Chroniques·Non classé

Mon paradis perdu

Auteure : Jessica Miras

Editions : Butterfly

 

Résumé :

Des années qu’ils ne se sont pas vus. Des années qu’elle tente de l’oublier, de se construire une vie. Quand Madeleine croise par hasard son premier amour, Tristan, sa vie bascule. Son passé remonte à la surface, son présent se fissure, son avenir laisse entrevoir de nouvelles portes, inattendues, bouleversantes. Jusqu’où est-elle prête à aller pour recoller les morceaux d’un puzzle qu’elle croyait brisé à tout jamais ?

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur ce roman que j’attendais avec impatience. C’est la suite de « Silence, les enfants ! », un roman jeunesse que j’avais lu il y a quelques temps maintenant et que j’avais beaucoup aimé mais dont la fin m’avait brisé le coeur. J’espère bien que ce roman va réparer ça. Sachez que ce roman peut se lire indépendamment sans problème. Je remercie les éditions Butterfly pour l’envoi de ce roman.

« Un jour peut-être, j’irai mieux, mais la vie parfaite n’existera plus. Sans toi à mes côtés, rien ne sera plus jamais parfait. »

Tristan et Madeleine se sont connus quand ils avaient 11 ans. Tous deux étaient très solitaires. Tristan venait de vivre un drame et avait du mal à s’en remettre alors que Madeleine venait d’emménager. Elle avait du mal à s’intégrer dans cette nouvelle école. Ensemble, ils ont réappris à vivre. Pendant un an, ils ont été inséparables et ils ont même fini par tomber amoureux l’un de l’autre. Leur amour, du haut de leur si jeune âge, a souvent fait débat. Mais eux y ont toujours cru. Malheureusement, Maddy a dû déménager de nouveau. Malgré cela, ils ont continué d’avoir une relation à distance jusqu’à l’adolescence. Mais la vie a fini par les éloigner. Et aujourd’hui ils n’ont plus aucun contact.

« Maddy avait illuminé sa vie de la même manière qu’une étoile filante illumine une nuit d’été. Mais comme elle, son passage avait été rapide. Trop rapide. Depuis, il vivait dans le noir… »

Tristan a 30 ans et occupe un poste à hautes responsabilités dans une grande entreprise. Son travail l’amène à voyager souvent. Tristan n’a jamais eu de relations sérieuses avec une femme. Il se contente de relations sans lendemain. Ce n’est pourtant pas les occasions qui lui ont manqué mais il a toujours refusé de s’engager. Il ne cherche même pas à connaitre ces femmes. La seule qu’il veut vraiment reste Maddy, peu importe les années qui passent. Il est incapable de l’oublier et de tirer un trait sur leur histoire.

« Comment réussir à vivre lorsque la personne qu’on a le plus aimée, celle qui donnait un sens à votre existence, refuse de disparaître de vos pensées, de votre cœur ? »

Maddy a 30 ans et est institutrice en maternelle de grandes section. Elle adore son métier. Ses élèves lui permettent d’oublier tous ses tracas et lui redonnent le sourire. Elle vit avec un homme avec qui elle entretient une relation ambiguë. On a du mal à cerner le vrai lien qui les unie au départ. Toute la vie de Maddy est flou. Elle-même ne sait pas où elle va. Elle traine un passé compliqué et a du mal à avancer, à s’en libérer. Elle aussi aime toujours Tristan. Elle n’a jamais pu l’oublier. Il hante chacune de ses pensées.

« Le passé ne s’écrit pas à la craie, on ne peut pas l’effacer d’un coup d’éponge. Ce serait trop simple. »

Tous deux ont toujours espérer que la vie les remette sur le même chemin. Et c’est ce qu’il va se passer. Malheureusement leurs retrouvailles ne vont pas se passer comme ils l’avaient imaginé. Un malaise va s’instaurer entre eux après plus de 10 ans sans qu’ils se soient parlés. Tristan ne va même pas reconnaitre toute suite Maddy. Et il va se montrer très hostile. Cette rencontre va les chambouler tous les deux. Mais en 10 ans, ils ont tous les deux changés.

« Peu importe le passé et les rancœurs, l’amour demeurait toujours présent entre eux. Son cœur battait à un rythme totalement fou, son ventre se nouait, et sa gorge se serra sous l’émotion. »

Tous deux semblent avoir des choses à se reprocher quant à leur séparation. Des questions les hantent chacun de leur côté. Les apparences laissent croire à Tristan que Maddy est parfaitement heureuse. Mais qu’en est-il réellement ? Tristan a toujours cru qu’ils finiraient par se retrouver, que leur amour aurait une nouvelle chance. Mais ne s’est-il pas voilé la face ? Quelle est la raison de leur séparation ? Pourquoi Tristan en veut-il tant à Maddy ? Et pourquoi Maddy semble elle aussi leur en vouloir ?

