Chroniques·Non classé

PS : Oublie-moi !

Auteure : Emma Green

Editions : Addictives

Sortie : 17/06/2019

 

Résumé :

Léonore est belle comme le jour, mais elle vit dans l’ombre pour cacher son plus gros complexe et son plus douloureux secret. Pourtant, quand une agence de mannequins atypiques s’intéresse à elle, elle y voit une chance de se reconstruire. Mais ses espoirs se brisent lorsqu’elle découvre l’identité de son nouveau boss : Wolf Larsson, le garçon qu’elle aimait et qui a bien failli la détruire. Il fut son premier amour, son bourreau, son pire cauchemar… Huit ans après le drame, elle est devenue une lionne prête à tout pour survivre. Lui a gardé ses mots féroces et ses yeux de loup. Elle va devoir lui pardonner. Il va devoir se racheter. Pour raviver la flamme qui brûle encore entre eux, malgré tout.

« Elle voudrait me haïr mais elle me désire. Je voudrais la contrôler mais elle me rend fou. »

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur le nouveau roman du duo Emma Green. Vous le savez sans doute si vous me suivez depuis un moment, elles font parties de mes auteures préférées. J’attends chacune de leur sortie avec impatience. Je me suis littéralement jetée dessus dès que Carole des éditions addictives me l’a envoyé. Je la remercie encore une fois.

« En réalité, chaque être se livre avant même de parler, juste en se montrant tel qu’il est. Un physique, ce sont des traits, des lignes qui racontent une histoire, le dessin d’une vie. Ils expriment une sensibilité, un destin subi ou accepté, portent les stigmates des épreuves rencontrées, des combats perdus, des luttes victorieuses. Cette beauté-là est crue, vraie, vivante. Extraordinaire. C’est elle qui m’anime, même si elle dérange. »

Léo a 22 ans et vit à Paris avec son petit-ami. Elle enchaine les petits boulots pour pouvoir subvenir à ses besoins tout en continuant ses études de criminologie. Léo est une femme très complexée. Elle ne laisse jamais personne la voir nue. Et elle ne se met jamais en maillot de bain sur la plage. Malgré cela, suite aux conseils de son copain, elle a décidé de tenter sa chance dans le mannequinat. Les revenus de ses petits boulots ne lui suffisent plus.

« Léo était impulsive, têtue, nerveuse, un peu grande gueule. Elle l’est encore plus. Elle a gagné en force. Comme si elle avait trouvé qui elle était, au lieu de chercher ça dans le regard des autres. C’est peut-être à cause de moi, mais elle a l’air d’être devenue invincible. »

Wolf a 25 ans et est marié à son boulot. Il a monté, il y a quatre ans, avec son meilleur ami, une agence de mannequinnat : Strange & Strong. Leurs mannequins ont tous une particularité qui dérangerait dans les autres agences. Il a décidé de réinventer les règles pour donner sa chance à tout le monde et ouvrir un peu plus ce monde si fermé de la haute couture. Et leur affaire marche plutôt bien. Sa soeur est d’ailleurs l’égérie de l’agence.

« Pour que tes blessures et tes cicatrices deviennent ton histoire, tu dois arrêter d’en avoir honte et de les cacher. Tu dois être capable de les partager, d’en être fier, de leur donner vie au lieu de les étouffer. C’est toi qui m’as appris ça, Wolf, tu te souviens ? Ton étrangeté, c’est ta force. Tu ne peux pas être fort, si tu n’acceptes pas d’être un peu étrange. »

Après un énième refus par une agence, Léo va décider de tenter sa dernière chance : Strange & Strong. Mais elle était loin de s’imaginer ce qui l’attendait. C’est tout son passé qui va refaire surface lorsqu’elle va se retrouver face à Wolf. Wolf est son premier amour mais aussi son bourreau : il est celui qui l’a détruite huit ans plus tôt. Qui a fait d’elle un monstre à ses yeux. Il est hors de question que Léo le fréquente de nouveau. Elle va donc fuir. Mais Wolf en a décidé autrement. Il va tout faire pour qu’elle accepte de travailler pour lui. Et malheureusement Léo, face à sa situation précaire, ne va pas avoir d’autre choix que d’accepter.

« Une fois encore, on se cherche, on se provoque, on se pousse à bout l’un l’autre, on laisse la tension monter en sachant pertinemment que ça va mal finir. Elle me défie, me malmène, me remet constamment à ma place et j’en redemande. »

Entre Léo et Wolf, c’est explosif. Wolf est troublée par Léo. Pour une fois, avec Léo, il n’aura pas tous les pouvoirs. Elle ne se laissera pas dicter sa conduite et ne va cesser de le contredire. Tous deux vont se défier, se chercher, se pousser à bout, au risque de se brûler les ailes. Lutter contre leur attirance fulgurante sera de plus en plus difficile. Petit à petit, Wolf va s’immiscer dans les pans de la vie de Léo. Et celle-ci pourrait bien être surprise par ce Wolf-là. Elle va faire des découvertes qui pourraient tout changer. Mais réussiront-ils à surpasser ce passé si terrible ? Arriveront-ils à ouvrir leur coeur l’un à l’autre ?

