Chroniques·Non classé

The initiation

Auteure : Erin Graham

Editions : Addictives

 

Résumé :

Maël s’enfonce chaque jour un peu plus dans une spirale sombre. Star de la scène, accro au succès et à la drogue, il lutte contre les ombres de son passé et se voue une haine féroce. Alors, quand il rencontre Divya, lumineuse, innocente et pleine de vie, il veut fuir, la repousser. Mais l’attirance entre eux est irrésistible, le désir, puissant, d’autant que Divya a tout à apprendre de l’amour et de la sensualité. Réussira-t-elle à le sauver de lui-même ou disparaîtra-t-elle dans les ténèbres avec lui ?

« Il y a toujours des itinéraires bis, des déviations, pour revenir sur le bon chemin… C’est juste une perte de temps. C’est tout. Et parfois, on découvre de belles choses, en prime, au détour de ce chemin. Une fée avec un regard d’ange, par exemple… »

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le nouveau Erin Graham. Cette auteure est désormais devenue une valeur sûre pour moi. Je ne rate plus aucune de ses sorties. Et je compte bien rattraper celles que j’ai manquées. Je n’ai donc pas résisté à cette nouvelle histoire.

« J’ai envie de croire que les belles histoires existent. Et que la nôtre en sera une. Malgré les démons qui restent encore entre nous. Mais peut-être sera-t-il plus fort qu’eux. Je l’espère tellement… »

Divya a 20 ans et vit à Los Angeles. Elle a été obligée de fuir son pays : la France, il y a 5 ans. Elle est partie avec son grand frère très protecteur. Aujourd’hui, elle vit avec lui. Divya a un don particulier dont voulait se servir son père pour gagner de l’argent. Elle effectue des études par correspondances et ne sort quasiment jamais de chez elle. Son frère l’en empêche. Vivre avec les autres avec son don est compliqué. Elle n’a aucune vie sociale.

« La musique, cette musique, c’est nous. C’est mon cœur qui bat pour elle. C’est mon âme qui cherche la sienne. Ce sont nos corps qui s’appellent. C’est sa lumière qui me sauve. Ce sont mes ténèbres qui me font perdre pied. »

Maël a 25 ans et vit à Los Angeles aussi. Il est le bassiste des Dark Skeletons. Avec le chanteur, ce sont les seuls rescapés de l’ancienne génération du groupe créé il y a sept ans. Maël est une bête de scène, une rock star adulée. Il enflamme les salles. Pourtant, il trouve de moins en moins sa place dans le groupe. Maël a grandi dans une famille aimante. Mais un jour sa vie a été bouleversé. Depuis, il se défonce chaque jour un peu plus. Il enchaine les conneries. Sa vie ne tient qu’à un fil. A tout moment, il pourrait chuter et ne jamais remonter. Rien ne le rend plus heureux. Il repousse sans cesse les limites.

« Il est tellement noir alors que je sens une belle lumière sous tous ses nuages. Je ne sais pas ce que c’est mais, une chose est certaine, il y a trop de signes pour que je ne voie rien. Mais je ne m’en fais pas… Le destin le remettra sur ma route si nécessaire. Il n’y a qu’à attendre pour voir. »

L’agent du groupe de Maël a décidé de faire appel à Lochan, le frère de Divya pour écrire les chansons du prochain album des Dark Skeletons. Maël est normalement celui qui s’en occupe. Mais il n’est plus capable de rien. Maël est loin d’accepter sa présence, mais il n’a pas le choix. Pour connaitre le groupe, Lochan va embarquer pour une croisière réunissant tout un tas de groupe. Sa soeur va s’imposer, contre l’avis de Lochan. Elle est désormais décidé à vivre sa vie comme elle l’entend.

« Je suis complètement fasciné, tous mes sens brûlent d’une chaleur étrange, mon esprit ne cherche même pas à comprendre, j’ai envie de lui sourire comme un con, de la regarder sans bouger ni parler, juste d’être là, sentir le parfum de sa peau qui caresse mon âme, m’étourdir de la grâce naturelle de son visage, m’hypnotiser de ses formes parfaites et adorer ressentir que ce corps est, je ne sais par quel miracle, relié au mien comme une évidence. »

Divya est directement troublée par Maël. Il l’attire. Mais il est trop dangereux pour elle. L’obscurité de Maël l’effraie. Avec son don, il lui est difficile de supporter une telle noirceur. Divya est du genre à absorber la douleur des gens qui l’entourent. En se rapprochant trop de Maël, elle pourrait perdre sa propre lumière. Maël perd complètement ses moyens face à Divya. Une force les pousse l’un vers l’autre. Alors Divya arrivera-t-elle à ramener Maël dans la lumière ou couleront-ils ensemble ? Maël laissera-t-il enfin sortir de lui ce qui le hante tant ? Laissera-t-il Divya l’aider ?

