Chroniques·Non classé

Coach me love

Auteure : Mary Ann Davis

Editions : Addictives

 

Résumé :

Elle a tout perdu. Il va tout lui rendre. Patron d’une salle de sport, sûr de lui et beau comme un dieu, Max a l’embarras du choix question filles. Mais les relations de plus d’une nuit ne l’intéressent pas, jusqu’au jour où il croise Marion. Marion est belle, mais surtout quelque chose en elle le bouleverse, le touche au plus profond de lui-même. Seulement, la jeune femme est brisée par une vie qu’elle essaie de reprendre en main comme elle peut. Et elle n’est vraiment pas prête à laisser qui que ce soit détruire le fragile équilibre de son existence. Mais Max n’a pas dit son dernier mot. Apprivoiser Marion, la séduire, la faire rire, la faire jouir ? Un défi à relever…

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur une des sorties papier du mois des Editions Addictives. Ce roman m’avait déjà fait de l’oeil lors de sa sortie numérique. Je n’ai donc pas résisté à sa sortie papier. Je remercie Carole des éditions addictives pour l’envoi de ce roman.

« Elle me sourit… juste un sourire, mais qui me fait complètement chavirer. J’en suis convaincu, cette femme vient de signer ma perte. Je n’ai qu’une envie, qu’elle recommence, encore et encore. Chaque fois que nos regards vont se croiser, je désire la voir aussi rayonnante que maintenant ! »

Marion a 24 ans et vit à Paris. Elle est infographiste et travaille dans une agence de communication. Il y a quelques années, Marion était encore une femme pleine de vie qui se trouvait jolie comme elle était, malgré ses complexes. Elle avait confiance en elle. Mais sa dernière histoire d’amour l’a détruite. Marion a été en couple pendant trois ans avec un pervers narcissique qui n’a jamais cessé de la rabaisser et de la faire douter d’elle et de son côté désirable entre autres. Marion l’a longtemps cru, s’est souvent remise en question et a tout fait pour lui plaire. Et elle s’est malheureusement perdue en chemin. Il a fait d’elle une coquille vide.

« Nous avons tous les deux souffert. Toi plus que moi. Aujourd’hui, tu es une nouvelle femme ! Je ne suis pas Romuald. Je te veux comme tu es. Tes erreurs du passé ne te définissent pas ! Tu es tombée, tu t’es relevée et tu es devenue plus forte ! »

Marion est désormais séparée de son ex depuis plusieurs mois. Elle a pris conscience de l’être ignoble qu’est son ex. Elle est déterminée à s’en sortir, à vivre pleinement. Elle est sur la bonne voie mais elle reste suivie psychologiquement. Chaque jour, elle apprend à s’accepter de nouveau telle qu’elle est, avec ses défauts mais aussi ses qualités. Mais il lui reste encore du chemin à faire pour se reconstruire. Une chose est sûre pour elle, elle refuse de s’engager dans une nouvelle histoire d’amour. Elle ne fait plus confiance aux hommes. Elle a peur de souffrir encore.

« J’aimerais, pour Marion, que le simple fait de me voir sourire la rende aussi heureuse que moi. »

« J’ai envie qu’il continue à me faire sourire, à me faire rougir… à me dévorer des yeux… ceux qui me font me sentir belle, désirée… Moi et pas une autre. »

Maxime a 28 ans et tient sa propre salle de sport « Fitness Max » depuis plusieurs années déjà. C’était son rêve. Il a toujours aimé le sport qui lui permet de se canaliser. Lui aussi sa dernière relation amoureuse s’est mal terminée, il y a un an. Il en a souffert. Et depuis, il enchaine les relations sans lendemain. Il ne s’en est pas encore remis et préfère en profiter pour s’amuser. Son travail est sa priorité. Mais ça c’était avant que Marion passe les portes de sa salle de sport.

« Il garde les yeux fermés mais sourit. Juste un sourire, rien de plus… Cela suffit à me rendre heureuse, au point de me faire monter les larmes, car je mesure à quel point la vie que je croyais normale avant ne l’était aucunement. C’est ce que je vis maintenant qui l’est. Je repose ma tête sur lui et ferme les yeux en rêvant à un avenir meilleur dans les bras de Maxime. »

Marion a décidé de se remettre au sport pour se défouler. Et dès le premier regard, elle va taper dans l’oeil de Maxime. Elle va directement l’intriguer, notamment pour son côté apeuré. Et malgré elle, Marion n’est pas insensible au charme de Maxime. Le regard intense que pose Maxime sur elle la trouble mais lui donne en même temps de l’espoir. Maxime va devoir y aller en douceur pour réussir à approcher Marion. Celle-ci a bataillé pour remonter un peu la pente, elle n’est pas prête à prendre le risque de retomber au fond du trou.

