup aimé cette lecture drôle, profonde et originale. La romance prend vraiment son temps à se mettre en place. C’est avant tout une histoire d’amitié qui s’approfondit au fil des pages en douceur. L’auteure y évoque une maladie que je n’avais encore vu dans mes lectures jusqu’à maintenant. Sa plume est addictive. Et les personnages sont attachants. J’ai adoré leurs échanges. Certaines scènes sont vraiment cocasses.

« Parce que oui, en l’observant du coin de l’œil, en train de marcher à mes côtés, je n’arrive plus à taire l’évidence : elle me plaît. Quand elle est là, je me sens moi-même, en mieux. Une version améliorée de Nao, plus sereine et plus mordante. »

« Je ne veux pas qu’on me protège. Je veux tomber, faire des erreurs, les regretter, me relever, recommencer et trouver la personne qui pendant tout ce temps-là ne me lâchera pas la main. »

Chloé est une femme forte, intelligente, déterminée, solitaire et drôle. J’ai adoré son caractère et sa répartie. Chloé manque de confiance en elle et a traversé une épreuve vraiment difficile qui a changé sa vie. Depuis, elle a tendance à garder les gens à distance. Son mal-être m’a touchée. Nao est un homme charismatique, control freak, prévenant, protecteur et patient. Il n’a pas peur de reconnaitre ses erreurs et a un côté vulnérable plutôt touchant. C’est un homme vraiment bon sur qui on peut se reposer.

« Ce n’est pas rien, ce que tu as vécu, Chloé. Accepte-le, fais-en ta force, mais jamais une faiblesse. Ça ne le devient que si c’est toi et toi seule qui le décides. Pour le reste, je suis là. Alors, malmène-moi, gueule-moi dessus si ça te fait du bien, envoie-moi chier, jette-moi toutes les poêles du monde à la figure, mais s’il te plaît, ne me ferme plus jamais la porte, parce que sinon je serai prêt à la défoncer pour te rejoindre. »

Entre Chloé et Nao, c’est aussi explosif que doux. J’ai aimé leur relation sans filtre et pleine de sarcasme. Tout est très naturel entre eux. Entre non-dits, rancœur, malentendus, affrontements et regrets, cette histoire est bien rythmée et pleine d’émotions. Les personnages secondaires apportent un plus au roman. J’ai adoré le franc-parler de Tessa, une des collègues de Chloé. J’ai déjà hâte de tous les retrouver dans le second tome. Je vous recommande grandement cette histoire touchante, réaliste et pleine de piquant.

« Je veux disparaître. Je voudrais arracher les ailes de la libellule que j’étais en train de devenir pour qu’elle ne puisse plus essayer de s’envoler. Parce que c’est impossible, je le sais maintenant. Je serai toujours une fourmi. Je ramperai inlassablement sur cette terre, rendue aride par mon tourment, mais je ne décollerai pas. »

Note : 4,5/5


Elsa

 

4 commentaires sur “La fourmi qui rêvait de devenir libellule – tome 1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s