Chroniques·Non classé

Adopted love tome 3

Auteure : Gaïa Alexia

Editions : Hugo Poche

Collection : New Romance

 

Résumé :

Teagan Doe pensait en avoir terminé avec la justice mais celle-ci n’entend pas l’oublier si facilement. Alors que les ennuis sont de nouveau au rendez-vous, une vieille connaissance dit pouvoir le sortir d’affaire. Mais pas à n’importe quel prix. A-t-il vraiment plus à gagner qu’à perdre s’il accepte le marché ? De son côté, Elena doit trouver le moyen d’aller de l’avant. Difficile cependant quand son quotidien lui rappelle chaque seconde ce par quoi elle est passée. Le futur qu’on trace pour elle la terrifie, mais est-elle prête aux sacrifices demandés pour se libérer ? Teagan et Elena devront apprendre à trouver les mots justes pour rester soudés envers et contre tous. Réunis par leur passé, l’avenir les portera-t-il dans la même direction ?

 

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur la suite d’Adopted love. J’avais vraiment adoré les deux premiers tomes. J’avais juste trouvé la fin du tome 2 un peu rapide. Du coup, je suis vraiment contente qu’il y ait un troisième tome. J’avais trop hâte de retrouver les personnages. Je me suis quand même lancée dans cette suite avec un peu d’appréhension, par peur que ce tome soit un peu de trop.

Attention, risque de spoilers. Ne pas lire les 4 premiers paragraphes si vous n’avez pas lu les deux tomes précédents.

Elena et Teagan sont plus amoureux que jamais. Les quelques temps qu’a passé Teagan en prison n’ont pas entachés leur couple. Mais leur avenir est loin d’être tout tracé. Teagan est toujours en conditionnelle. Il n’a pas le droit à l’erreur et a écopé de deux cent heures de travaux d’intérêt général pour avoir craché sur la procureure. C’est loin de l’enchanter mais il n’a pas le choix. La prison l’a calmé. La dernière chose qu’il voudrait, c’est y retourner. Teag est déterminé à arrêter les conneries. Les Hills croient en lui. Mais y parviendra-t-il ?

« J’ai envie de pisser ! Speeeeeed ! Grille les feux et renverse des gens, tant pis. Avec un peu de chance, ça sera mon groupe de TIG, et ils seront obligés de tout annuler. »

Elena, de son côté, poursuit le lycée, même si elle l’a en horreur après le drame qu’elle y a vécu. Tout le monde ne cesse de lui rappeler en plus, alors qu’Elena aimerait juste oublier. Là-bas, elle ne se sent pas vraiment à sa place mais elle tient à ne pas se laisser abattre et à avoir son diplôme. Elena pourra compter sur le soutien de Sally, sa seule et unique amie.

Elena s’inquiète pour Teag, qui a tendance à s’enfoncer un peu plus dans son mutisme depuis la prison. Elle a l’impression qu’il lui échappe. Son passé le hante toujours. Ses nuits sont peuplés de cauchemars. Des souvenirs lui reviennent et vont venir le chambouler. Son enfance va se rappeler à lui. Teag va faire des découvertes douloureuses. Se défaire des mauvaises habitudes ne sera pas simple. Les provocations sont partout dans le Queens, où il effectue ses TIG. Réussira-t-il à ne pas tout gâcher et à tenir ses bonnes résolutions ? Prendra-t-il les bonnes décisions ?

« Avant, quand une nana me prenait la tête, je l’envoyais chier, et c’était terminé. Aujourd’hui, quand ma lionne me crie dessus, je veux juste qu’elle m’aime de nouveau et je flippe. »

Elena a aussi ses propres blessures. Son viol a changé toute sa vie. Elle a du mal à passer certains caps avec Teag. Son avenir lui pèse. Réussira-t-elle à trouver sa voie ? Tous deux se cachent des choses. Réussiront-ils à se relever ensemble ? Teag parviendra-t-il à enfin dévoiler ses sentiments ?

« Si je la perds, je me perds. »

Ce tome est aussi drôle que douloureux. J’ai fini cette lecture en larmes. J’avais peur que ce tome soit de trop. Mais en fait, pas du tout. Cette suite est rythmée par de nombreux rebondissements qui nous permettent d’avoir toutes les réponses aux questions qu’on pouvait encore se poser après avoir lu les tomes précédents. L’auteure m’a vraiment surprise. Dès le prologue, les émotions nous percutent de plein fouet. J’ai toute suite eu envie de me plonger dans l’histoire pour en savoir plus. L’intrigue de ce roman est vraiment bien ficelée. Les flashbacks apportent un vrai plus. Et plume de l’auteure est toujours aussi captivante.

« J’enfonce mon nez dans son cou et prends une grande aspiration. Son odeur est un remède à tout. Je peux me sentir au plus mal, il me suffit de retrouver ce refuge, et je suis mieux. »

C’était vraiment un plaisir de retrouver tous ces personnages si attachants. Elena est une femme courageuse, complexe mais aussi sensible. J’aime toujours autant son fort caractère. Au fil des pages, elle va apprendre à vivre avec son traumatisme. Teagan est un homme impulsif, sensible, observateur et fort. Il déteste montrer ses failles. Le chemin qu’il a parcouru, depuis son premier jour chez les Hills, est tellement beau. Il a muri. Aujourd’hui, c’est un homme plus serein et plus calme. Teag a vraiment fait de gros efforts. Dans ce tome, il va affronter son passé et encore encaissé beaucoup de choses. Mais tout cela va l’aider à faire la paix avec son histoire et à se tourner enfin vers l’avenir.

« T’es mon seul rempart à ce monde de fou. »

Entre Elena et Teag, c’est aussi tendre qu’électrique. Teag est vraiment prêt à tout pour le bonheur de sa lionne. Il a trouvé sa place chez les Hills. Daniel et Angie, les parents d’Elena, sont adorables avec lui. D’autres personnages secondaires apportent beaucoup à l’histoire, notamment Benito. J’aime vraiment beaucoup ce personnage. Il est si drôle et sans gêne. Benito ne prend vraiment rien au sérieux et apporte de la légèreté à l’histoire. Lui et Teag sont toujours aussi inséparables.

« Dis juste à ta femme que tu l’aimes tant qu’elle est là. Parce qu’elles sont tout ce qu’on a, nous, les gosses orphelins du Queens ! »

Entre drame, non-dits, révélation, mensonges et doutes, cette suite ne manque pas de mystères et d’émotions. J’ai un pincement au coeur en quittant les personnages vraiment cette fois-ci. La boucle est bouclée. Teag et Elena ont enfin eu le droit à leur vraie fin. Petit plus, j’ai aimé le clin d’oeil à Baby Random. Je vous recommande grandement cette romance touchante et pleine d’espoir. Foncez retrouver le lapin et la lionne une dernière fois !

« Si notre passé nous permet de nous construire, il ne détermine pas notre avenir. »

Note : 4,5/5

 

Elsa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s