« Depuis le jour où tu as passé les portes de ma salle de sport, tu fais battre mon cœur. Je le pensais mort à jamais ; il a suffi que tu me regardes pour que je succombe. Juste un sourire et j’étais entièrement à toi. Alors, je n’ai pas l’intention de bouger. »

Mais Maxime est déterminé à percer tous les secrets de Marion à jour, à la faire sortir de sa coquille. Peu importe le temps que ça prendra, il ne lâchera rien tant que Marion ne lui aura pas laissé sa chance. Il n’aura pas le droit à l’erreur. Marion lui laissera-t-elle sa chance ? Saura-t-elle faire la différence entre son ex et Maxime ? Prendra-t-elle le risque de se brûler les ailes une seconde fois ? Réussira-t-elle à ne pas retomber dans ses travers ? Son passé n’a pas encore dit son dernier mot. Cette relation naissante pourrait faire remonter les pires démons de Marion.

« Je recule doucement et le fixe avec sérieux. Ses yeux brillent d’envie. Chaque fois que je le vois dans son regard, j’ai la sensation d’être la plus belle femme sur cette terre. »

« Je veux qu’elle se trouve belle, qu’elle sache à quel point, moi, je la trouve sublime. »

Cette histoire est vraiment belle, intense et authentique. C’est un appel à l’amour et à l’acceptation de soi. Cette histoire est avant tout celle du combat de Marion pour se reconstruire après avoir vécu une relation destructrice. Elle m’a complètement bouleversée. D’autant plus qu’elle est tellement d’actualité malheureusement. L’auteure nous plonge direct au cœur de son histoire dès le prologue. Cette histoire est un vrai message d’espoir. Elle nous montre que peu importe ce qu’on peut traverser, on peut s’en sortir avec le temps. La plume de l’auteure est agréable. Et les personnages sont vraiment touchants et attachants.

« Je t’aime ! Je t’aime, Maxime. Avant même que tu me le dises, j’étais déjà folle de toi ! J’étais trop cassée pour assumer ces sentiments qui ont causé ma perte avant toi, affirmé-je avec passion. »

Marion est une femme incroyablement forte, méfiante, courageuse, sensible, brisée, généreuse et bornée. Elle n’a pas la bonne image d’elle-même. C’était si dur de la voir détester autant son reflet dans le miroir et se rabaisser. Elle a terriblement souffert. J’ai eu envie de la prendre dans mes bras et de lui dire à quel point elle est belle. Cette femme a tellement d’amour à donner. J’ai adoré suivre son évolution tout au long de l’histoire. Voir ses progrès m’a donné le sourire. J’avais tellement envie de la voir heureuse.

« Je ne peux plus retenir mes larmes, car être dans ses bras, c’est être chez moi ! Je ne me sens pas prisonnière, pas du tout ; avec Maxime, je me sens libre, je me sens vivante. »

Maxime est un homme merveilleux : respectueux, patient, aimant, protecteur, adorable, honnête, taquin, attentionné et à l’écoute. Lui aussi a ses blessures qui ne le rendent que plus touchant. Et pourtant, il n’hésitera pas à se mettre à nu pour gagner la confiance de Marion. C’est vraiment l’homme qu’il faut pour elle. Il va lui redonner confiance, le sourire, foi en la vie, lui montrer qu’elle est désirable comme elle est et digne d’être aimée. Lui prouver que tous les hommes ne sont pas comme son ex. Marion a au final tout à apprendre d’une vraie relation.

« Je t’aime, Marion. Ça fait trois mois que je vis sur un nuage, et c’est grâce à toi. Je ne voulais pas te le dire trop tôt pour ne pas te faire flipper, mais tant pis. Je t’aime comme un dingue… »

Chacun va remettre les convictions de l’autre en question. Entre eux, tout va se faire en douceur, en accord avec leur vécu. Grâce à Maxime, Marion va se retrouver en tant que femme, panser ses blessures, se libérer de son passé et trouver le bonheur. Quant à Maxime, grâce à Marion, il va envisage de nouveau un futur malgré le drame qu’elle a subi et sa dernière relation qui s’est mal terminée. Entre trahison, manipulation, malentendus, non-dits, peur, haine et passion, cette histoire va vous faire vivre une myriade d’émotions. Je vous recommande grandement cette histoire douce aux sujets forts. Cette histoire est une leçon de vie.

« Il a fallu un sourire, juste un sourire, pour faire basculer mon destin vers le bonheur. Je suis aujourd’hui le plus heureux des hommes car, un jour, j’ai eu la chance de croiser la bonne personne. Malgré les blessures de chacun, les difficultés de la vie, il suffit d’y croire et de se battre pour que l’amour gagne. »

Note : 4,5/5

 

Elsa

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s