Chroniques·Non classé

Le highlander de l’appart du dessous

le highlander

Auteure : Marjorie Burbaud

Editions : Addictives

Résumé :

Dès leur première rencontre dans un pub écossais, Lila le sait : si Reid ne lui saute pas dessus, c’est elle qui va se jeter sur lui. L’attirance entre eux est trop puissante pour qu’il en soit autrement. Mais en une nuit, tout bascule. Deux ans plus tard, Lila veut se venger de Reid et lui ne veut plus jamais entendre parler d’elle. Le problème ? La passion entre eux est toujours là, presque aussi brûlante que leur rage. L’autre problème ? Reid vient d’emménager dans l’appartement juste en dessous de chez Lila. Comment résister, quand seulement un étage les sépare ?

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur la nouvelle romance de Marjorie Burbaud. J’avais beaucoup aimé son autre romance éditée chez Addictives il y a quelques temps maintenant (The campus teacher). Elle m’avait beaucoup surprise. J’avais donc très envie de découvrir celle-ci. Je remercie Orlane pour l’envoi de ce roman.

« Parce qu’il a fallu d’une nuit pour que j’éprouve ce que je n’avais encore jamais ressenti. Un petit éclat d’amour. »

Lila a 26 ans et vit à Denver. Elle est éditrice indépendante. Mais son rêve était d’ouvrir sa propre librairie. Il y a deux ans, Lila a décidé de partir en vacances seule durant une semaine en Ecosse. Et lors de sa dernière soirée là-bas, elle a rencontré Reid dans un pub. Tous deux ont passé la nuit ensemble. Ce que n’avait pas imaginé Lila, c’est à quel point cette nuit allait détruire sa vie et avoir des conséquences terribles.

« Je n’ai pas croisé son regard, je l’ai senti. Comme un souffle sur ma nuque, ce souffle que l’on ressent juste avant un baiser, celui qui hérisse la peau. Cette fille ne m’a pas touché, mais c’est tout comme. »

« J’ai perdu cet homme avant même de l’avoir gagné. »

Reid a 27 ans et vit également à Denver. Il est auteur-illustrateur de romans graphiques mais gère également la galerie d’art de ses parents dont celui-ci a hérité il y a deux ans. Ses journées sont bien remplies. Depuis deux ans, il n’a rien publié et souhaite relancer sa carrière. Reid est également écossais. Il se rend régulièrement en Ecosse depuis tout petit. Reid enchaine les coups d’un soir. Il n’a aucune envie de se poser avec une femme.

« C’est le genre d’homme qui rend ivre. Quant à savoir s’il s’agit de désir ou de folie, c’est une autre question. »

« Elle m’a d’abord rendu fou de désir, puis fou de rage. À cause d’elle, je ne suis qu’émotions incontrôlables et sentiments destructeurs. »

« C’est toujours comme ça avec lui, pas de demi-mesure, aucune nuance, que du noir ou du blanc. »

Deux ans plus tôt, l’attirance entre Lila et Reid a été immédiate. Ils ont passé une nuit brûlante et inoubliable ensemble. Lila avait la sensation qu’il s’était passé quelque chose de fort entre eux en à peine quelques heures. Elle espérait que cette nuit marque le début d’une relation. Mais au réveil, Lila a vite déchanter en se rendant compte que Reid était parti et qu’en plus, il lui avait menti sur son nom. Celui-ci lui avait pourtant promis qu’entre eux, ça irait plus loin qu’une seule nuit. Lila est donc rentrée chez elle avec le cœur brisé mais pas seulement… De l’amour à la haine, il n’y a qu’un pas.

