Chroniques·Non classé

Killer boss

img_4036

Auteure : Wendy Roy

Editions : Addictives

Sortie : 08/04/2020

 

Résumé :

Alvar est dangereux, protecteur, imposant. Erell est déterminée, téméraire et cache bien trop de secrets. Il est son boss, elle n’a aucune confiance en lui. Et pourtant, l’attirance entre eux est électrique, puissante, irrésistible.

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le nouveau roman de Wendy Roy, une auteure que j’aime beaucoup. J’avais hâte de la découvrir dans un nouvel univers. Je remercie Carole des éditions addictives pour l’envoie de ce roman.

« Erell Wilson est comme une drogue : on sait que c’est mauvais pour nous, pourtant on ne peut s’empêcher d’en prendre une dose. Jusqu’à ce que ça nous tue. »

Erell a 28 ans et vit à Milwaukee. Elle n’a jamais eu une vie facile. Dès ses 18 ans, Erell s’est engagée dans la police et a dû se battre pour pour se faire une place dans ce métier d’hommes. Désormais, elle travaille pour le bureau d’investigation criminelle. Son métier est la seule chose qui compte pour elle. Erell tient fermement à la justice. Et encore plus depuis quelques mois. Une de ses enquêtes s’est mal terminée. Erell a failli en mourir. Et son coéquipier y a lui laissé sa vie.

« Il est comme le feu : beau et dangereux. La flamme qui réchauffe, vous fait vous sentir bien, vous pousse à venir plus près et… vous laisse une cloque cuisant quand vous la touchez. Ma cicatrice, moi, je l’ai déjà. Est-ce que ça veut dire pour autant que je suis immunisée ? »

Alvar a 29 ans et est à la tête de Suraksha, une entreprise de protection privée renommée. Il a repris la suite de son père. Alvar tient fermement à cette entreprise qui n’a pas été créée par hasard. Lui et les autres associés de l’entreprise forment une vraie famille. Alvar a entièrement confiance en eux et les protège envers et contre tout.

« J’ai l’impression d’être un puzzle en pièces devant elle, un puzzle qu’elle tente de reconstruire. Peut-elle seulement y arriver ? Parfois, je ne suis même pas sûr d’être entier. »

Alvar va avoir besoin de nouvelle recrue pour le terrain avec l’expansion de son entreprise. Erell va en profiter pour se faire engager et s’infiltrer chez eux, sous une fausse identité, afin de prouver leur culpabilité dans le meurtre de son coéquipier. Elle dispose d’informations fiables qui les incriminent. Dès son arrivée, elle va attiser la curiosité d’Alvar avec son fort caractère, sa singularité et son attitude provocatrice. Erell va prendre de gros risques pour trouver des preuves de la culpabilité d’Alvar et ses hommes. Cette enquête va s’avérer bien plus complexe qu’elle l’imaginait.

« Aimer une personne de tout son être peut détruire. Repousser cette même personne pour ne pas risquer de tomber en miettes… C’est ça qui détruit de façon certaine. »

« Erell Wilson m’avait ferré depuis longtemps, j’étais prisonnier de cette femme avant même que je ne le sache. »

Au fils des jours, toutes les certitudes d’Erell vont voler en éclats. Tout ne va pas du tout se passer comme elle l’avait prévu. Alvar, son principal suspect, l’attire comme aucun autre homme auparavant. Cet homme est la tentation incarnée et loin d’être celui auquel elle s’attendait. Erell doute de plus en plus de sa réelle culpabilité. Réussira-t-elle à ne pas se laisser déstabiliser et à aller au bout de sa mission ? L’étau se resserre autour d’elle. Réussira-t-elle à garder son identité secrète ? Qui est vraiment Alvar ? Et si le mal ne se trouvait pas là où elle le pense ? Erell arrivera-t-elle à élucider cette enquête ? Elle risque de ne pas en sortir indemne.

« Erell est ma faiblesse. Mais, si elle me rend si complet, peut-être est-elle aussi ma plus grande force. Si elle est ma plus grande peur, peut-être est-elle aussi mon plus grand espoir. »

J’ai adoré cette histoire touchante, haletante et pleine de tensions. J’ai été agréablement surprise par l’univers que l’auteure a su créer. Je ne m’attendais pas du tout à cela au vu du résumé, que je trouve un peu trop court à mon goût. Cette romance n’a rien à voir avec les relations de patron/employé habituelles. Elle ne ressemble vraiment à aucune autre. L’intrigue est si bien menée et rythmée par de nombreux rebondissements. J’ai vraiment aimé suivre cette enquête et élaborer moi-même des hypothèses au fil de l’histoire. La plume de l’auteure est vraiment addictive.

« Je suis tombée amoureuse de lui envers et contre tous. Je suis tombée amoureuse de lui parce qu’il ne pouvait en être autrement. Alvar Ross, c’est le destin qui l’a mis sur ma route. D’une façon tordue, d’une manière foireuse mais de sorte que l’on se rencontre malgré tout. Il ne suffisait que de cela. Que je le rencontre pour l’aimer. »

Les personnages sont attachants. Erell est une femme forte, indépendante, obstinée, farouche et impétueuse. J’ai aimé son tempérament de feu et son côté sans filtre. Mais en réalité, son caractère lui permet de cacher ses failles. Grâce à Alvar, Erell va enfin trouver sa place. Alvar est un homme magnétique, protecteur, méfiant et loyal. Son passé douloureux le hante encore. Il a perdu son insouciance bien trop jeune. Alvar n’a pas honte d’avouer ses faiblesses. Il est vraiment attendrissant. Entre Erell et Alvar, c’est comme une évidence. Leur relation est aussi intense que tendre. J’ai aimé les voir se défier.

« Erell se penche vers moi et dépose un baiser léger sur ma bouche. C’est un effleurement, presque chaste, un pansement tendre sur la plaie que j’ai rouverte pour elle. »

« Je crois que c’est ce que représente Erell depuis qu’elle a déboulé ici, tout en contraste saisissant : la vie. La mienne. »

Entre trahison, secret, danger, amertume, vengeance et passion, ce roman ne manque pas de suspense et d’émotions. Les personnages secondaires sont vraiment intriguant. Je me suis beaucoup attachée à cette famille si particulière. J’ai vraiment hâte d’en découvrir plus sur eux dans les prochains tomes. Je vous recommande grandement cette histoire originale, complexe et pleine de piquant.

« L’amour est là. C’est le plus sournois des sentiments. Il se mélange aux autres, se camoufle, se confond, s’éparpille et ne se révèle qu’une fois que l’on est fichu. Amoureux. »

Note : 4,5/5

 

Elsa

 

3 commentaires sur “Killer boss

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s