Chroniques·Non classé

Beautiful fighter

Auteure : Kristen Rivers

Editions : Addictives

 

Résumé :

En débarquant en Australie, Adi est décidée à repartir de zéro ! Elle laisse derrière elle l’Europe et les mauvais souvenirs, et va se consacrer à son nouveau boulot : s’occuper d’un enfant dans la petite ville de Kapiwaru. Sauf qu’à son arrivée, elle découvre que l’enfant en question est Samaï, un boxeur blessé de 25 ans, mi-australien mi-thaïlandais, aussi sexy que caractériel… et qu’il ne savait rien de son arrivée ! Le rôle d’Adi, embauchée par la mère du sportif ? Le surveiller, le forcer à prendre soin de lui-même et à suivre son traitement pour sa blessure. Plus facile à dire qu’à faire, surtout quand l’attirance s’en mêle, les sentiments aussi, et que leurs affrontements sont aussi passionnés qu’explosifs !

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le nouveau roman de Kristen Rivers, et c’est le premier que je vais découvrir. Le résumé m’a toute suite tenté. Je remercie Laura des éditions addictives pour l’envoi de ce roman.

Adi a 24 ans et est espagnole. Elle traine un lourd passé derrière elle. Jusqu’ici, elle n’a toujours connu que la violence. Elle a donc pris la décision de fuir, de tenter de se reconstruire ailleurs : en Australie, à Kapiwaru. Elle a été embauchée par une Maman pour s’occuper de son fils. Elle s’est bien préparée et est sûre qu’elle va se sentir bien là-bas, qu’elle aura le droit à son nouveau départ. Elle a toujours été douée avec les enfants.

« Oh, je sauterais bien de bonheur, là tout de suite, mais j’ai mal au genou. Ce qui ne m’empêche pas de faire « bondir de joie » certaines femmes. »

Mais tout ne va pas se passer comme prévu. Entre un bus en panne, un arrêt loupé, un portable cassé et l’orage qui s’abat sur elle, tout commence mal. D’autant plus, elle va être accueillie par un homme qui va direct l’énerver : Samaï. Le pire s’annonce quand elle découvre que ce n’est pas d’un enfant dont elle va devoir s’occuper mais bien de lui : cet homme aussi agaçant qu’irrésistible. Adi avait tout prévu en se lançant dans ce travail, sauf lui.

« Je le veux. Je le veux tellement que c’en est douloureux. Sa bouche prend possession de la mienne tandis que mes doigts s’enroulent dans ses cheveux avec force. Je l’embrasse comme si ma vie en dépendait, et c’est sûrement le cas compte tenu de la manière erratique dont mon cœur palpite. »

Samaï a 25 ans et est un sportif de haut niveau. Il est champion de Kung-fu et vice-champion d’Australie de boxe thaïe. En ce moment, il est en rééducation. Il a eu une entorse des ligaments croisés lors d’un combat il y a 4 mois. Il se remet bien mais souffre encore de sa blessure. C’est une tête brûlée. Il vit seul dans une belle maison sur la même propriété que celle de sa mère dont il est très proche.

« Et moi, je veux que tu révèles au monde entier combien tu es belle. Et surtout, je veux que tu puisses le constater toi-même. Je ne bougerai pas de cette plage tant que tu n’auras pas assumé celle que tu es vraiment. »

Adi va devoir vivre seule avec Samaï durant la durée de son emploi et veiller sur lui. Samaï n’est pas vraiment pour. Mais Adi est déterminée. Elle ne se laissera pas intimider. Entre eux, c’est direct explosif. Leurs joutes verbales sont énormes. Tout comme leur attirance. Alors qu’Adi est méfiante envers la gente masculine, tout est différent avec Samaï. Elle est sous le charme. Surtout quand elle va vite comprendre que sous son côté brut de décoffrage, Samaï est aussi capable de douceur.

