Chroniques·Non classé

Résiste-moi… si tu peux !

img_2369

Auteure : Wendy Roy

Editions : Addictives

 

Résumé :

Jayden est sportif, sûr de lui, déterminé à triompher dans toutes les disciplines du pentathlon. Personne ne se mettra sur sa route, rien ne le distraira ! Sauf qu’un inconnu diffuse des photos de lui nu sur Internet, menaçant sa réputation et les liens déjà fragiles avec sa famille. Une seule personne peut l’aider discrètement à trouver le coupable : Aphrodite. La jeune femme le déstabilise, elle n’a pas froid aux yeux, pas peur de lui tenir tête, et surtout… elle l’attire irrésistiblement. Entre leurs deux caractères affirmés, le désir brûlant et une enquête complexe, ils vont en voir de toutes les couleurs !

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le nouveau roman de Wendy Roy. J’avais adoré le deuxième roman qui compose cette trilogie. Le premier est dans ma PAL. J’espère pouvoir le lire bientôt. Du coup je ne pouvais pas résister à ce troisième roman qui vient conclure cette trilogie particulière. Je remercie Carole des éditions addictives pour l’envoi de ce roman.

Jayden a 30 ans et est sportif professionnel. Il pratique le pentathlon depuis ses 6 ans. Il s’entraine pendant des heures chaque jour. Il a été sélectionné pour les mondiaux et est déterminé à obtenir la médaille d’or. Il tient à exceller, à être le meilleur. Jayden est issu d’un milieu aisé où l’apparence compte énormément. Dans son monde, tout est calculé. Ces derniers temps, des photos de lui nus ainsi que des détails sur sa vie sexuelle sont publiés sur un site internet. Un nouvel article paraitra chaque mois. Jayden n’a absolument aucune idée de qui se cache derrière ce site. Tout ça pourrait nuire à sa carrière de sportif et compromettre encore plus ses relations déjà compliquées avec sa famille. Il doit arrêter ça au plus vite.

« Répondre : « Tu peux aussi m’indiquer ce que je dois acheter. » Envoyer. Je manque l’infarctus en constatant que ma phrase s’est transformée en : « Tu peux aussi me niquer que je sois achevée. » »

Aphrodite a 30 ans et travaille avec l’une de ses deux meilleurs amis Vanessa comme détective privée. Si Vanessa est sur le terrain, A se contente de chercher des infos sur son ordinateur. Elle est très forte en informatique. Aphrodite a une particularité : elle a le syndrome de la main étrangère. Elle n’a aucun contrôle sur l’une de ses mains. Un handicap avec lequel elle a parfois du mal à vivre. Tout ce qui casse est banni de chez elle. Aphrodite rêve du prince charmant. Mais bien souvent, les hommes fuient face à son handicap. C’est une femme blessée par ses nombreux échecs amoureux. Elle a donc décidé de renoncer à l’amour pour ne plus souffrir, même-si voir ses amies heureuses en couple lui fait un pincement au cœur.

« Je t’y conduis… Enfin, dès que tu auras fini… Je fronce les sourcils sans comprendre avant de baisser les yeux et de constater qu’Athéna s’est glissée dans la poche de son pantalon. Misère ! Pourquoi faut-il toujours qu’elle me mette dans des situations embarrassantes ? – Je ne sais pas si tu fouilles ou si tu essayes de me caresser le paquet, ajoute-t-il après une seconde de pause. »

Jayden a besoin d’une personne de confiance pour résoudre son affaire. Il ne peut pas se permettre de faire la une de la presse à scandale. Aphrodite est celle qu’il lui faut avec ses qualités dans l’informatique. C’est une hackeuse hors pair. Tous deux ont eu l’occasion de se croiser plusieurs fois avec leurs amis communs puisque les deux meilleurs amis de Jayden sont en couple avec les deux meilleures amies d’Aphrodite. Même-si Jayden a tendance à l’agacer, Aphrodite va accepter de l’aider. Tous deux vont se provoquer et se défier. Et l’attirance va très vite se faire ressentir. Résister sera de plus en plus difficile au fil des heures passées ensemble.

« Je me penche vers elle avec lenteur, lui laissant le temps de reculer et marquer son refus. Mon cœur bat à tout rompre quand je l’embrasse avec douceur. Il n’y a aucune précipitation dans ce baiser. Il est lent, délicat. Pourtant, il me perfore l’âme comme jamais. Il m’ébranle tout entier d’une manière que je ne saisis pas tout à fait. »

Mais le pire va s’annoncer quand malgré elle, Aphrodite va ressentir des sentiments. Jayden ne souhaite en aucun cas construire quelque chose avec une femme. Il ne couche même jamais normalement deux fois avec la même femme. Il ne croit pas en l’amour. Son monde n’est fait que d’arrangement. Et si Aphrodite pouvait tout changer ? Elle le perturbe et l’intrigue comme aucune autre auparavant. Lui qui a toujours été dans la retenue, arrivera-t-il à se dévoiler avant qu’il soit trop tard ? Qui est la personne qui se cache derrière ce site ? Pourquoi lui en veut-elle autant ? Malheureusement Jayden ne sera pas le seul à faire face aux menaces, Aphrodite est aussi la cible d’une mystérieuse personne. Qui est-elle ?

