Chroniques·Non classé

The bad prince

Auteure : Sarah Dheilm

Editions : Addictives

Résumé :

Sissi n’a pas d’autre choix que de respecter la dernière volonté de son père mourant : le roi de Santerra veut jouer les entremetteurs entre sa fille et le prince Sebastian, et elle va se plier à ses désirs… mais pas sans y mettre son grain de sel ! 
Si la princesse impétueuse accepte de rencontrer cet homme arrogant qui s’apprête à piétiner sa liberté, elle a un plan : elle va le faire fuir à toutes jambes, en se comportant comme une insupportable héritière.
Après ça, aucune chance que Sebastian veuille encore obtenir sa main !
Sauf que le ténébreux prince a de bonnes raisons de vouloir se rapprocher de la princesse de glace… et qu’il n’abandonnera pas si facilement l’occasion de se fiancer avec elle. 
Entre conflits ouverts et attirance dissimulée, leur histoire semble n’avoir que deux issues possibles : un mariage ou un carnage ! 
À moins que Sissi et Sebastian ne trouvent un entre-deux aussi excitant qu’inattendu… 

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur la nouvelle romance de Sarah Dheilm, le spin-off d’Elite fighter que j’ai adoré. J’avais hâte de découvrir l’histoire de Sissi. Je remercie Carole des éditions addictives pour l’envoi de ce roman.

« J’ai ce besoin viscéral d’être à ses côtés, de la protéger, et en même temps, c’est de moi-même que je devrais la préserver, car finalement je suis son pire ennemi. »

Sissi a 25 ans et a grandi en France, entourée de sa gouvernante qui l’a quasiment élevée et de La fille de celle-ci qui est devenue sa soeur de cœur. Mais chaque été, Sissi rentrait à Santerra, auprès de son père : le Roi de Santerra, là où était vraiment sa place. Pourtant Sissi a toujours préféré sa vie en France. Là-bas, elle pouvait vraiment être elle-même. Sissi était libre et pas sans cesse jugée et observée comme à Santerra.

Sebastian a 25 ans et est le Prince de Tiervecina. Il a grandi avec sa mère, son père et ses deux frères ainés. Sebastian a fait de grandes études. Il a un doctorat de psychologie. Sebastian croit en l’amour. Il est persuadé que l’âme soeur existe.

« Sebastian est terriblement craquant. Et sexy. Et canon. Ma peau picote, le sang me monte aux joues. Je vibre un peu plus à chaque mot qu’il prononce. »

Son père étant mourant, Sissi est de retour au royaume de Santerra depuis quelques temps, puisque dès sa mort, elle devra prendre sa suite. Mais sa vie d’avant, en France, lui manque déjà. A Santerra, Sissi joue un rôle. Son père est inquiet de la laisser régner seule, sans personne sur qui s’appuyer. Jamais une femme célibataire n’a encore été couronnée. Alors son dernier voeu, c’est de marier sa fille à Sebastian. En apprenant la nouvelle, Sissi est choquée et en colère. Elle n’a jamais eu envie de se marier et souhaite se débrouiller toute seule. Pour Sissi, il est hors de question de se marier. Elle ne veut pas s’encombrer d’un mari. C’est un cauchemar. Encore plus en apprenant que son mari sera Sebastian.

Avant, tous deux se voyaient tous les étés. Mais tout a changé suite à un drame il y a dix ans. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Sebastian n’avait pas grand-chose pour lui. Sissi a d’ailleurs eu tendance à se moquer de lui. Sauf que Sebastian s’est métamorphosée en dix ans. Il n’a plus rien à voir avec l’adolescent chétif. C’est devenu un homme confiant et sûr de lui. Mais peu importe, Sissi est déterminée à le faire fuir. Elle va jouer les garces et se montrer particulièrement imbuvable. Sissi est tout ce que déteste Sebastian : hautaine, dédaigneuse et odieuse. Une vraie harpie.

« Avec lui, pas de fioritures. Il me prend telle que je suis. Sarcastique, solitaire, mais bien plus encore. Car auprès de cet homme, je me découvre drôle, pleine de vie, et beaucoup moins… autoritaire. Merde, je crois qu’il a su me dompter. »

Malgré cela, Sebastian a accepté ce mariage pour de bonnes raisons. Alors il compte bien s’accrocher jusqu’au bout, peu importe à quel point il a envie d’étriper la princesse de glace et de la faire descendre de son piédestal. A certains moments, il lui arrive de découvrir Sissi autrement. Sissi n’a jamais désiré ce trône. Mais elle ne peut pas se défiler. La santé de son père se dégrade de jour en jour. Et elle tient à respecter la dernière volonté de son père. Mais ira-t-elle au bout de ce mariage ? Et si Sissi et Sebastian se trompait depuis le début l’un sur l’autre ?

« Dans les contes de fée, le prince arrive toujours à avoir la princesse non ? »

J’ai aimé cette romance surprenante, mystérieuse et touchante. L’intrigue est vraiment originale. Je ne m’attendais pas à ce que cette histoire se déroule de cette façon. Je suis toute suite entrée dedans. Et j’ai passé un merveilleux moment de lecture. C’était un plaisir de retrouver la plume si addictive de l’auteure.

« Je t’ai haïe à en perdre la raison, tout en tombant éperdument amoureux de toi… »

« À mesure que je détestais ce que je voyais de lui, j’apprenais à aimer celui qu’il est vraiment. »

Les personnages sont attachants et bien construits. Sissi est une femme indépendante, altruiste et pleine de vie. Elle a aussi ses failles.  Sissi se bat pour de belles causes. Sebastian est un homme déterminé, protecteur, doux et tourmenté. La rancœur le ronge. Il y a une vraie connexion entre eux. Leur amour sonne comme une évidence. C’est à la fois tendre et intense entre eux.

« Tu es mon univers. Maintenant je comprends ce que j’ai vu en toi quand tu baissais la garde. Une femme passionnée, combative. »

Entre rancoeur, secrets, haine, faux-semblants et vengeance, cette histoire est riche en rebondissements et en révélations. J’ai adoré retrouver les personnages principaux de « Elite fighter », et les petites apparitions des Rebel Sinners (personnages de The Rebel Sinners de Clara nové) et HotEverShot (personnages de Hot reward et Hot bastard de Sarah Dheilm). Je vous recommande grandement cette romance pleine de tensions et de passion.

« Il est seul homme qui ait jamais perçu ma vraie personnalité. »

« Cet homme est un roc, et mon plus grand soutien. »

Note : 4/5


Elsa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s