Chroniques·Non classé

En chemin – promesse tenue tome 1

Auteure : Erika Boyer

Editions : Hugo poche

Collection : New romance

 

Résumé :

Sandy a connu une enfance difficile auprès d’un père violent et brutal qui a détruit sa famille à force de coups et d’abus. Lorsqu’il meurt, le jeune homme croyait qu’enfin, il pourrait tourner la page et avancer dans la vie. Il devrait aussi être rassuré pour sa mère qui a été la première victime de son père. Mais il reste profondément meurtri par ce qui s’est passé et en veut à cette grande soeur qui est partie il y a si longtemps, les abandonnant, lui et leur mère. Alors, lorsqu’il apprend que celle-ci est malade et que la seule qui pourrait l’aider est justement Alison, il décide de partir à sa recherche. Il ne sait pas où elle est ni ce qu’elle est devenue. Il ne connaît que la ville où elle pourrait se trouver : Le Cap Ferret. La route sera longue mais il n’est jamais aussi heureux que lorsqu’il chevauche sa moto préférée. Il a prévu aussi de revoir un ami cher et pourrait s’en faire d’autres au fil du chemin.

 

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le nouveau roman d’Erika Boyer. J’ai déjà vu passer certains de ses romans. Mais je n’avais pas encore eu le temps de découvrir sa plume. J’ai vu passer beaucoup d’avis positifs sur ce roman alors je me suis laissée tenter.

« La solution à nos problèmes ne se cache pas toujours en autrui. Ce qui importe, c’est de ne pas se perdre, en nous ou ailleurs. Et lorsqu’on sait où se trouve le nord, on finit toujours par retrouver son chemin. »

Sandy a 25 ans et vit à Lyon. Il a eu une enfance compliquée. Il a grandi avec un père violent, cruel et détestable qui battait sa mère. C’est d’ailleurs ce qui l’a poussé à fuir la maison familiale pleine de cris et de larmes. Son père vient de mourir. C’est un soulagement pour Sandy mais il ne peut s’empêcher d’être peiné malgré tout. Jusqu’au bout, il a voulu croire en son père. Sandy a une solide bande d’amis de motards depuis plusieurs années. Il aime parcourir les routes de France avec eux et sa moto qui est un peu comme la femme de sa vie.

« Les gens pensent que les souvenirs tristes sont durs à supporter, ils se trompent, les plus heureux sont les pires. »

Sandy pensait enfin pouvoir avancer et tourner la page après la mort de son père. Mais aussi que sa mère pourrait vivre pleinement. Le sort va s’acharner. Il va apprendre que celle-ci est malade. Et la seule qui pourrait l’aider est sa grande-soeur, Alysson, qui les a abandonnés, lui et sa mère, il y a des années. Sandy va donc partir à sa recherche. Il n’a que très peu d’infos sur elle puisqu’il n’a jamais eu de nouvelles depuis plus de 20 ans. Sandy a malgré tout une piste : Le Cap Ferret. Retrouver sa soeur va s’avérer bien plus compliqué qu’il le pensait. Personne ne semble la connaitre ici.

« Ma vie semble en suspens, et moi, je me tiens là, sur un fil, à attendre de savoir si quelqu’un va enfin venir me sauver ou non. »

Sandy est prêt à tout pour retrouver sa soeur, même s’il lui en veut terriblement d’être partie. Il n’abandonnera pas, va faire plusieurs mauvais choix et des découvertes qui vont changer le cours de son existence. Mais en chemin, il va aussi faire des rencontres merveilleuses qui vont changer sa vie, notamment celle de Daniela. Entre eux, le contact va direct passé. Au fond de lui, Sandy a toujours espéré trouver la femme qui le rendra meilleur. Daniela sera-t-elle celle qui libèrera enfin son coeur ? Le problème c’est que Sandy et Daniel sont deux âmes en perdition. Ils se perdent un peu plus chaque jour et sont complètement inconscients.

