Chroniques·Non classé

Règle n°1 : Never kiss the boss

Auteure : Alix Parks

Editions : Addictives

Résumé :

En un texto, la vie de Joséphine bascule. Elle se retrouve brusquement célibataire, avec un nouvel appart, un nouveau quotidien et, cerise sur le gâteau, un nouveau patron. Nathan est hostile, arrogant, et surtout imprévisible. Pourtant, Joséphine doit lutter contre une attraction incompréhensible. Il est tout ce qu’elle fuit, mais elle ne rêve que de se jeter dans ses bras ! Est-elle prête à prendre le risque ?

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur la première romance d’Alix Parks. Mais en réalité, ce n’est pas son premier roman puisqu’elle a déjà écrit un feel-good sous le nom de « Ma nouvelle vie commencera quand je l’aurai décidé » que j’avais lu et beaucoup aimé. J’avais donc hâte de la découvrir avec une romance cette fois. Je remercie Justine des éditions addictives pour l’envoi de ce roman.

Joséphine a 27 ans et a grandi dans une famille soudée. Elle vit à Paris avec son copain. Leur relation est monotone mais rassurante. Joséphine est assistante de direction dans la même entreprise depuis trois ans et s’y plait. Mais son patron a décider de lâcher du lest et de confier la direction de l’entreprise à son fils : Nathan. Joséphine ne l’a encore jamais croisé. Mais elle appréhende ce changement. Nathan a son âge. Elle le trouve trop jeune pour reprendre l’entreprise.

Nathan va toute suite perturber Joséphine. C’est le genre d’homme qu’elle fuit comme la peste depuis des années. Il va toute suite l’agacer en critiquant ses méthodes de travail et en se montrant particulièrement désagréable. Mais Joséphine ne va pas se laisser faire et ne pas hésiter à lui dire clairement ce qu’elle pense de lui. D’ailleurs, c’est Nathan qui va l’y pousser. Il tient à ce que leur relation soit vraiment sans filtre.

Joséphine va perdre tous ses repères. Ce nouveau patron ne fonctionne pas du tout comme l’ancien. Ce changement lui fait peur mais rallume aussi une flamme qu’elle croyait à jamais éteinte. Les réparties de Nathan pimentent sa journée. Leurs joutes verbales l’amusent. Enerver son patron va rapidement devenir son passe-temps favori. Puis malgré tout, Nathan va se révéler efficace.

Entre eux, l’attirance est indéniable. Mais Joséphine, qui aime tout compartimenter, refuse de craquer pour son boss. Un voyage d’affaires dans un cadre idyllique va tout changer entre eux. Durant ces quelques jours, Joséphine va apprendre à connaitre le vrai Nathan. Et résister sera impossible. Mais que se passera-t-il à leur retour en France ? Ce voyage sera-t-il qu’une parenthèse ou bien plus ? Nathan pourrait briser le cœur de Joséphine.

« Je t’aime comme un fou, Jo. Depuis la toute première seconde. Et j’ai vraiment la trouille que tu ne veuilles plus de moi après mes nombreuses erreurs. »

J’ai beaucoup aimé cette histoires authentique, vibrante et pleine de piquant. L’auteure m’a toute suite transportée dans son histoire avec sa plume si addictive. J’ai apprécié le rythme de cette romance. La relation entre les personnages avant vraiment doucement. C’est la lecture idéale pour s’évader quelques heures et passer un bon moment sans prise de tête. Les personnages sont attachants. J’ai adoré l’importance donnée aux personnages secondaires. Ils font vraiment partis intégrante de l’histoire.

« Plus j’apprenais à te connaître, plus je tombais amoureux. J’aime absolument tout de toi : tes provocations, tes yeux flamboyants quand je t’allume, ta manie de tout planifier, ton attachement à ta famille, ta passion pour Noël, j’aime même ton café le plus infect. »

Joséphine est une femme méfiante qui ne manque pas de répondant. Elle n’accorde pas facilement sa confiance et a a tendance à tenir les gens à distance. C’est une véritable control freak. Elle adore tout planifier. Sa vie est d’ailleurs déjà toute tracée. Nathan est un homme impulsif, têtu, protecteur, attentif et taquin. J’ai aimé ses répliques cinglantes. Son histoire est touchante. Il porte en lui une énorme colère. J’ai eu parfois du mal à le cerner, mais ça ne m’a pas empêché d’être sous le charme. Joséphine va l’aider à panser ses plaies. Entre eux, c’est aussi fort que tendre.

« Je t’aime tel que tu es, tu es parfait pour moi. Je te veux toi, avec tes sourires, tes réparties cinglantes, ton refus des conventions, je veux t’entendre rire et chanter. Je veux absolument tout. »

Entre affrontements, passion, provocations, tensions et doutes, cette romance est plutôt dynamique et ne manquera pas de vous divertir. Je vous la recommande grandement.

« Je n’ai jamais été aussi sûr de quoi que ce soit. C’est toi, et personne d’autre. J’ai essayé de lutter, mais tu es celle que j’espérais, mon évidence. »

Note : 4/5


Elsa

2 commentaires sur “Règle n°1 : Never kiss the boss

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s