Chroniques·Non classé

Best bad idea

Auteure : Sianna Milano

Editions : Addictives

 

Résumé :

À 17 ans, Ambre repart de zéro. Nouvelle ville, nouveau lycée, elle est décidée à se concentrer sur son avenir et rien d’autre ! Mais ça, c’était avant de se prendre un ballon en pleine tête sur la plage… C’est ainsi qu’elle rencontre Fabio, aussi sexy que sûr de lui, prodige du football promis à une belle carrière, lycéen comme elle… et décidé à la séduire ! Ambre a beau vouloir résister, le sportif se fraie peu à peu un chemin dans sa vie et dans son cœur. Le premier amour est beau, puissant, indestructible… Du moins, c’est toujours ce que l’on croit…

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur la première romance de cette auteure. Le résumé m’a toute suite tenté. Je remercie Carole des éditions addictives pour l’envoie de ce roman.

Ambre a 17 ans et a grandi à Nice avec ses parents. Malheureusement, ces derniers temps tout a changé. Ses parents viennent de divorcer à cause des agissements de son père. Ambre a décidé de vivre avec sa mère. Elle déménage donc à Bordeaux puisque sa mère a décidé de se rapprocher de sa famille qui vit là-bas. Elle va vivre chez sa grand-mère dont elle est très proche.

« Tu as fait irruption dans ma vie comme un ouragan et tu as balayé mes convictions. J’ai croisé le vert de tes yeux, et j’ai senti une des barrières que j’avais érigées s’effondrer derrière ton regard. »

Ce déménagement est difficile pour Ambre. Elle avait toutes ses habitudes à Nice et surtout sa meilleure amie. Mais elle est heureuse de pouvoir passer du temps avec la famille du côté de sa mère qu’elle ne voit pas souvent. C’est le début d’une nouvelle vie pour elle. Elle entre en terminale et n’a qu’un seul objectif : avoir son bac. Elle compte passer inaperçue et éviter le moindre problème. Mais ça c’était avant de croiser la route de Fabio.

« Et moi, tu sais ce qui me contrarie le plus ? C’est de ne pas t’avoir rencontrée avant… »

« Pardonner, c’est dire au revoir à la colère et laisser s’enfuir la douleur avec elle. C’est accepter les erreurs du passé pour trouver le chemin de l’avenir. »

Fabio a 17 ans et est promis à une grande carrière dans le football. Il a appris à jouer dès son plus jeune âge. Il a été recruté par le centre de formation de Bordeaux à 14 ans. Sa vie est rythmée par les entrainements, les matchs et les cours. Il n’a que très peu de temps pour lui, doit suivre de nombreuses règles et a une hygiène de vie stricte. Le football est sa priorité. C’est le meilleur de son équipe. Rien ne pourra le détourner de son objectif.

« Tu es entrée dans ma vie grâce à un foutu ballon, à un moment où je perdais espoir et tu m’as redonné l’envie de déplacer des montagnes. Jamais je ne te laisserai me filer entre les doigts, j’espère que tu en es consciente… »

Leurs débuts seront électriques. Ambre ne va pas hésiter à défier Fabio. Il l’agace, l’intrigue et l’attire. Elle a toute suite senti que quelque chose se cachait derrière le dragueur invétéré. Ambre devrait l’éviter. Fabio n’est pas un homme pour elle. Il flirte avec elle alors qu’il est en couple. C’est tout ce qu’elle déteste. Mais ça relève de l’impossible puisqu’il est dans sa classe et qu’il semble décider à ne pas la lâcher. A quoi joue vraiment Fabio ?

« Si je n’avais pas Fabio près de moi, strictement rien n’aurait de saveur. Il est l’inaltérable et l’indubitable bonheur de mon existence. Le tout et son contraire. Ma force et ma faiblesse. Ma joie et ma tristesse. Mes sourires et mes tourments. Ma blessure et son unique guérison. Je chérirai chaque minute passée auprès de lui car il est la pièce du puzzle qui manquait à mon être pour me sentir entière. »

Beaucoup de choses et de personnes se mettent entre eux, notamment le foot et l’ex de Fabio. Seront-ils assez fort pour surmonter ces difficultés ? Que se passera-t-il quand Fabio quittera Bordeaux dès l’obtention de son bac ? Ambre trouvera-t-elle sa place dans la vie bien remplie de Fabio ?

