Chroniques·Non classé

Free heart – spin off Dark heart

Auteure : Karyn Adler

Autoédition

 

Résumé :

Lorsque Storm débarque dans la petite ville côtière, au volant de son mini van, elle ne s’attend pas à y trouver ce qu’elle pensait ne jamais chercher. Sa liberté, c’est tout ce qui compte. Pas d’attaches, pas de liens. La jeune fille aux cheveux de feu ne croit pas au grand amour, au grand dam de sa mère. Alors, lorsqu’elle croise la route de Connor, l’insouciant de la bande, elle voit en lui son alter ego. Après tout, que risque-t-elle à le laisser la charmer ? Connor, l’insouciant de la bande, a toujours pensé que sa vie serait faite de petits bonheurs. Qu’il poursuivrait sa vie sans faire de vagues. Tomber amoureux, il s’y refuse. Il ne croit pas au coup de foudre. Mais la tempête qui s’annonce pourrait bien bouleverser sa vision de la vie et l’amour. En croisant le regard orageux de la jolie Storm, toutes ses certitudes pourraient bien s’effriter une à une. Et s’il suffisait d’un instant pour que tout change ?

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le nouveau roman de Karyn Adler, un spin off d’un autre de ses romans que j’avais lu il y a quelques mois et que j’avais vraiment adoré. Du coup, quand Karyn m’a proposé de lire ce spin-off, j’ai direct accepté. J’avais hâte de retrouver les personnages. Je remercie Karyn pour l’envoi de son roman.

« — Ne t’en fais pas, ça t’arrivera un jour. — Quoi ? D’avoir un chaton ? — De tomber amoureux. — Jamais de la vie. — Tu ne crois pas aux coups de foudre ? — Je crois aux coups de reins. »

Connor a bientôt 25 ans et vit à Everness dans l’ancienne maison de sa grand-mère. Il travaille dans la rénovation et adore son boulot. Connor a une vie plutôt stable. Il est très proche de sa grand-mère chez qui il s’est réfugié quand il a eu des conflits avec ses parents. Aujourd’hui, c’est toujours très tendu entre eux. Il a du mal à leur pardonner leurs erreurs. Avec les filles, Connor se contente d’une seule nuit. Il considère que l’amour n’est pas fait pour lui, notamment à cause de ses parents.

« À mes yeux, l’amour n’est pas lié au temps qu’on lui accorde mais à l’intensité qu’on lui donne. J’aime simplement à ma façon. Une nuit, quelques heures. J’aime avec passion. »

Storm a 22 ans et vient d’arriver à Everness avec sa mère. C’est une nomade. Avec sa mère, elle va de villes en villes depuis qu’elle est toute petite. Elles vivent dans une caravane. Storm compte finir ses études ici et repartir après vers un autre endroit, comme l’a toujours fait. Elle est en master de photographie et d’art contemporain. Elle a un look particulier et ne passe jamais inaperçue. Mais ça ne l’a jamais dérangé. Elle aime sa vie telle qu’elle est, même-si elle doit souvent tout laisser derrière elle. Elle n’a jamais de mal à se refaire des amis. Elle a le contact facile et n’a jamais caché qui elle est et son monde de vie à personne.

« Cette fille vient de me déstabiliser. Et je réalise que c’est la première fois que je ressens ça. Ce sentiment d’inconfort, de vertige. Je peine à maintenir une respiration coordonnée. Tout mon corps brûle d’un désir plus ardent que je ne peux le supporter. Et pourtant, mes jambes restent scellées au sol, m’empêchant de faire le moindre mouvement. »

Connor va toute suite tombé sous le charme de cette nouvelle venue. Face à elle, il perd toute sa répartie. Elle le déstabilise et l’envoûte complètement. Et Storm va prendre un malin plaisir à en jouer. Elle aussi aime séduire. Avec la vie qu’elle mène, Storm se contente aussi d’histoire sans lendemain. Elle ne veut pas prendre le risque de s’attacher. Pour elle, l’amour est douloureux et dangereux. Elle n’en a pas besoin pour être heureuse. Entre eux, l’attirance est palpable. Ils ne vont pas pouvoir résister bien longtemps face à la tentation. Mais après tout, ça ne devrait pas leur poser de problèmes puisqu’ils sont sur la même longueur d’ondes.

« Entre ses bras, je me suis sentie plus vivante que jamais. J’étais moi, simplement moi. Il m’a laissé être le calme et la tempête. Les deux à la fois. Il m’a aimé, sans en faire trop. Juste assez pour me permettre de respirer. »

Sauf que tout va se compliquer quand les sentiments vont faire leur apparition. Alors qui tombera amoureux en premier ? Connor pourrait bien se faire prendre à son propre jeu. La situation va complètement lui échapper. Cette tempête va mettre à mal toutes ses certitudes. Storm laissera-t-elle une chance à leur histoire ou fuira-t-elle ? Et si elle aussi posait ses bagages définitivement à Everness ? Acceptera-t-elle de tirer un trait sur ses idéaux ?