« Et après quelques secondes de ce plaisir cruel, de ce trouble merveilleux, je me jette sur lui. Il se jette sur moi. Je l’embrasse passionnément. Je me colle à son corps tendu à l’extrême. Et je sens ses mains brûlantes parcourir ma peau mouillée et s’enfouir dans mes cheveux trempés, ses doigts passer sur mes lèvres, qu’il dévore, descendre sur mes seins, qu’il frôle, et empoigner mes fesses, qu’il pétrit. J’oublie tout. »

Ce roman est un petit bijou rempli de bienveillance, d’amour, de mystères et d’émotions. Une nouvelle fois, les auteures ont réussi à m’émouvoir à travers de sujets si actuels et de situations touchantes. J’ai adoré le nouvel univers dans lequel Emma Green nous plonge. C’est une histoire qui bouleverse les codes et particulièrement engagée que nous offre les auteures. Les messages transmis sont si beaux et criants de vérité. Un magnifique roman sur la différence avec des personnages imparfaits mais plus humains que jamais.

« Je veux être avec toi depuis toujours. Depuis que mon petit cœur d’adolescente s’est mis à vibrer pour un garçon qui ne lui était pas destiné. Tu n’es peut-être pas pour moi, Wolf Larsson, mais je te choisis quand même. »

Léo m’a profondément touché. C’était vraiment difficile de la « voir » si mal dans sa peau. C’est une vraie battante. Une femme indépendante, déterminée, ambitieuse qui a beaucoup souffert. J’ai adoré son répondant. Elle a un petit côté rebelle. Elle va faire beaucoup de chemin tout au long du roman. Se dépasser. Gagner en assurance. S’accepter. Puis s’aimer malgré ses défauts. Je pense que cette femme peut devenir un exemple pour beaucoup. Ce n’est pas un simple personnage de roman. Je pense vraiment que tout le monde peut se reconnaitre en elle, parce qu’on a tous nos complexes.

« J’en crève, de me sentir si coupable. De savoir que je t’ai abîmée. Tu es si précieuse, Léo. Si unique. Il n’y a pas de noirceur en toi. Il n’y a que la lumière. Cette lumière sublime, vivante, qui m’attire, qui me fait constamment revenir vers elle, vers toi, alors que je n’y ai pas droit. »

Wolf est un homme sauvage, complexe, torturé et intense. Si on le découvre au départ plutôt dur et froid, on va vite découvrir que son coeur est immense. Il fait énormément pour les autres. Wolf va vivre des moments particulièrement compliqués durant ce roman. J’ai été agréablement surprise par ce personnage. Tous les personnages tant principaux que secondaires apportent beaucoup à l’histoire et nous pousse à accepter la différence, à la voir comme une normalité. J’ai adoré la personnalité piquante de Willa, la soeur de Wolf. Elle porte du 50 mais s’assume complètement.

« Sous mes yeux, l’homme le plus fier, le plus arrogant, le plus secret qui soit laisse échapper une larme. Puis un millier. Ça sort de ses tripes, ça le soulève, c’est violent. Je le rejoins, moimême au bord des larmes, le prends dans mes bras ; il me repousse mais je reviens à la charge. Tant qu’il le faut. Tant qu’il refuse de me faire une petite place contre lui. Dans sa vie. »

Entre le loup et la lionne, c’est compliqué. Tous deux sont aussi têtus l’un que l’autre. Ils ont gardé de profondes blessures de cd qu’il s’est passé il y a huit ans. Et ils ont peur de se brûler à nouveau. Main dans la main, au fil des pages, ils vont avancer et tenter de faire la paix avec ce passé qui leur colle à la peau. Léo va se redécouvrir à travers les yeux de Wolf et sortir de sa zone de confort pour enfin trouver sa place et se libérer de ses complexes qui lui pourrissent la vie. Leur histoire est tendre et si forte. Entre provocations, culpabilité, manipulation, malentendus, rancoeur et secret de famille, vous ne pourrez pas lâcher ce roman. Je l’ai moi-même dévoré en seulement une journée. Cette histoire est addictive et tellement captivante.

« Écoute-moi bien, Léonore Dumas. Je t’ai lâchée une fois, je ne te lâcherai plus jamais. À ces mots en forme de promesse, Wolf me fait tournoyer sous la douche et m’entraîne avec lui dans ce tourbillon infini. Celui où l’on porte nos peaux, et rien d’autre. »

Je tenais aussi à vous parler d’un dernier personnage : Judith, la tante de Wolf. Je ne vais pas vous en dire trop sur elle. Je vous laisserai la découvrir par vous-même. Mais cette femme en détresse m’a vraiment attendri. N’oubliez jamais que votre différence est votre plus grande force. Le monde est justement beau par sa diversité. La beauté n’a aucune norme. Et personne n’est parfait. Nous avons tous nos complexes. Certains les cachent juste mieux que d’autres. Je vous recommande vraiment ce roman qui vous fera sans doute du bien et changera peut-être votre vision du monde et de vous-même.

« Je t’aime, me susurre-t-il. Je t’aime à en crever, Léo. Je t’aime depuis neuf ans. Ne me demande plus jamais de t’oublier. J’en mourrais… »

« On se sourit, on se devine, on se dit qu’on s’aime avec les yeux, parce que la belle sait que je ne lâche pas souvent ces mots-là. »

Note : 5/5

 

Elsa

 

5 commentaires sur “PS : Oublie-moi !

  1. Tu me donnes envie ! J’ai lu que trois romans de ce duo d’auteures, mais j’avais adoré mes lectures ! Il me tarde de découvrir de nouveaux romans d’elle 😀

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s