Chroniques·Non classé

Immoral

Auteure : Chloé Wilkox

Editions : Addictives

Sortie : 07/08/2019

 

Résumé :

Star de l’équipe de football américain du lycée, Logan est sexy, puissant, invincible. Aucune fille ne résiste à son charme, il obtient ce qu’il veut d’un claquement de doigts. Sauf avec Izzie. Sa future demi-sœur lui tient tête, l’agace et refuse de se laisser intimider. Il ne devrait pas trouver cela excitant. Il ne devrait pas la désirer, rêver d’elle, de baisers et de nuits débridées. Leurs parents vont se marier, la société l’interdit, ils deviendraient des parias… Mais comment résister ?

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le nouveau roman de Chloé Wilkox, une auteure que j’aime beaucoup. J’avais vraiment adoré « Extrême lovers ». Et ce roman au goût d’interdit a direct retenu mon attention. Je remercie Laura des éditions addictives pour l’envoi de ce roman.

« Je ne savais pas que le désir décide pour vous. Que c’est un sentiment d’une telle violence. Mon envie de toucher Logan me fait mal partout, comme une fièvre. Mon corps entier souffre de devoir se refréner. »

Izzie a 17 ans et vient d’emménager à Felt, au Texas, pour sa dernière année de lycée. Sa mère vit là-bas avec son nouveau compagnon. Pour Izzie, cet emménagement est un grand changement après avoir passé 4 ans dans un internat très sélect dans le Vermont, entourée uniquement de fille. Izzie est en complet décalage avec les ados de son âge. Si elle a accepté de venir vivre avec sa mère, c’est pour retrouver une vie normale et pour ressouder les liens avec sa mère. Izzie a eu une enfance parfaite. Mais la mort brutale de son père a détruit sa famille. Sa mère a plongé dans la dépression et n’a plus été en mesure de s’occuper d’elle. C’est son grand-frère qui a pris en charge son éducation pendant quatre ans. Izzie souhaite devenir écrivaine.

« Tu ne me laisses pas en paix, argué- je en sentant ma gorge se serrer. – Toi non plus, rétorque-t-il de sa voix grave un peu cassée par la fatigue. – Tu me détestes… – Tu me le rends bien. – Tu as réponse à tout… – Non, pas à ça. Pas à toi et moi, lance-t-il d’une voix rauque qui me coupe le souffle. »

Logan a 17 ans et vit à Felt depuis toujours avec son père. Logan joue dans l’équipe de football de son lycée. C’est le leader de l’équipe. Sa carrière dans le football est toute tracée. Logan est un tombeur. Il enchaine les conquêtes. C’est le bad boy torturé par excellence. Il est rongé par la culpabilité et a bien du mal à accepter la présence de sa belle-mère. Il déteste qu’on lui impose des choses.

« Je sais que je ne suis pas celui que tu veux, Izzie Pearson. Je ne suis pas le garçon qu’il te faut, celui qui t’aimera et t’offrira son blouson de l’équipe et t’accompagnera au bal de promo. Celui avec qui tu pourras te montrer au grand jour, que tu pourras présenter officiellement à ton frère. Je ne te rendrai pas heureuse. Et je sais que ce que tu veux, plus que tout, c’est le bonheur, Izzie. Le tien. Celui des autres. »

La cohabitation entre Logan et Izzie est compliquée. Izzie avait espéré bien s’entendre avec Logan, qu’il pourrait l’aider à s’intégrer dans cette nouvelle vie. Mais depuis son arrivée, il lui adresse la parole seulement pour la critiquer. Il passe son temps à la chercher, à la provoquer, à faire tout pour la faire sortir de ses gonds. Il la persécute et lui pourrit la vie. La tension est palpable entre eux. Ils s’exaspèrent l’un et l’autre. Et le pire c’est qu’ils doivent aussi se supporter durant certains cours qu’ils ont en commun.

« Je n’ai jamais rencontré une fille comme toi. Et je sais que je n’en rencontrerai probablement pas une autre. Alors tu vois, ajoute-t-il, la voix tremblante, ce n’est pas facile d’y renoncer… »

Leurs débuts seront chaotique. Mais au fil du temps, ils vont se découvrir autrement. Izzie est de plus en plus intriguée par l’autre aspect de la personnalité que dissimule Logan. Une forte attraction va finir par apparaitre entre eux. Malheureusement leur relation est interdite. Izzie et Logan vont devenir demi-frère et soeur par alliance dans quelques mois. Leurs parents vont se marier. En cédant à la tentation, ils risquent de détruire leur famille encore en construction. De mettre en péril l’équilibre précaire de Karen, la mère d’Izzie. Leur relation est impossible. Entre raison et sentiments, qui remportera la bataille ? Comment réagiront leurs parents face à leur relation ?

« Je ne devrais rien dire, pas la consoler, pas la retenir. Et pourtant, c’est ce que je fais. Je l’attrape par le poignet, l’attire à moi. Elle retombe sur le matelas et je prends son beau visage en forme de cœur entre mes mains, comme si c’était la chose la plus précieuse au monde. Ce qui est sans doute le cas. »

J’ai eu un petit coup de coeur pour ce roman émouvant, intense et si prenant. Je suis entrée dans l’histoire dès les premières pages, peut-être même dès les premiers mots. Le sujet est certes déjà vu mais Chloé a su y apporter sa petite touche qui change tout. J’ai adoré les messages qu’elle fait passer à travers ce roman. De multiples sujets forts sont traités, comme celui de la difficulté à accepter sa belle-mère ou son beau-père, de trouver sa place dans cette nouvelle famille. C’est une très jolie histoire d’amour, de famille et d’amitié qui m’a complètement conquise.

