Chroniques·Non classé

The boss next door

THE BOSSE

Auteure : Eugénie Dielens

Editions : Addictives

Résumé :

Fraîchement débarquée en Écosse, Anna démarre une toute nouvelle vie : l’université, de nouveaux amis… et un boulot. Embauchée comme jeune fille au pair, elle s’entend à merveille avec Charline, la petite de 8 mois, et s’installe dans un manoir aussi somptueux que mystérieux. Pièces fermées, sujets tabous, employés discrets… Tous ces mystères l’intriguent, et surtout son employeur : Liam White. Glacial, distant, arrogant et hautain, il s’impose en maître de son domaine. Sauf qu’Anna n’est pas du genre à s’incliner sans protester. Entre eux démarre un affrontement électrique, interdit, et tellement savoureux…

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur la nouvelle romance d’Eugenie Dielens. J’ai beaucoup ses autres romans, surtout le dernier. J’avais donc très envie de découvrir celui-ci. Je remercie Carole des éditions addictives pour l’envoi de ce service presse.

« Lorsqu’elle arrive enfin à ma hauteur, elle tourne sur elle-même en riant, et je sens mon cœur rater un battement. »

Anna a 21 ans et a grandi à Londres avec sa mère. Elle aurait voulu étudier là-bas mais celle-ci n’a rien trouvé dans la filière qu’elle désirait : l’archéologie. C’est pour cela qu’Anna débarque à Edimbourg. Sa bourse n’étant pas suffisante pour subvenir à ses besoins, elle a trouvé un travail en tant que jeune fille au pair. Ce boulot a l’air idéal. Il lui offre un bon salaire et un logement tout près de son école. Mais Anna va vite déchanter.

Liam a la trentaine et vit à Edimbourg dans un manoir. Il a repris l’entreprise familiale et est accro à son travail. Liam vit uniquement pour celui-ci. Il est assez connu dans le coin. Liam est aussi père célibataire d’une petite fille de huit mois.

En arrivant au manoir, Anna n’est pas du tout rassurée. Cette bâtisse ne ressemble pas aux photos qu’elle avait vus sur internet. Elle est lugubre et pas entretenue à l’extérieur. En plus, Liam n’est même pas là pour l’accueillir. Et évoqué la mère de Charline est interdit. Ce foyer lui parait bien triste. Heureusement Charline est adorable. Anna va toute suite s’attacher à elle.

« A cet instant, je sais que, malgré les non-dits et les obstacles que nous rencontrerons, je l’aimerai jusqu’à la fin de ma vie. Je l’ai dans la peau et je ne veux pas m’en défaire, elle est mon tout. Pourtant, je sais au fond de moi qu’il reste un sujet que nous n’avons pas abordé, et qui pourrait bien tout changer… »

Sa rencontre avec Liam sera glaciale. Celui-ci se montre irrespectueux et très désagréable. Anna est surprise par l’indifférence dont fait preuve cet homme, même envers sa fille. En réalité, Liam rejette complètement Charline. Celui-ci lui n’inspire aucune confiance à Anna et la déstabilise. Mais ce n’est pas pour autant qu’elle va se laisser marcher dessus. Au contraire, Anna n’hésitera pas à lui dire ses quatre vérités. Elle va le pousser à sortir de sa zone de confort. Son mutisme l’agace. Le côté sans filtre d’Anna surprend Liam. Jamais personne n’a osé lui parler comme elle le fait.

« Qui aurait cru que je finirais par avoir des sentiments pour une femme plus jeune que moi, et que cette femme serait l’une des rares personnes à me faire sortir de mes gonds ? Certainement pas moi. Je pensais finir ma vie seul, et voilà que la vie réussi à me surprendre. Je ne veux plus en gâcher une seule seconde. »

Au fil du temps, Liam touche Anna. Elle va envie de l’aider. Mais cela pourrait s’avérer dangereux pour elle puisque Liam lui fait bien trop d’effet. Craquer pour son patron n’est pas une bonne idée pour Anna. Elle doit à tout prix garder ses distances avec lui. D’autant que Liam est particulièrement compliqué à comprendre. Il peut être gentil puis détestable d’un moment à l’autre. Anna ne sait pas sur quel pied danser avec lui. Cet homme la met hors d’elle et fout le bordel dans sa tête. Anna est perdue. Liam éveille tout un tas d’émotions contradictoires en elle.