« Elle veut tester mes limites, approcher le doigt du feu pour voir à quelle vitesse elle va se brûler. Mais elle n’a pas conscience que je ne suis pas une flamme insignifiante, je suis l’incendie qui va la prendre par surprise si elle ne prend pas garde. »

« Le charme de Reid Atlas est un piège, il s’enroule autour de vos chevilles sans prévenir, s’agrippe à vos jambes, puis prend le contrôle de tout le reste, jusqu’à ce que la dernière chose que vous réussissiez à prononcer, ce soit son nom. Il sent le péché et les problèmes. »

Quand Lila se rend compte que Reid est son nouveau voisin, c’est la panique. Jamais elle ne pensait revoir cet homme un jour. Et le pire, c’est quand celle-ci va se rendre compte qu’elle a accepté d’être l’éditrice du prochain roman de Reid. Mais en même temps, Lila a besoin d’argent pour régler les dettes qu’elle a contractées à cause de Reid. Celui-ci lui a fait perdre toutes ses économies. Du coup, Lila a dû renoncer à son rêve d’ouvrir une librairie. Lila est pleine d’amertume. Mais elle n’a jamais pu oublier Reid même s’il lui a tout pris en une seule nuit.

« Je n’arrive pas à lutter contre cette électricité, ce putain de lien entre nous, ce truc que tout le monde cherche et espère trouver, et que nous avons alors que nous n’en voulons absolument pas. C’est comme une malédiction. Et je dois trouver le moyen de l’annuler. »

« Ses lèvres sont féroces contre les miennes. Elle essaie de me démolir avec ce baiser, sans comprendre que je l’ai déjà mise à terre. »

« Au jeu malsain de qui a perdu plus cette fameuse nuit, je gagne haut la main. Mais je ne suis pas prêt à lui dire. Jamais. »

Quand Reid va découvrir que sa nouvelle éditrice que son agente lui a choisi est Lila, ce sera un choc pour lui et en même temps douloureux. Lila a commis l’irréparable deux ans plus tôt. A cause d’elle, il a vécu l’enfer. Ces deux dernières années ont été les pires de sa vie. Celui-ci espérait ne jamais la revoir. Reid déteste profondément Lila. Il n’a aucune envie de la revoir, va avoir envie de l’étrangler et va directement la virer. C’est hors de question de bosser avec cette femme pour Reid. Mais Lila est déterminée à obtenir ce travail. Travailler avec lui est une vraie opportunité pour Lila. Reid est connu dans le milieu.

« Elle devrait être un putain de détail dans ma vie, et non une racine qui s’étend sous mes pieds et qui menace de m’agripper les chevilles pour me faire tomber. »

« Parfois, j’ai des éclats de lucidité qui me rappellent la réalité, et je me demande comment je peux regarder Lila, la toucher, sans avoir envie de vomir. »

Reid va finir par accepter de collaborer avec Lila. Après tout c’est une excellente éditrice. Et leurs relations resteront uniquement professionnelles. Lila n’a aucune envie de pardonner à Reid non plus. Son monde s’est effondré à cause de lui. Ses plaies se rouvrent à son contact. Mais entre eux, l’attraction est toujours là. Reid sait qu’il doit garder Lila loin de sa vie. Rien n’est possible entre eux. Pas après le traumatisme qu’elle lui a causé. Ils ne sont pas bons l’un pour l’autre. Mais malgré tout, celle-ci ne cesse de hanter ses pensées et lui retourne le cerveau. Il est complètement perdu et refuse de s’ouvrir à Lila qui ne comprend pas pourquoi celui-ci la déteste autant.

« Notre histoire est un « et si », acquiescé-je. Elle repose sur une succession d’imprévus et de catastrophes qui nous poussent à regarder constamment vers le passé, parce qu’on sait tous les deux qu’on ne verra rien si on regarde dans la même direction. »

« Tu ne fais que ça, m’étonner, rétorque-t-elle. Un peu comme si j’avais une bombe sur un parquet et que je serais chaque jour surprise qu’elle n’ait pas encore explosé. »

Mais toute vérité n’est pas bonne à savoir. Alors pourquoi Reid est-il parti en pleine nuit deux ans en plus tôt ? Que s’est-il passé pour que tous les deux se détestent autant ? Réussiront-ils à tourner la page pour se donner une seconde chance ? L’amour sera-t-il plus fort que tout ?