« Je te vois, Jayden. C’est bien pour ça qu’à chaque fois que je suis à tes côtés, je tombe un peu plus amoureuse de toi. »

« Joey, je ne suis pas dure avec lui. C’est lui qui est dur, très très dur… – A. ! glapissent-ils en même temps. »

J’ai passé un super moment avec cette lecture drôle, sensuelle, légère et touchante. Une vraie bouffée d’air frais ! C’était un plaisir de retrouver le trio décalé que forment Aphrodite, Vanessa et Jeannette. J’adore la particularité de chacune de ces femmes. L’auteure a vraiment eu une idée géniale en développant cette trilogie et en mettant en lumière ces handicaps à travers ces femmes lumineuses. Athéna, la main d’Aphrodite donne vraiment lieu à des scènes cocasses qui m’ont vraiment fait rire. De nombreux beaux sujets sont traités notamment celui de l’acceptation de soi et de la tolérance. La plume de l’auteure est dynamique et très addictive.

« Je n’ai jamais connu quelqu’un comme toi. Tu es unique. Tu t’es glissée dans mon existence et tu en as lié tous les aspects. Je ne suis pas qu’un morceau de puzzle avec toi, une pièce, une compétence dont tu as besoin. Je suis simplement moi et j’en avais besoin. »

Les personnages sont vraiment attachants et humains. Aphrodite est une femme atypique, déroutante, imprévisible, sensible, unique, loyale, franche, surprenante et courageuse. J’ai adoré sa répartie. Sa folie est rafraichissante. Un mal être la ronge. Elle a beaucoup souffert de son handicap. Elle a souvent été jugée. Grâce à Jayden, elle va apprendre à lâcher prise, se libérer, accepter sa différence et arrêter de traiter sa main comme son ennemie. Il va l’aider à faire la paix avec elle-même.

« Il est ce premier homme à me prendre entièrement, telle que je suis, sans me distinguer de ma main. Il est le premier également à m’en libérer, me rassembler, lier les deux morceaux de mon être que j’ai moi-même dissocié. »

Jayden est un homme sûr de lui, déterminé, inaccessible, séduisant, franc, difficile à cerner, protecteur et doux. Il maitrise parfaitement ses émotions depuis tout petit. Il est très exigeant envers lui-même. C’est un handicapé des sentiments. Ce que j’ai vraiment aimé chez lui, c’est son profond respect pour les femmes. Pour lui, la différence n’est pas un obstacle. Au contraire. Il accepte Aphrodite comme elle est sans jamais la dissocier de sa main. Il ose même la charrier sur son trouble. Grâce à Aphrodite, il va enfin être lui-même. Elle le rend vivant et va lui faire découvrir l’amour. Elle le change complètement du monde dans lequel il a grandi. Elle n’entre dans aucune catégorie.

« Celui qui me rend entière à nouveau. Celui qui me réconcilie avec moi. Celui qui me rend une, ce que je n’avais plus l’impression d’être depuis longtemps. »

« Il m’a montré ce que je suis toujours : une femme. Différente. Particulière. Mais entière. Absolue. »

Entre ces deux forts caractères, c’est explosif et naturel. Leur alchimie est indéniable et leurs échanges ne manquent pas de mordant. Entre trahison, vengeance, harcèlement, joutes verbales, menaces, coups bas, tensions et doutes, cette histoire ne vous laissera aucun répit. J’ai également beaucoup aimé l’enquête de fond. Je vous recommande grandement cette jolie histoire pleine de piquant, d’humour et d’amour.

« – Il peut sortir tout ce qu’il veut, il ne m’arrivera jamais à la cheville. – Tu ferais quand même bien d’envoyer tout ce que tu as… – Oh, ne t’inquiète pas pour ça, princesse. Je ne te laisserai pas filer. (Il se penche sans me toucher, accrochant nos regards.) Et c’est moi que tu reviendras voir… toute mouillée… – Tu veux dire que je me serais renversé un verre d’eau dessus ? répliqué-je avec un ennui feint. »

Note : 4,5/5

 

Elsa

 

3 commentaires sur “Résiste-moi… si tu peux !

  1. J’ai adoré ce livre et surtout ces deux personnages qui m’ont beaucoup fait sourire. Ce livre est une bouffée d’air frais, rafraichissant, un moment de détente pour moi.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s