« Je ne suis pas ici pour te faire du mal, mais pour te faire du bien. Tu mérites que l’on te traite comme une déesse. »

Mais tous deux ont chacun leurs démons. Leurs passés n’ont pas encore dit leurs derniers mots. Alors qu’est-ce qui a poussé Adi à fuir si loin de son pays ? Q’a-t-elle vécu de si terrible ? Et quelles souffrances cachent Samaï ? Arriveront-ils à se dévoiler et à tirer un train sur leurs passés ?

« Tu es l’élément qui manquait à ma vie pour qu’elle vaille la peine d’être vécue. »

J’ai beaucoup aimé cette histoire aussi touchante que légère, pleine de combats et pas que de boxe. Ce roman est riche en suspense et en sarcasme. Le cadre de l’histoire fait vraiment rêver. J’ai adoré le mélange de culture que propose l’auteure, entre Orient et Occident. Tout comme les sujets si importants qu’elle traite. J’ai malgré tout trouvé que la relation entre les personnages se mettait en place un peu trop vite. J’aurais aimé que ça soit un peu plus compliqué entre eux. La plume de l’auteure reste très agréable à lire.

« Je réalise que je tiens à toi, Adi. Ta présence suffit à me rendre heureux, quelles que soient les circonstances. Cela ne fait pas longtemps que tu es entrée dans ma vie, mais tu m’es aussi indispensable que l’air que je respire. »

Les personnages sont attachants. Adi est une femme forte, brisée et généreuse. C’est une survivante. Son passé est tellement lourd. Elle a traversé l’enfer et revient de loin. J’admire vraiment tout le parcours qu’elle a fait et qu’elle fait encore aujourd’hui pour se relever et prendre confiance en elle. Son personnage apporte beaucoup d’espoir. Samaï est un homme attentionné, passionné, protecteur, magnétique, respectueux et mystérieux. La vie ne l’a pas non plus épargné. Il a vécu un évènement sombre qui a changé sa vie à tout jamais. Sous ses airs de gros dur, se cache un homme au coeur tendre vraiment craquant.

« Oui, je t’aime, Adi. Au fond, je l’ai toujours su. Je t’ai aimée dès que tu as toqué à ma porte avec tes habits couverts de sable et tes genoux écorchés. Nous deux, c’était une évidence. J’avais juste besoin de cette claque pour m’en rendre compte. »

Entre Adi et Samaï, c’est une vraie évidence. Leur histoire est douce, naturelle, pleine de tendresse et de complicité. Mais beaucoup de non-dits pèsent entre eux. Tous deux vont avoir beaucoup de mal à se dévoiler. C’est ensemble, pas à pas, qu’ils vont se libérer de leurs passés et se guérir de leurs blessures. Entre peur, mensonge, vengeance, provocations et jalousie, vous aurez bien du mal à lâcher cette histoire.

« Je sais qu’on dit que l’amour ne frappe jamais deux fois à la même porte. Mais je suis prête à frapper autant de fois qu’il le faudra jusqu’à ce que tu me pardonnes. Parce que je t’aime, Samaï. Maintenant et à jamais. »

Ce que j’ai aimé aussi dans cette histoire, c’est l’importance des personnages secondaires. On a presque l’impression de les connaitre autant que les principaux. La mère de Samaï est vraiment adorable, pleine d’amour et de compassion. Je vous recommande grandement cette histoire romantique, passionnelle et révoltante avec un koala tout mignon. J’ai bien envie de découvrir l’histoire de la meilleure amie d’Adi maintenant (Magnetic desires).

« Nous deux, c’est du solide. Nous deux, c’est une évidence. Il suffit de ressentir la manière dont il me remplit, la manière dont nos corps s’accordent comme les pièces d’un puzzle et la façon dont nos âmes se parlent. »

Note : 4/5

 

Elsa

4 commentaires sur “Beautiful fighter

  1. J’ai beaucoup aimé ce livre également mais j’avoue que le couple s’est formé trop vite à mon goût également même si cela a été une excellente lecture pour moi.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s