Chroniques·Non classé

My brother’s friend

Auteure : Laure Aleno

Editions : Addictives

Résumé :

Elle ne pensait jamais le revoir, et encore moins se retrouver en coloc avec lui !
Quand Mat, le frère de Sara, lui propose de passer ses vacances d’hiver dans un superbe chalet avec ses potes, la jeune femme devrait sauter de joie. Et pourtant, c’est à reculons qu’elle accepte : car Jayson, le magnifique et agaçant meilleur ami de Mat, sera de la partie.
Le plus compliqué ? Que personne ne découvre qu’elle a couché avec lui quelque temps auparavant et qu’ils se détestent depuis !
Le plus pénible ? Cohabiter avec le mec qui lui a brisé le cœur.
Le plus inattendu ? Ressentir une attirance irrépressible pour celui qu’elle devrait haïr.
Aidée par ses copines, qui la soutiennent à distance, Sara devra affronter ses peurs pour oser se confronter à son insupportable ex et résister au désir qu’elle éprouve encore pour lui…

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur la seconde romance de Laure Aleno. J’avais bien aimé la première. Et le résumé de celle-ci me tentait bien, du coup j’ai craqué. Je remercie Andréa des éditions addictives pour l’envoi de ce roman.

« Nous sommes deux bombes à retardement et je ne sais pas lequel des deux va dégoupiller la grenade en premier. »

Sara a 22 ans et vit à Paris. Mais elle a grandi à la montagne, à Chamonix puis à Albertville chez ses grands-parents suite à la mort brutale de ses parents il y a huit ans. Sara est très proche de son frère qui l’a aidé à surmonter cette terrible épreuve. Il est son pilier. Elle est auxiliaire de puériculture dans une crèche et adore son travail. Sa vie personnelle est vide. Sara est renfermée sur elle-même depuis quelques temps. Elle a du mal à surmonter ce passage à vide et se noie dans le travail pour oublier. C’est son échappatoire.

« Je dois retrouver mon essence, mes racines, je dois me connecter de nouveau avec moi-même ! »

Jayson a 26 ans et a grandi dans un village paumé en Grèce avec sa famille. Puis il est venu vivre chez sa tante à Albertville, la voisine des grands-parents de Sara et Mat, à l’âge de 18 ans. Celle-ci est comme une seconde mère pour lui. Jayson est passionné par la montagne. Il est moniteur de ski. Désormais, Jayson vit avec Mat, son meilleur ami et Ezio, un autre ami. Il aime sa liberté et enchaine les conquêtes.

« Cette sensation de trahison, je ne voulais plus la ressentir. C’est comme un poison qui coule dans mes veines et m’empêche de respirer normalement. »

Face à son nombre de congés qui s’accumulent, le patron de Sara lui impose de prendre un mois de vacances. Sara est démunie. Ses amies inquiètent ne lui laissent pas d’autres choix que de partir un mois chez son frère. Sara est tout sauf ravie. La raison ? Jayson. Il est celui qui lui a brisé le cœur quatre ans plus tôt en partant pour faire son tour du monde sans aucune explication alors qu’ils venaient de coucher ensemble. Sara le déteste. Mais en même temps, elle est incapable de passer à autre chose. Jayson est son crush de toujours. Le revoir c’est peut-être l’occasion d’enfin comprendre. Et Sara a besoin de changer d’air et de se ressourcer.

« Sara représentait l’interdit, l’intouchable, le sacré, l’inatteignable. »

« Cette nana s’est incrustée dans tous les pores de ma peau et je pourrais passer ma vie à essayer de l’oublier ou de m’en défaire, je n’y parviendrais pas. »

Sara arrive pleine d’appréhensions. Si son frère est heureux de la voir et Ezio est accueillant et la met à l’aise, Jayson la fuit et se montre blessant. Sauf que cette fois, il ne peut pas partir à l’autre bout du monde. Jayson a des engagements à tenir ici. Alors Sara et Jayson vont devoir cohabiter. Le comportement de Jayson agace Sara. Elle ne comprend pas pourquoi il semble lui en vouloir. Sara est perdue. Le pire, c’est qu’elle est encore accro à Jayson et espère toujours que ça ne soit pas terminé. Pour se changer les idées, Sara pourra compter sur ses amies, même à distance. Elles ont imaginé pour elle un calendrier de l’avent de défis pour l’aider à remonter la pente, à renouer avec son ancienne elle. Des défis plus ou moins difficiles qui vont la pousser dans ses retranchements.