« Que je t’aime, Isobel, me rétorque-t-il d’une voix profonde, sombre, en levant vers moi ses deux yeux qui me transpercent comme des flèches. Malgré tout, malgré nos parents, malgré cette foutue ville… Et aussi, parfois, ai-je l’impression, malgré toi. Je n’ai jamais ressenti ça pour personne, je ne pensais même pas que ça pouvait être aussi fort, l’amour… Mais voilà, je suis foutu. Je suis fou de toi. Je ne peux plus vivre sans toi… »

Ce que j’aime le plus avec cette auteure, c’est l’importance qu’elle donne aux personnages secondaires. Chacun est là pour une raison et donne encore plus de profondeur à l’histoire. D’ailleurs c’est un personnage secondaire qui m’a le plus touché : Matt. Je vous laisserai découvrir qui il est et quel rôle il joue dans l’histoire par vous-mêmes. En tout cas, ce personnage m’a émue. J’admire vraiment la force qu’il a eue pour se reconstruire après ce qu’il a vécu. Son personnage est vraiment porteur d’espoir. Karen, la mère d’Izzie est aussi très touchante. Son histoire est bouleversante. C’est une femme bienveillante et si forte qui fait tout pour rendre cette nouvelle vie agréable à tous. Et le troisième personne que j’ai beaucoup aimé, c’est Tanya. Elle est bien loin de ce que l’on peut penser aux premiers abords. Elle aussi n’a pas eu une vie facile et se bat pour avoir un avenir meilleur.

« C’est toi qui es belle, Izzie Pearson, grogne-t-il contre ma bouche. Tu es belle quand tu me donnes des ordres. Tu es belle quand tu es déterminée. Tu es belle quand tu ne sais plus où te foutre. Tu es belle quand tu rougis. Tu es aussi belle quand tu es en colère. Quand tu te la pètes. Quand tu m’envoies chier. Ou quand tu jouis. »

Après vous avoir parlé des personnages secondaires, il est temps de parler des principaux qui sont eux aussi très attachants. Izzie est une jeune femme généreuse, complexée, indépendante, intrépide et fougueuse. Elle a traversé une période pas simple suite à la mort de son père. Mais elle a su rester forte. Logan est un jeune homme aux multiples facettes que l’on découvre un peu plus à chaque page. Il est d’abord arrogant, dur, ombrageux et insolent. Une vraie bombe à retardement. Puis on apprend à connaitre un homme réfléchi, intelligent, doux, protecteur et sensible. J’ai vraiment été surprise par son personnage. C’est celui qui va le plus évoluer tout au long de l’histoire.

« Parce que tout ce que je fais, depuis quelque temps, c’est pour elle. Pour qu’elle ait des raisons d’être fière de moi. Même si ça ne change rien entre nous. Même si je n’ai pas le droit de la vouloir. »

Entre Logan et Izzie, c’est intense et incontrôlable. Leur alchimie est incroyable. Tous deux vont se mettre à nu l’un face à l’autre et découvrir que tout ne les oppose pas tant que ça. J’ai adoré leur jeu du chat et de la souris et les piques qu’ils s’envoient. La honte les bouffe mais lutter est impossible. Encore une fois, on ne choisit pas qui on aime. Entre manipulation, trahison, mensonge et secrets de famille, leurs sentiments vont être mis à rudes épreuves. Leur amour sera-t-il assez fort pour tout surpasser ? Arriveront-ils à former une famille tous les 4 malgré tous ces bouleversements ?

« Je t’aime aussi, Logan Taylor, murmuré-je contre ses lèvres charnues. Et tu as raison sur une chose : oui, je t’aime malgré moi. Malgré ma culpabilité, ma peur, les rumeurs, le poids des mensonges. Il n’y a pas une chose chez toi que je n’aime pas. Tes yeux, ton esprit, ton talent, tes répliques d’enfoiré… Tu n’es pas simplement « digne de moi », Logan, plaidé-je pour qu’il comprenne. Tu es le garçon dont je rêvais et que je ne m’attendais pas à trouver – pas dans la chambre d’à côté en tout cas. »

J’ai adoré l’épilogue. J’ai fini cette histoire avec un petit pincement au coeur. J’en aurais voulu encore et encore. C’est le genre d’histoire qu’on aimerait ne jamais voir se terminer. Je vous recommande grandement cette romance tumultueuse, très rythmée et forte en émotions. Chloé est en train de s’inscrire parmi mes auteurs préférés. C’était un vrai plaisir de retrouver sa plume. Si vous aimez les histoires au goût d’interdit, ne passez pas à côté de celle-ci !

« Mais je t’aime. Qu’on soit libres ou aliénés, dans cette chambre ou au grand air, ce que je ressens pour toi, c’est ma grande certitude. »

Note : 5/5

 

Elsa

 

5 commentaires sur “Immoral

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s