Chroniques·Non classé

Bad boy crush

Auteure : Lou Everly

Editions : Addictives

Sortie : 25/06/2020

 

Résumé :

Célian est sexy, séducteur, sombre et sûr de lui. Toutes les filles du lycée craquent pour lui, et il ne se gêne pas pour en profiter ! Toutes, sauf Alayna. Surnommée la reine de glace, elle se fout de l’amour et des hommes : que du vent et une promesse de cœur brisé, à ses yeux. Rien ni personne ne la fera changer d’avis, et elle envoie bouler les audacieux d’une pique bien sarcastique ! Il en faut beaucoup plus pour décourager Célian : plus elle résiste, plus elle l’intrigue… plus il la veut. Et il compte l’avoir.

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le premier roman d’une nouvelle auteure Addictives. Le résumé m’a toute suite donné envie. Je remercie Justine des éditions addictives pour l’envoi.

« Je n’avais pas prévu de tomber amoureuse de lui. Le fait est que ça m’est tombé dessus, comme une maladie. Et sûrement que ça doit être son cas à lui aussi. »

Alayna a 17 ans et va entrer en dernière année de lycée. Elle vit seule avec sa mère à Cheyenne dans l’Etat du Wyoming, depuis que son père est parti avec une fille plus jeune, il y a deux ans. Alayna n’a aucune envie d’avoir un homme dans sa vie. Elle ne veut pas avoir le coeur brisé. Et les garçons l’ennuient, au grand désespoir de ses amies qui insistent pour qu’elle se trouve un mec. Alayna n’a pas besoin d’un homme pour s’épanouir.

« On parle souvent de la beauté des yeux clairs, mais les yeux noirs ont quelque chose de fascinant. Hypnotisant, même. Ou peut-être que ce ne sont que ses yeux à lui qui me font cet effet-là. »

Célian a 17 ans et vit avec sa mère et son grand-frère, avec qui il a des relations plutôt tendues. Ses parents ont divorcé il y a cinq ans. Célian est un séducteur. Il enchaine les conquêtes. C’est un briseur de coeurs. Toutes les filles sont raides dingue de lui. Et les autres mecs l’envient.

« Tu es plus réelle pour moi que tout le reste, Alayna Winters. »

Alayna a une très mauvaise opinion de Célian. Pour elle, c’est un connard. Celui-ci l’exaspère. Elle est surnommée la reine des râteaux au lycée. Pourtant, elle a fait l’objet de nombreux paris entre les mecs de son école. Mais Alayna ne s’est encore jamais faite avoir. Elle n’a pas du tout peur de dire ce qu’elle pense et ne réagit pas du tout comme les autres filles face à Célian. D’autant que pour elle, Célian est intouchable puisque sa meilleure amie est éperdument amoureuse de lui. Alayna tient plus que tout à cette amitié qui dure depuis dix ans. Elle refuse de la mettre en péril, surtout pas pour un homme.

« Ça commence quand, un couple ? Est-ce que c’est dès les premiers papillons dans le ventre ? Dès qu’on enchaîne les sourires à gogo ? C’est à partir du moment où on a les yeux qui pétillent, le coeur qui palpite et la respiration qui s’accélère ? Parce que si c’est ça, je suis fichue. »

Le problème c’est que Célian est déterminé à la faire craquer. Et il ne compte pas abandonner avant d’avoir atteint son objectif. Célian va lui retourner le cerveau. Au fil des jours, elle va le voir autrement. Tous deux vont même se découvrir des points communs. Et lutter contre ce qu’elle ressent sera de plus en plus difficile. L’éviter toute l’année sera impossible. La situation la dépasse complètement. Célian va contrecarrer tous ses plans d’avenir. Mais peut-elle vraiment lui faire confiance ? Et comment réagira sa meilleure amie face à cette relation ? Sauront-ils mettre leur peur de côté ? Alayna risque de tout perdre et de finir avec le cœur brisé.

« Chaque fois que je l’autorise à m’embrasser, mon coeur baisse sa garde. Je sens que Célian s’approche dangereusement de mon organe vital le plus précieux et le pire, c’est que je ne peux plus rien faire pour le protéger. »

J’ai bien aimé cette lecture touchante et attendrissante. J’ai apprécié le fait que dans cette romance, les rôles soient plutôt inversés entre les personnages. J’ai aussi adoré le rythme de l’histoire. Tout avance vraiment petit à petit entre les personnages. Rien n’est précipité. Plusieurs sujets forts sont traités, notamment celui des complexes que crée la société de nos jours. Mais en même temps, l’histoire reste plutôt simple. Cette histoire nous amène à voir au-delà des apparences. La plume de l’auteure est addictive. Cette romance se lit vraiment facilement. Je n’ai pas vu les pages défilées.

« On aura des désaccords, des hauts et des bas, et peut-être bien que tu m’en feras aussi voir de toutes les couleurs. Mais ce que je peux te promettre, en revanche, c’est que je ne ferai jamais quelque chose qui pourrait entacher notre relation, ou la détruire. Je t’aime, Alayna. »

Les personnages sont attachants. Alayna est une femme franche, inaccessible, indépendante, fière mais aussi sensible. J’ai aimé son tempérament explosif et sa répartie. Elle ne se laisse vraiment pas faire. Mais sous ce fort caractère se cache aussi une certaine vulnérabilité. Alayna a beaucoup de complexes. Célian va lui redonner confiance en elle et lui apprendre à vivre avec ceux-ci. Célian est un homme calme, obstiné, honnête, patient et respectueux. Ce personnage m’a surprise. Il est bien plus profond qu’il le laisse paraitre. Son histoire est touchante.

« Parce que chaque petite seconde avec toi est précieuse, Alayna. Inestimable. Tu m’as montré combien il était important de tout connaître d’une personne, allant de ses rêves les plus fous jusqu’à ses plus grandes insécurités, avant de lui retirer tous ses vêtements. »

La relation des personnages est aussi douce qu’intense. J’ai aimé leur jeu de séduction et les voir se dévoiler l’un à l’autre au fil des pages. Le personnage de Lucy, la meilleure amie d’Alayna, m’a aussi touchée. Elle a une grande place dans l’histoire. C’est une jeune femme courageuse et si compréhensive. Entre manipulation, doutes, secret, mensonges et tensions, cette histoire vous fera passer un bon moment de lecture. Je vous recommande grandement cette histoire.

« L’amour, ça peut sembler effrayant comme sentiment. Et à la fois, pas tant que ça. Pas quand on a confiance en l’autre personne. Alors, je te remercie d’être toi-même. Tout simplement. Je t’aime. Pour la vie. »

Note : 4/5

 

Elsa

 

4 commentaires sur “Bad boy crush

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s