Chroniques·Non classé

Die for you (Nurse for you tome 2)

img_2806

Auteure : Madilie V.

Editions : Butterfly

Résumé :

Erine et James ont désormais emprunté des chemins différents. De déceptions en épreuves, le destin les force à tenter de se reconstruire. Tandis qu’Erine essaie d’avancer sans lui, James ne pense qu’à une chose : la reconquérir. Mais comment survivre à ce nouveau mensonge, cette nouvelle trahison, surtout lorsque les obstacles se dressent sans cesse entre eux ? Pardonner ou fuir ? Aimer ou haïr ? Vivre ou mourir ? Chaque choix aura ses conséquences…

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur la suite de « Nurse for you » que j’avais beaucoup aimé malgré une certaine frustration. J’avais très envie de découvrir la suite et la fin de l’histoire d’Erine et James.

Après la découverte du mensonge de James et l’évènement traumatisant qu’ont vécu Erine et James, leurs vies ont pris des chemins différents. Erine vit maintenant à New York. Alors que James vit entre Londres et Los Angeles. 

« Notre relation, trop friable, trop caduque, ne peut pas se permettre le moindre faux pas. Nous marchons sur un fil bancal, qui menace de céder à tout moment. Le plus petit geste brusque nous ferait tomber dans le vide. »

Erine n’a plus du tout confiance en James. Elle lui a tout donné. Elle avait mis sa vie en suspend pour lui. Abandonné son travail. Ses amis. Sa famille. James était devenu la personne la plus importante dans sa vie. Seulement l’oublier n’est pas si simple. Ils sont liés. Il représente une grande partie de sa vie. Et malheureusement, les journalistes rodent toujours, l’empêchant un peu plus de retrouver sa vie d’avant. Erine n’arrive pas à remonter la pente. 

« Quoi qu’il en soit, je me retrouve prisonnière, enfermée entre deux mondes, sans la moindre idée duquel va gagner. Par pitié, je ne veux pas rester là. »

James vit aussi mal cette séparation. Il s’est renfermé sur lui-même. Mais il est plus déterminé que jamais. Il veut regagner la confiance d’Erine. Il sera plus présent et patient que jamais pour épauler Erine dans des moments difficiles. 

Erine a du mal à faire sortir ce qu’elle ressent au fond d’elle. Elle a tendance à tout garder pour elle. A se poser trop de questions sans jamais écouter son coeur. Elle est désormais encore plus sur la défensive. Et malheureusement son passé va se rappeler une nouvelle fois à elle. Elle va faire des découvertes bouleversantes sur ses origines. Et au moment où elle décidera de baisser les armes, elle devra affronter une nouvelle épreuve. Finira-t-elle par arrêter de fuir ? Laissera-t-elle sa chance à James ?

« Je raccroche légèrement attristée en me rendant compte à quel point la situation actuelle le touche. Jamais par le passé, il n’avait montré autant de détermination, jamais il n’avait exprimé ce mal-être qui me fait prendre conscience que le moment est venu d’y remédier. Les « je t’aime, moi non plus » n’ont plus de place dans cette construction de relation, tout simplement parce qu’ils nous empêchent d’avancer. »

Les rares moments où Erine et James se retrouvent, rien ne change. Tout est très naturel entre eux. Mais James a peur de dire ce qu’il ressent désormais de peur de faire fuir encore Erine. Il souffre de ne pas savoir ce qu’il représente vraiment pour elle. Erine lâchera-t-elle enfin prise ? Arrivera-t-elle a enfin aller de l’avant ?

« J’en meurs d’envie, j’en ai besoin, mais j’ai terriblement peur. Peur de lui avouer et de la voir partir. Peur qu’elle me rejette. Peur de la perde encore. »

J’ai adoré ce second tome. Il est bien meilleur que le premier que j’avais déjà beaucoup aimé. L’histoire est plus fluide. Nous en apprenons vraiment plus sur le passé des personnages. C’est ce qui m’avait particulièrement frustrée dans le premier tome. Mais là, on va de révélations en révélations. Ce tome est plus rythmé que le précédent. On assiste à des moments vraiment touchants. 

« Deux ans que la culpabilité ne me quitte pas. Jamais, je ne pourrai réparer ça, ni l’effacer. D’ailleurs, si je suis honnête, je dirais que je ne le veux pas. Ok, nous avons vécu de sales épreuves, mais si tout semble plus fort, plus explosif entre nous, c’est à cause ou grâce à ça. »

L’histoire alterne entre le présent, 2 ans après la fin du tome 1. Et le passé, quatre mois après la fin du tome 1. J’ai trouvé cette construction vraiment très intéressante. On a sans cesse envie de tourner les pages pour savoir pourquoi deux ans plus tard, malgré le lien puissant qui existe entre eux, ils n’ont toujours pas réussi à avancer. 

« Tu étais là dans les pires moments de ma vie, comme les meilleurs. Jamais, je ne pourrais expliquer ce qui nous lie, ce qui fait de nous ces deux êtres complémentaires, ces deux parties d’un même et unique corps, mais tu es indéniablement ma moitié. Comment le nier ? Tu es tellement incrusté en moi, que je respire à travers toi. »

Les personnages sont vraiment attachants. Erine est si généreuse. Et James est si tendre. Je suis tombée amoureuse de lui. Le voir souffrir autant de ne pas pouvoir dire ce qu’il ressent à Erine sans peur m’a mis les larmes aux yeux. Ils ont bien muri tous les deux. Ces deux ans loin l’un de l’autre leur ont permis de s’aimer encore plus fort. Ils ont appris de toutes ces épreuves.

« Même à des milliers de kilomètres, notre connexion reste inébranlable. Seulement, tu me manques. Tu me manques tellement. Chaque heure de chaque journée, je ressens ce vide en moi. Pas un seul jour ne passe sans que je n’imagine ce que ce serait de rentrer du travail pour te retrouver, de pouvoir te toucher, t’embrasser, entendre ta voix au quotidien. Je ne veux plus vivre loin de toi, plus jamais. Tu es ma raison d’espérer, mon passé, mon présent, mon futur, tu es mon tout. »

C’était vraiment une jolie histoire. Ce second volume est vraiment plein d’émotions et d’amour. L’auteure a répondu à toutes les attentes que j’avais après la lecture du tome 1. Ce tome est une vraie réussite. Je suis conquise et triste de quitter James et Erine du coup. Je vous recommande grandement cette duologie. 

« Tout ça pour dire que… Je t’aime, Daniel. Je t’aime depuis le premier jour dans cette famille de fous, je t’aime même quand je ne le montre pas, je t’aime quand j’affirme le contraire, je t’aime quand je te quitte, et chaque seconde, je t’aime un peu plus. »

Note : 4,5/5

Elsa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s