« Je passe mes bras dans son dos et l’attire contre moi. Nous nous blottissons l’un contre l’autre. Le plus beau moment de ma vie. Un moment parfait, avec mon homme imparfait qui complète mes propres imperfections, pour une union parfaite. »

J’ai été complètement déboussolée par le début de l’histoire. Je ne m’attendais pas du tout à ça. L’auteure a pris un risque avec cette histoire qui sort complètement de l’ordinaire. Sa plume est plus osée que dans ses précédents romans. J’ai trouvé que cette histoire se rapprochait plus de ses romances M/M que j’ai pu lire jusqu’à maintenant. Je dois vous avouer ne pas vraiment croire au sixième sens. Mais ça ne m’a pas empêché d’apprécier cette lecture. Je me suis laissée aller et au final, j’ai passé un bon moment.

« Maël est mon Yang. Et je suis son Ying. Et parfois c’est l’inverse. Mais peu importe qui est quoi, je prends conscience maintenant que ça fait plus de vingt-quatre heures que je ne l’ai pas vu, c’est qu’une fois trouvés, nous ne pouvons plus exister pleinement qu’ensemble. »

A travers cette histoire, l’auteure évoque encore une fois des sujets forts notamment celui de la dépression. J’ai trouvé qu’elle le faisait avec beaucoup de justesse. Sa plume est toujours aussi agréable à lire. J’ai adoré le cadre dans lequel se passe une grande partie de l’histoire. C’était vraiment original. J’aurais bien eu envie de faire partie de cette croisière intense qui va vous emporter dans un tourbillon d’émotions toutes plus contradictoires les unes que les autres.

« Il m’aime. Celui qui détient mon cœur, celui à qui il suffit de respirer pour me rendre heureuse, celui qui me bouleverse l’âme et maltraite ma raison, celui pour qui j’aurais tout donné pour qu’il m’aime, celui-là même vient de m’achever. Parce que je ne m’y attendais pas. Parce que je le rêvais désespérément. Parce que… c’est la plus belle chose qu’il m’ait dite. Parce que son amour me transporte si près du paradis juste avant de me précipiter en plein enfer, c’est écrit. »

Les personnages sont bien construits et touchants. Divya est une femme de caractère. Elle n’hésitera pas à dire ses quatre vérités à Maël. Elle est pure. J’ai aimé la voir sortir de sa retenue et se laisser aller au fil des pages. Maël est un homme instable, tourmenté, mystérieux et sensible. Il n’a plus aucune estime de lui-même. Il est plongé en plein enfer. Son comportement m’a parfois troublée mais surtout beaucoup touché. Un secret l’étouffe. J’ai adoré suivre son évolution tout au long de l’histoire.

« Depuis que je la connais, je ressens de plus en plus ces petites joies qui égayent les cœurs des gens normaux. Et j’y prends goût. Je deviendrais même vite accro si je ne faisais pas attention. »

Entre Maël et Divya, le désir est puissant. Divya sera la rédemption de Maël. Elle va l’aider à faire la paix avec son passé et le sauver, au risque de se perdre en chemin. Elle va l’aider à combattre son obscurité et soulager ses maux. Quand à Divya, grâce à Maël, elle va tenter de nouvelles expériences et enfin profiter de la vie. Leur histoire d’amour est un parfait mélange entre sensualité, passion et douceur. Entre culpabilité, désillusions, malentendu, manipulation et mensonge, cette romance vous promet de belles heures de lecture. J’ai beaucoup aimé découvrir l’auteure dans ce nouveau registre. Je vous recommande grandement cette histoire profonde qui risque de vous chambouler et de vous surprendre. Ayez l’esprit ouvert !

« Je tremble de bonheur et de peur, je n’ai jamais aimé comme ça. Aussi fort, aussi entièrement. Je ne me suis jamais donné aussi éperdument. Mais je ferme les yeux et je lui donne toutes mes clés. Parce que… parce que c’est l’évidence et le destin. C’est tout. Pour le reste, comme elle dit, on verra. »

« Je l’aime à en crever, elle et la lumière qu’elle m’a apportée, elle qui me montre le chemin, elle qui est… juste elle. Tout simplement. Ma force à moi pour enfin oser vivre… Elle est tout ça. »

Note : 4/5

 

Elsa

3 commentaires sur “The initiation

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s