« J’ai été la plus longue inspiration qu’il n’ait jamais prise tout simplement parce que j’ai aussi été celle qui lui a volé sa capacité à respirer. Et ce, il y a deux ans. »

« J’ai essayé de te punir. Alors que vivre sans toi ce serait ma propre punition. »

J’ai bien aimé cette lecture bouleversante, intense et mystérieuse. L’intrigue est vraiment originale et bien menée. Je me suis posée plein de questions tout au long de ma lecture sur les raisons qui ont poussé les personnages à se détester. J’avais deviné les grandes lignes. Mais les détails m’ont surprise. Des sujets forts sont évoqués. L’un d’eux est plutôt inédit. Je ne l’avais encore jamais vu dans mes lectures. L’histoire est rythmée par de nombreux rebondissements. Je n’ai pas vu les pages défilées. La plume de l’auteure est si addictive. J’ai littéralement dévoré cette romance.

« Je pensais être incapable de respirer le même air qu’elle, mais c’est tout le contraire. Je suis toujours en manque d’elle, comme il y a deux ans, parce qu’elle est une drogue pour moi. Elle est l’héroïne qui coule dans mes veines sans que je m’en aperçoive. Elle est la deuxième partie de moi-même, le morceau qui s’emboîte parfaitement et dont on ne peut plus se passer une fois qu’on l’a trouvé. Lila est en miettes. Et je le suis aussi. »

« Je veux cette femme de tout mon corps, de tout mon cœur et de toute mon âme. Mais elle n’est pas bonne pour moi. »

Les personnages sont attachants. Lila est une femme franche, déterminée, courageuse mais aussi vulnérable. J’ai adoré sa langue bien pendue. Elle n’est pas du genre à se démonter. Reid est un homme protecteur, insolent, fort, torturé et meurtri. Son personnage m’a beaucoup touché. J’ai eu mal pour lui. Entre Lila et Reid, c’est aussi électrique que puissant. Leurs échanges seront houleux et plein de piquant. J’ai aimé chacune de leurs confrontations. Entre eux, c’est certes une histoire de coup de foudre. Mais rien ne sera simple face à toutes les obstacles qui vont se mettre sur leurs routes. Du coup, rien n’est précipité dans cette romance.

« Je suis fou de cette fille. Inutile de le nier. Inutile de jouer les mecs insensibles. Inutile de ne pas voir la vérité en face. Je suis tombé amoureux d’elle. Pas cette nuit. Pas aujourd’hui. Mais il y a deux ans. Et je n’ai jamais vraiment cessé de l’aimer, de la détester, de l’aimer encore plus, de la détester bien plus fort, et encore et encore. Comme un perpétuel recommencement, nocif, viscéral, destructeur. »

J’aime vraiment beaucoup les idées de cette auteure. Tout comme avec son premier roman chez Addictives, elle a réussi à me surprendre. Je ne manquerai pas de la suivre. Entre secrets, drames, tensions, culpabilité et rancœur, cette romance vous fera passer un bon moment de lecture rempli d’émotions. Une belle histoire de seconde chance à découvrir !

« J’ai été la personne qui t’a brisé, et je le suis toujours, réponds-je. Je porterai constamment ça en moi, ça restera entre nous, une partie de notre histoire. Mais je veux aussi être la personne qui a colmaté le trou dans ta poitrine. Parce que ce trou-là, j’ai le même, Reid. Et j’ai compris qu’il n’y a que toi pour le combler. Parce que c’est toi qui l’as créé, et c’est toi qui le rempliras. »

« On s’est fait tellement de mal, Reid. On a été des météorites dans la vie de l’autre. On a tout explosé sur notre passage quand on s’est écrasés. Et on a laissé des cratères si gros qu’ils seront toujours visibles, même s’ils s’estomperont avec le temps. »

« Parce que Reid Atlas ne fait jamais rien comme tout le monde. Parce qu’il fait de moi une personne unique à ses yeux. Et je réalise soudain à quel point je suis amoureuse de lui. Je l’aime brutalement. »

Note : 4/5


Elsa

2 commentaires sur “Le highlander de l’appart du dessous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s