Chroniques·Non classé

Love to hate you

Auteure : Emily Jurius

Editions : Addictives

 

Résumé :

Étudiante à Yale, Jane est aussi brillante que superbe. Rien ni personne ne l’empêchera jamais d’atteindre ses objectifs ! Le dernier en date ? Séduire le mec idéal pour passer un merveilleux réveillon dans la famille de celui-ci, loin de son quotidien peu reluisant. Sa cible : Matt Rives, fils à papa un peu écervelé qui tombe immédiatement sous son charme. Tout devrait se dérouler comme prévu… Sauf qu’il y a Stan, le demi-frère de Matt. Rebelle au grand cœur et au passé douloureux, il se méfie des filles comme de la peste ! Entre eux, la guerre est déclarée…

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur la première parution papier du mois des Editions Addictives. C’est le premier roman que je vais lire de cette auteure. J’ai hâte de découvrir sa plume. Je remercie Carole des éditions addictives pour l’envoi de ce roman.

Jane a 18 ans et est orpheline. Elle a grandi dans un foyer en Floride. Elle a espéré être adoptée mais elle ne l’a malheureusement jamais été. Elle en a beaucoup souffert et elle en souffre encore aujourd’hui. Ses parents ne lui ont même pas donné un nom. Elle manque d’amour. Aujourd’hui, elle étudie à Yale grâce à une bourse qu’elle a réussi à obtenir. Et chaque semaine, elle passe du temps dans un orphelinat, autre que le sien, dont elle est désormais loin. Elle ne peut pas s’en empêcher. Elle tient à montrer à ces enfants qu’ils peuvent s’en sortir.

Jane tient désormais à se concentrer sur son avenir. Elle a des objectifs bien fixés en tête. Si elle est à l’université, c’est surtout pour se trouver un bon mari. Trouver l’homme qui acceptera de lui donner un nom et tout l’amour qu’il lui manque depuis toujours. Son premier objectif est de séduire l’homme idéal et de s’inviter chez lui pour les fêtes de fin d’année, pour profiter d’une vraie famille. Elle est prête à jouer la parfaite petite-amie. Et elle a déjà trouvé sa cible : Matt Rives, un gentil fils à Papa, beau gosse et sexy. C’est le prétendant parfait. Et elle ne reculera devant rien pour arriver à ses fins. Jane a l’habitude de plaire. Elle sait jouer de ses forces.

Mais rien ne va se passer comme prévu. Stan, le demi-frère de Matt, va venir tout compliqué. Tous deux se vouent une haine sans faille. Stan est en dernière année. Il a eu une belle enfance jusqu’à ce qu’un drame se produise. Depuis, il a appris à se débrouiller seul. Il vit sur le campus et souhaite devenir avocat. C’est un très bon élève. Il fait tout pour décrocher son diplôme par ses propres moyens. C’est un plaideur hors pair. Avec les filles, c’est compliqué par contre. Il refuse d’accorder sa confiance. Il enchaine les plans cul.

« Parfois dans la vie, il faut savoir ouvrir son cœur. Je sais que ça te paraît fou et totalement inutile mais je crois que c’est le moment. »

Stan est insolent, arrogant, intimidant et rebelle. Il ne cesse de se trouver sur sa route, de la faire enrager et de lui pourrir la vie. Entre eux, dès leur rencontre, c’est explosif. Ils ne peuvent pas s’empêcher de se chercher. Face à lui, Jane se sent comme invisible et elle déteste ça. Elle l’a trop été toute sa vie. Mais elle n’est pas du genre à se laisser impressionner. Il l’attire mais elle le sait : cet homme n’est pas fait pour elle. Elle cherche un homme simple. Mais elle pourrait bien être agréablement surprise. Les apparences sont parfois trompeuses. Laissera-t-elle sa chance à Stan ? Et Stan arrivera-t-il à s’ouvrir à Jane ? Aura-t-elle le Noël dont elle rêve ?

« Je pourrais ne pas te dire que tu illumines chaque journée et que je suis le plus heureux des hommes. »

J’ai beaucoup aimé cette histoire originale, émouvante, drôle et super addictive. Je me suis toute suite laissée embarquer dedans. J’avais tellement envie de découvrir ce que cachait les personnages que j’ai eu beaucoup de mal à le lâcher. Tous ces mystères se révèlent à nous au fil des pages, dans un rythme parfait. J’ai aimé le tournant que prend l’histoire à un certain moment. Cela lui apporte une profondeur supplémentaire. Ce roman a vraiment été une agréable surprise. Ça m’a donné envie de lire d’autres romans de l’auteure.

« Je te donne mon cœur et tout ce que je suis. De toute façon, personne ne saurait en prendre soin à part toi. J’ai été créé pour toi, je n’en ai aucun doute. »

Les personnages sont surprenants et attachants. Ils portent tous un masque. On apprend à les cerner au fil des pages. Ils ne sont pas du tout ce qu’ils laissent entrevoir durant les premières pages. Jane est une femme plutôt superficielle au début de l’histoire, mais ce n’est qu’une carapace. Elle est courageuse, indépendante, solitaire, déterminée, mais aussi fragile. Elle sait ce qu’elle veut et n’a pas froid aux yeux. Mais sa vie va prendre un tournant inattendu au cours du roman. J’ai trouvé sa détresse très touchante face à la décision qu’elle va devoir prendre. Elle m’a impressionné du haut de ses seulement 18 ans d’accomplir un tel acte. Elle a la tête sur les épaules.

« Stanislas Booth, je t’aime plus que je ne pensais être capable d’aimer un jour. Tu m’as appris l’amour et, si tu y es parvenu, peut-être, moi aussi, ai-je été créée pour toi ! »

Stan est un homme rabaissant et plutôt cruel aux premiers abords. Mais ce n’est en réalité qu’une carapace qu’il s’est forgé au fil des années pour se protéger. En réalité, c’est un homme brillant, fort généreux, tendre, plein d’humour et protecteur. Son passé m’a vraiment émue et brisé le coeur. Contre toute attente, il sera d’un grand soutien pour Jane. Entre ces deux-là c’est très électrique mais c’est surtout une évidence que seuls eux refusent de voir.

« Me voir à travers ses yeux, c’est reconstituer un peu des fragments de mon cœur brisé. »

Ces deux personnages sont très méfiants et ont du mal à accorder leur confiance. Ils ont eu trop l’habitude de ne pouvoir se reposer sur personne. Tous leurs plans d’avenir vont être bouleversés. Ces deux êtres amochés vont voir leur armure se fendiller et apprendre à ouvrir leur coeur au fil des pages. Tout se fait vraiment en douceur entre eux. Entre vengeance, doutes, répartie, désir, préjugés, engagements imprévus, découvertes inattendues et espoir, ce roman ne vous laissera aucun répit. J’aurais juste aimé que le prologue nous amène plus loin dans le temps. Je vous recommande grandement cette histoire bouleversante, belle et pleine de piquant qui vous fera passer un super moment de lecture sans aucun doute. Stan va vous faire craquer !

J’ai lu ce roman en lecture commune avec Céline. Vous pouvez retrouver son avis ici.

« Je t’aime plus que personne ne pourra jamais l’imaginer. Tu es l’homme de ma vie et je ne regretterai jamais le jour où tu m’as foutu la honte en plein milieu d’un couloir de Yale. Grâce à toi, j’ai rencontré ma famille, celle que j’aime et nous allons la construire ensemble. »

Note : 4,5/5

 

Elsa

3 commentaires sur “Love to hate you

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s