« Dans mon boulot, je calcule et anticipe les risques, je sais à quoi me préparer, j’assure les arrières du groupe que j’emmène pour éviter l’accident. Avec Sara, il m’est impossible de prévoir et d’éviter la chute. Mes propres réactions sont incontrôlables. »

« Son odeur, sa peau, son sourire, sa respiration devenue calme et régulière, tout son être, par sa simple présence, me procure une sensation de plénitude… Et je ne laisse aucune pensée négative, aucun ressentiment gâcher ce moment. Je m’endors au paradis. »

Ce mois ne sera pas de tout repos pour Sara. Elle est déterminée à aller de l’avant. Sara se sent en harmonie au milieu de la montagne. Sauf que ses angoisses se rappellent à elle. Mais le plus dur à gérer, ce sera son attirance pour Jayson. Et lui aussi a de plus en plus de mal à résister. La détresse de Sara le touche. Elle le déstabilise. Les souvenirs remontent. Mais à la base, Jayson n’a pas le droit de toucher à Sara. Matthew l’a mis en garde. Il n’est pas au courant de ce qui s’est passé entre eux il y a quatre ans. Jayson devait veiller sur elle comme un frère mais certainement pas l’approcher d’aussi près. Mais lutter est impossible de nouveau. Alors pourquoi Jayson est-il parti sans aucune explication il y a quatre ans ? Comment réagira Mat face à sa relation avec sa sœur ? Sara réussira-t-elle à relever tous ses défis ? Elle n’est pas au bout de ses surprises !

« J’ai envie qu’il m’embrasse, qu’il m’enlace, qu’il prenne possession de mon corps et qu’il me fasse décoller dans les nuages. »

« Peu importe où, peu importe quand, si c’est avec toi, je dirai oui. »

J’ai adoré cette histoire touchante, amusante et douce. J’ai tellement aimé cette idée de calendrier de l’avent avec une action proposée chaque jour à Sara pour qu’elle remonte la pente. Ce roman est une vraie bouffée d’air frais. J’ai eu l’impression d’être quelques heures dans ces montagnes avec les personnages. J’avoue avoir soupçonné quelque chose quelques pages avant la grande révélation de l’histoire. Mais c’était tellement bien pensé. Je n’ai rien vu venir pendant une bonne partie du roman. J’ai littéralement dévoré cette romance en à peine quelques heures tellement elle est addictive. Les chapitres sont courts. Ce roman est comme un calendrier de l’avent. A défaut du chocolat, c’est le chapitre suivant qu’on a toute suite envie de dévorer.

« Je respire mal quand tu n’es pas là, j’ai besoin de te voir, de te sentir, de savoir que tu vas bien, ajoute-t-il en attirant ma main et en l’emprisonnant sur sa poitrine. »

« Je voudrais être celui qui la rend heureuse, celui pour qui elle a envie de se battre, celui qu’elle aime. »

Les personnages sont attachants. Sara est une femme lumineuse, maladroite, pétillante et douce. Elle a des blessures. J’ai aimé la suivre dans son chemin vers la reconstruction et la voir lâcher prise et retrouver sa joie de vivre. Son mal-être m’a touchée. Jayson est un homme séduisant, attentionné et protecteur. Entre Sara et Jayson, c’est aussi tendre qu’intense. J’avoue qu’ils m’ont parfois frustré. J’avais tellement envie de les pousser à se parler. Ils ont fait fondre mon petit cœur. C’est une telle évidence entre eux. Les quelques flash-backs apportent un plus.

« J’aimerais vivre dans ses bras. Jayson sait comment me calmer ou m’apaiser, il me l’a prouvé récemment avec ma crise d’angoisse. Il atténue mon mal-être par ses gestes et ses mots. »

« Je t’aime depuis plus de quatre ans et ce n’est pas près de s’arrêter, ajouté-je. »

J’ai aussi beaucoup aimé les personnages secondaires qui ont une place importante dans l’histoire. Les amies de Sara sont extraordinaires : présentes malgré la distance. Mat est un frère génial, juste un peu maladroit parfois. Et je ne peux pas terminer cette chronique sans parler d’Ezio. Coup de cœur pour ce personnage si déjanté et plein de bonne humeur. Je quitte tous ces personnages imparfaits mais géniaux avec un pincement au cœur. Entre secrets, trahison, doutes, malentendus et rancœur, j’ai passé un merveilleux moment de lecture avec cette romance rafraichissante et pleine de piquant qui donne le sourire. C’est la parfaite lecture en cette fin d’année. Je vous recommande grandement cette belle histoire d’amour et d’amitié avec un petit goût d’interdit. Peut-être aurez-vous envie de relever certains défis !

« Je sens la force de la volonté s’infiltrer dans mes veines, une envie de me battre pour ne pas perdre Sara, de rattraper ces années perdues, parce que c’est elle et parce qu’un seul de ses battements de cils peut m’ébranler jusqu’au tréfonds de mon être. Ce soir, je veux lui prouver à quel point je l’aime, à quel point je suis prêt à la chérir pour qu’elle ne se sente jamais seule, perdue ou triste. Ma soudaine détermination me donne des ailes. »

Note : 4,5/5


Elsa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s