« Parce que l’on s’est aimés comme on n’aime qu’une seule fois, à en perdre la raison. Parce que c’est près d’elle que ma vie a vraiment commencé. Parce que c’est dans ses yeux que je veux me noyer chaque soir avant de m’endormir. »

Mon avis sur ce roman est assez partagé. J’ai eu du mal avec les personnages dès le début de l’histoire. Je les trouvais vraiment immature. Entre eux, tout allait vraiment trop vite. Et en même temps, leur histoire manquait de rythme et de rebondissements. Elle tournait en rond. Ça manquait d’une réelle profondeur à mon goût. Pas mal de passages m’ont fait lever les yeux au ciel tellement c’était cliché. C’est vraiment dommage parce que ce roman évoque des sujets forts malgré tout, notamment dans la seconde partie qui m’a agréablement surprise.

« Il est mon oasis dans ce désert vide et stérile qu’est mon âme. Je reprends vie dans le doré de ses yeux, et dans le lien indéfectible qui nous lie. »

« Ce baiser n’a rien d’un préliminaire. Il est l’antidote à nos malheurs, la partie d’un tout, la pièce manquante du puzzle. »

Je ne m’attendais pas du tout à ce que l’histoire prenne ce tournant qui a enfin apporté la profondeur qu’il manquait depuis le début à l’histoire. Si j’ai trouvé que la première partie souffrait de longueurs, j’ai lu la seconde presque d’une traite tellement j’étais prise dans l’histoire et dans ses nombreux rebondissements. Elle m’a même mise les larmes aux yeux et fait chaud au coeur. Cette histoire parle de nombreux sujets comme celui du divorce, des troubles psychologiques, des addictions, du deuil et des préjugés.

« La mort n’arrête pas l’amour, mais une partie de nous meurt en même temps que ceux qui nous quittent. »

Les personnages ont manqué de caractère durant la première partie. Mais ils ont bien muri dans la deuxième. Ambre est une femme brillante, impulsive, solitaire, déterminée, pleine de ressources, aussi forte que sensible, généreuse, douce et attentionnée. Elle traine de nombreux bagages et a notamment beaucoup souffert de la séparation de ses parents. Ce qui m’a dérangé avec elle c’est qu’elle tire souvent des conclusions trop hâtives. Elle s’est construite une solide carapace. Grâce à Fabio, elle va enfin vivre et se laisser aller.

« Tu peux tomber mille fois, je t’aiderai à te relever mille fois ! »

« À ce moment précis, j’ai l’intime conviction que je ne veux plus jamais être ailleurs qu’avec elle. »

Fabio est un homme bon, sensible, honnête, arrogant, magnétique, investi, tenace, courageux et imprévisible. Ce qui m’a dérangé dans sa personnalité, ce sont ses réactions trop excessives d’homme des cavernes. Grâce à Ambre, il va se libérer du passé. Elle va balayer toutes ses convictions, réveiller son coeur et le pousser à aller de l’avant. Entre eux, c’est tendre et fort. Leur amour est sans limite. Entre malentendus, bouleversements, mensonges, coups bas, rancoeur, non-dits et vengeance, leur histoire ne sera pas des plus simples. J’ai un avis mitigé sur ce roman comme vous avez pu le remarquer. Je vous conseille donc de vous faire votre propre avis. Pour beaucoup, ce livre a été une excellente lecture.

« J’ai trouvé ma voie. Lui. Fabio Giordano. Il m’a guidée dans le meilleur, comme dans le pire. Il m’a appris à vivre, à aimer, à souffrir, à me relever et à sourire de nouveau. À partir d’aujourd’hui et jusqu’à la fin des temps, je lui confie mon cœur, mon âme et je lie nos vies pour toujours et à jamais. »

Note : 3/5

 

Elsa

 

 

 

11 commentaires sur “Best bad idea

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s