« Tu as changé ma vie de manière irréversible. Je ne pourrai plus jamais vivre sans toi, c’est une certitude, mais avant, je dois être rassuré sur notre avenir. Sur tes sentiments. Je ne veux plus me laisser chahuter par cet ascenseur. »

Leur amour si fort leur permettra-t-il de tout surmonter et de se donner une seconde chance ? Existe-t-il encore un espoir pour eux ? N’est-il pas trop tard ? Leurs retrouvailles ne seront pas de tout repos. Avant, ils avaient une confiance infaillible en l’autre. Mais aujourd’hui, ils sont très méfiants, ont du mal à communiquer et ont peur de souffrir malgré l’amour qu’ils se portent toujours. Leurs réactions les dépassent. Arriveront-ils à se dire tout ce qu’ils ont sur le coeur et à s’affranchir de leur passé ? Réussiront-ils à passer au dessus de leurs rancoeurs ?

« Aujourd’hui, j’ai décidé de ne plus rester en gare, à attendre que tu me rejoignes, continua Tristan. Je veux monter dans ce train et avancer. J’ai patienté trop longtemps dans cette station, à regarder mes amis prendre place dans les wagons. Je refusais de les suivre, car je ne pouvais pas entreprendre ce voyage sans toi. Et toi ? Que comptes-tu faire ? Laisser passer ce train ? »

J’ai passé un bon moment avec cette lecture mystérieuse et riche en émotions. L’auteure arrive à se jouer de nous en restant flou sur pas mal de choses. Elle sait jouer avec les apparences. Je me suis posée beaucoup de questions notamment sur la vie de Maddy. L’histoire est bien rythmée et l’intrigue bien menée. Le suspense est à son comble jusqu’au bout. Des sujets forts sont évoqués. L’écriture est à la troisième personne mais elle est malgré tout prenante. Je dois tout de même avouer que j’ai eu du mal avec le personnage féminin. Et que j’aurais aimé un épilogue plus lointain.

« Je ne suis pas prête à vivre le reste de mes jours en me demandant ce qu’aurait pu être notre amour. Je ne veux plus être celle qui te fera dégringoler dans l’ascenseur. Je choisis de monter dans ce train à tes côtés. Et je sais déjà que notre voyage sera merveilleux. »

Maddy est une femme généreuse, sensible, douce et tourmentée. Sa détresse et son vécu m’ont touchés. Mais j’ai eu beaucoup de mal à la cerner. Pour moi, elle a mis beaucoup trop de temps à s’ouvrir vraiment. Et le fait qu’elle tire sans arrêt des conclusions trop hâtives a fini par me lasser. Elle vit trop dans le passé, est aveuglée par la colère et pense être la seule à souffrir. Je l’ai trouvée vraiment dure avec Tristan. La Maddy enfant qui aimait tant la vie et qui était si positive et combative m’a vraiment manqué, même-si je comprends que les épreuves qu’elle a traversées ont pu la changer. Je pense vraiment que si elle se serait dévoilée plus tôt, j’aurais plus apprécié son personnage.

« La pluie reviendra, Tristan. Il y aura même des tempêtes. Mais tout retrouvera son calme, parce que je ne pourrai pas cesser de t’aimer. Et tu ne pourras jamais m’en dissuader. »

Tristan est un homme déterminé, sensible, prévenant, bienveillant, doux, protecteur et compréhensif. Il n’a pas peur de dévoiler ses sentiments, de mettre son coeur à nu et de se montrer vulnérable. Et il sait endosser ses responsabilités et se remettre en question. C’est vraiment un homme exceptionnel et touchant prêt à tout quand il aime. Entre lui et Maddy, c’est un pas en avant, deux en arrière. Ils vont avoir besoin de beaucoup de temps pour avancer. Pourtant, entre eux, ça reste une évidence.

« Tu crois peut-être m’effrayer, Maddy, mais une relation parfaite n’existe pas. On lutte contre les intempéries, sans jamais abandonner. »

« Ce n’est pas une nouvelle histoire, Maddy. Nous écrivons seulement la suite, après une longue pause. »

Leur relation est pleine de tendresse. Leur amour est sans limite. Se revoir va leur faire raviver de bons souvenirs comme des souvenirs éprouvants et douloureux. J’ai eu mal au coeur pour eux et j’en ai même eu les larmes aux yeux. Ensemble, ils vont vivre de nouveau. Grâce à Tristan, Maddy va enfin affronter son passé, s’en libérer et se reconstruire. Entre manipulation, secrets, amertume, malentendus, mensonges, désillusion, craintes et incompréhension, le chemin va leur réconciliation sera long et peuplé d’obstacles.

« — En fait, on a dérivé lentement, comme du bois flotté, précisa Maddy. Et comme lui, notre amour a résisté à l’assaut du temps. — Oui, c’est une belle comparaison, sourit Tristan. L’amour trouve toujours son chemin. »

J’ai beaucoup aimé les personnages secondaires, notamment Joséphine, la voisine de Maddy, qui apporte un plus à l’histoire. Malgré quelques points négatifs, je vous recommande tout de même ce roman touchant et plein d’espoir. J’ai été contente de retrouver les personnages et qu’ils aient enfin leur vraie fin. Et je lirais les prochains romans de l’auteure avec plaisir.

« Je t’aime. Je t’aime pour ce que tu es, pour ce que tu es prêt à accomplir pour moi. Parce que tu m’as transformée. Merci d’exister dans ma vie. »

« Le futur reste à écrire et je vais faire en sorte qu’il nous appartienne, car un paysage où Maddy ne figurerait pas perdrait tout son sens. Le futur aura enfin un visage. Le sien. »

Note : 3,5/5

 

Elsa

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s