« Et je souris, persuadé qu’elle sera ma perte. Celle qui balaiera tout sur son passage. Et même si ça doit finir en tsunami, je sais qu’elle et moi, ce sera merveilleux. Quelques instants fugaces, imprévus. Mais des instants inoubliables, j’en suis certain. »

« -Le problème c’est que, chaque fois que je la vois, c’est elle qui me fait rire. -Tu es… tombé amoureux ? intervient Trent. -Tombé ? Je me suis carrément cassé la gueule, Trent. »

J’ai beaucoup aimé cette histoire belle et intense riche en émotions mais aussi en humour. J’ai adoré le tournant que prend l’histoire à un moment donné même-si c’était prévisible. Ça a permis de donner une profondeur supplémentaire à l’histoire et m’a tiré quelques larmes. La plume de l’auteure est toujours aussi belle et poétique. C’était un vrai plaisir de retrouver sa plume. Encore une fois, j’ai eu du mal à sélectionner les citations que j’allais vous mettre dans cette chronique. Les personnages sont vraiment attachants.

« Je m’étais promis de ne jamais succomber à ce qu’on appelle l’amour. Je ne veux pas dépendre de quelqu’un. L’attendre désespérément. Y croire, déraisonnablement. J’ai tout fait pour éviter ça. Jusqu’à elle. Jusqu’au jour où cette tempête a fait irruption dans ma vie. Ce jour-là, je n’ai pas réalisé qu’elle s’apprêtait à rythmer chacune de mes inspirations. Cadencer chacun des battements de mon cœur. Harmoniser chacune de mes pensées désordonnées. »

Je suis tombée sous le charme de Connor. C’est un homme joyeux, insouciant, plein d’humour, doux, attentionné, charmeur mais aussi sensible. Connor aime montrer que rien ne l’atteint. Mais il a ses failles qu’il cache derrière sa joie de vivre. Il porte une culpabilité sur ses épaules qui ne devrait pas lui revenir. Il est vraiment attendrissant. Storm est une femme à part : optimiste, indépendante, honnête, sûre d’elle, courageuse, amusante et pleine de surprise. Elle tient fermement à sa liberté. J’ai adoré son côté décalé. Elle aime affirmer sa différence et n’a peur de rien. Elle ne veut surtout pas qu’on la change. C’est un rayon de soleil.

« Il est des instants où tout vous semble différent. Illogique. Ces instants qui, malgré tout, vous donnent envie de franchir des océans, gravir des montagnes. Alors, même si je peine à dissimuler ma main qui tremble et mon souffle qui s’affole, je le suis et m’installe à ses côtés. J’essaie de faire taire chacune des raisons pour lesquelles je sais que je ne devrais pas aimer, avec autant de force, chacun des gestes tendres qui font vaciller jusqu’à la moindre particule de mon âme insoumise. »

Entre Connor et Storm, c’est une évidence. Leur relation est aussi sensuelle que tendre. Au fil des jours, ils vont faire tomber le masque l’un de l’autre. Grâce à Storm, Connor va se défaire de la rancoeur qu’il nourrit depuis des années contre ses parents. Elle va l’amener à voir les choses autrement, lui faire prendre conscience de beaucoup de choses. Quant à Storm, grâce à Connor, elle va découvrir que la liberté ne se trouve pas forcément là où elle pensait. Elle va trouver sa place là où elle pensait ne faire que passer et découvrir le vrai sens du mot famille. Tous deux vont vivre de grands bouleversements.

« Tu es comme ce rosier sauvage qui s’épanouit un peu plus chaque printemps. S’enracinant plus profondément, créant sa place, ici et pour longtemps. Imposant sa grandeur, son envergure. Tu prends racine ici, ma chérie. Tu crées ta vie. Tu sais, Storm, on ne choisit pas de s’attacher à quelqu’un. Le cœur le fait pour nous. »

J’ai beaucoup aimé la grande place donnée aux personnages secondaires. C’était un vrai plaisir de retrouver toute cette bande d’amis toujours aussi soudée. Une vraie famille. J’ai un gros pincement au coeur à l’idée de les quitter. Ils sont tous différents mais se complètent parfaitement. J’ai apprécié suivre leur évolution à tous et me remémorer un peu l’histoire d’Aiden et Lee dont j’avais oublié certaines choses. Eux aussi vont subir quelques bouleversements. Je vous recommande grandement cette histoire d’amitié et d’amour pleine d’espoir.

« De tous les moments passés avec lui, ce sont nos corps qui s’apprivoisent qui me touche le plus. Comme si j’avais besoin de ça pour être complète. Entière. Pour être moi. »

« Avec toi, j’ai compris que ma vie valait le coup d’être vécu, simplement parce que rien n’est jamais figé. Tu es ma tempête. Sans toi, rien n’a de sens. »

« Ce qu’il n’a toujours pas compris, c’est que c’est lui, ma liberté. »

Note : 4,5/5

 

Elsa

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s