« Je m’attends à tout moment à ce qu’elle me contredise de nouveau, têtue comme elle est, mais Anna lâche un rire sincère avant de déposer ses lèvres sur les miennes. J’y ressens absolument toute la douceur qu’elle a en elle, tous les sentiments que nous partageons et qui nous consument, et je sais que je vais continuer à tomber amoureux de cette femme un peu plus chaque jour et que je ne m’en laisserai jamais. Comment le pourrais-je ? »

En présence d’Anna, Liam n’est plus sûr de rien. Elle remet tout en cause et lui fait de nouveau ressentir des choses. Résister face à leur attirance commune sera de plus en plus difficile. Et des sentiments vont naitre entre eux. Mais Anna, qui souhaite tant passer inaperçu, trouvera-t-elle sa place dans le monde guidé de Liam ? Son existence n’aura jamais été aussi mouvementée !

« Pour commencer, copine, petite amie, compagne… on s’en fout, du terme, Anna. Tu représentes beaucoup pour moi, peu importe comment les journaux nous décrivent. Et si tu veux mon avis, ce que je te trouve ne regarde que nous. »

J’ai eu un coup de cœur pour cette histoire bouleversante, intense et attendrissante. Cette romance est scindée en deux parties : une du point de vue de l’héroïne puis l’autre du point de vue du héros. J’ai beaucoup aimé cette construction qui laisse un certain mystère sur le ressenti du personnage masculin. J’ai adoré le rythme avec lequel se construit la relation entre les personnages. Des sujets forts sont traités, notamment celui du deuil. La plume de l’auteure est toujours aussi addictive. Je suis toute entrée dans cette lecture et j’ai eu du mal à la lâcher. J’étais si bien avec les personnages.

« Je me demande si c’est ça être amoureux. Aimer tellement une personne qu’on ne supporte pas d’être loin d’elle. Outre cette attraction entre nous qui nous dévore depuis un certain temps maintenant, je crois que je tombe amoureux. J’aime tout chez elle. Son rire, la façon dont elle me défie sans arrêt, le fait qu’elle ne cache jamais ce qu’elle pense, et surtout sa présence et sa vivacité d’esprit. Je pourrais passer des heures à la tenir dans mes bras comme j’aime le faire la nuit. C’est devenu mon addiction. »

Les personnages sont attachants. Anna est une femme indépendante, simple, déterminée, mature et généreuse. J’ai aimé son caractère à la fois doux et en même temps fort. Elle n’a pas sa langue dans sa poche et sera d’un soutien sans faille pour Liam même quand il sera insupportable. Liam est un homme charismatique, brisé, protecteur, fort mais aussi sensible. Il est parfois du mal à suivre. Avec lui, c’est un pas en avant, deux en arrière. Liam a du mal à exprimer ce qu’il ressent. J’ai aimé suivre son évolution au fil des pages. C’était si beau de le voir nouer une relation avec sa fille petit à petit. Anna va l’aider à panser ses plaies, lui faire voir les choses différemment et l’aider à avancer, à vivre de nouveau. Entre Anna et Liam, c’est aussi tendre qu’électrique. J’ai aimé les voir se confronter.

« Nous en avons parcouru, du chemin, depuis le début, et j’ignore de quoi demain sera fait, mais je sais qu’aujourd’hui, je l’aime plus que tout et que je ne cesserai jamais de ressentir ça pour lui. Je l’aime depuis le début et je l’aimerai jusqu’à la fin, parce qu’il est l’homme le plus compliqué mais le plus aimant que j’ai rencontré. »

J’ai beaucoup aimé les personnages secondaires, surtout Charline. Elle est tellement adorable et si craquante. Ce petit bébé a fait fondre mon petit cœur. La relation que va nouer Anna avec elle est si belle. Smith, le cousin de Liam, m’a touché. Et j’ai appris qu’un spin-off est écrit. J’ai hâte de le découvrir. Entre révélations, rancœur, non-dits, passion et tensions, cette romance est pleine d’émotions. J’ai quitté les personnages avec un pincement au cœur. J’en aurais voulu encore et encore. Je vous recommande grandement cette histoire qui ne pourra que vous faire passer un merveilleux moment de lecture.

« Je ne pensais pas que ce train en direction d’Édimbourg, dans lequel je suis montée, me mènerait à un avenir radieux. À vrai dire, je n’avais rien imaginé de tout ça. Mais c’est précisément ce que représente l’amour, non ? Il représente l’imprévu. Le destin nous surprend en mettant notre moitié sur notre chemin, et je le laisserai nous surprendre encore et encore, parce que c’est la clé de notre bonheur. »

Note : 5/5


Elsa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s