« Quand nos lèvres se détachent, nous nous retrouvons à bout de souffle. Ce n’est pas le manque d’air, c’est le trop-plein de sentiments. Nous ressentons trop, trop fort, et nous sommes si plein d’émotions que nous manquons de place pour l’oxygène. »

Sandy et Daniel ne cessent de repousser leurs limites pour se sentir vivants. Ils jouent avec leurs vies mais aussi celles des autres. Tous deux s’apaisent mais se tirent également l’un et l’autre vers le bas avec leurs passés complexes. Et ils vont en faire l’amer constat. Un avenir est-il vraiment possible entre eux ? Sandy retrouvera-t-il sa soeur ? Lui pardonnera-t-il son douloureux abandon ? Alysson acceptera-t-elle d’aider sa mère ? Le chemin s’annonce encore long avant d’aboutir à un avenir paisible. Daniela et Sandy vont devoir mettre de l’ordre dans leur vie respective.

« J’ai le sentiment que nous nous maintenons mutuellement à la surface, je suis sa bouée, et elle, la mienne. Il faut juste que nous ne nous dégonflions pas au même moment. »

« Elle est mon remède, même si elle est aussi parfois la maladie qui me ronge. »

J’ai bien aimé cette histoire mystérieuse, touchante et bienveillante. J’ai beaucoup aimé la diversité qui règne dans ce roman. Les nombreux personnages ont chacun leur particularité et apportent tous une profondeur supplémentaire à l’histoire. C’est un roman qui prône l’ouverture d’esprit et qui fait prendre conscience de beaucoup de choses, notamment de l’importance et la fragilité de la vie. Dans ce roman, le point de vue est uniquement masculin. C’est plutôt rare et j’ai vraiment apprécié être dans les pensées de Sandy. La plume de l’auteure est agréable et prenante.

« Je sens son cœur battre contre le mien, son souffle me chatouiller le cou et ses doigts dans les miens m’apaisent. Je porte probablement un sourire idiot sur le visage, mais je m’en fiche. Je suis dans un autre monde, avec Danny, et plus rien n’a d’importance. »

Les personnages sont attachants et complexes. Sandy est un homme franc, sociable, taquin, déterminé et sensible. Il n’est pas doué avec les sentiments et déteste montrer ses faiblesses. Sandy a tendance à tout garder enfoui au fond de lui. Il aime vivre dangereusement et a une piètre vision de lui-même. Daniela est une femme mystérieuse, indépendante, honnête, courageuse et fière. J’ai aimé sa répartie. Leur rencontre va bouleverser leurs existences.

« Ce rire, j’en suis devenu rapidement fan. Il me fait sourire et me donne envie d’inspirer un grand coup pour tenter de l’aspirer. »

« Il y avait elle, il y avait moi, et puis soudain, il y a nous. Je ne sais pas à quel moment les gens ont commencé à nous considérer comme formant un tout, mais c’est assez plaisant. »

Entre trahison, vengeance, rancoeur, culpabilité, chantage et regrets, cette histoire est bien rythmée et riche en émotions. Ce roman parle autant d’amour, d’amitié que de famille. Pour finir cette chronique, j’avais envie de vous parler d’un des personnages secondaires qui m’a vraiment touché : Thomas. Cet homme est si pur, drôle, positif et lumineux. C’est un vrai rayon de soleil. Je vous recommande grandement cette histoire riche en diversités, intense et pleine d’espoir. J’ai hâte de lire la suite !

« J’ai toujours été dépendant des gens, surtout de mes amis, mais cette femme, je ne veux pas qu’elle soit juste ma drogue, je souhaite être la sienne. Je veux la compléter, qu’elle soit l’autre moitié de moi-même. J’aime l’idée de lui être indispensable autant que j’apprécie mon incapacité à me séparer d’elle. C’est si fort, si dingue, un sentiment tellement fou qui me rend si vivant que je jouis de le ressentir enfin. »

Note : 4/5

 

Elsa

 

 

4 commentaires sur “En chemin – promesse tenue tome 1

  1. Mais quelle chronique magnifique ! J’ai adoré la lire, découvrir ton avis ainsi que les citations que tu as relevées. Merci beaucoup pour ce superbe retour ♡ J’espère que le deuxième tome te plaira autant que celui-ci, j’ai déjà hâte d’avoir ton avis ; )

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s