Chroniques·Non classé

Shades of desire

Auteure : Lil Evans

Editions : Addictives

 

Résumé :

Ebony a deux passions : la littérature et les soirées avec son meilleur ami et voisin, Soren. Le jour où un groupe de motards s’installe dans sa ville paisible, tout bascule. Ils sont bruyants, irrévérencieux, dragueurs, et mènent des activités pas forcément légales.  Mais Ebony refuse de se laisser intimider ! Elle leur tient tête sans faillir, jusqu’à sa rencontre avec Ax, leur chef, et Indy, son second. Les deux hommes sont aussi différents que le jour et la nuit, ils la troublent et l’agacent… et ils sont déterminés à la protéger. Car un mystérieux admirateur envoie à Ebony des poèmes macabres et menaçants…

Service presse

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur ce roman. J’ai complètement craqué devant cette magnifique couverture. Merci à Carole des éditions addictives pour ce service presse.

Ebony a la trentaine et vit dans une petite ville tranquille. Elle est célibataire depuis un moment. Dans la vie, quand elle n’exerce pas son métier de critique littéraire, elle passe le plus clair de son temps avec son meilleur ami et voisin Soren. Elle ne peut pas passer un jour sans le voir ou lui parler. Entre eux, il n’y a jamais eu ambiguïté. Tout a toujours été platonique.

« Et moi, pourquoi est-ce que je cherche à la défendre ? A défendre un meurtrier au lieu d’avoir peur ? Sûrement parce qu’au-delà de la façade narquoise, Ax ne peut s’empêcher d’avoir les yeux humides. Et il me laisse chamboulée par son côté humain quant tout ce qu’il veut montrer au monde, c’est son dédain. »

Quand de nouveaux voisins viennent s’installer dans la maison à côté de la sienne, Ebony est ravie malgré le boucan qu’ils peuvent faire avec leurs motos. La vie devenait vraiment ennuyeuse dans cette ville. Toute nouveauté est bonne à prendre, peu importe qu’ils fassent partis d’un gang. Parmi eux, il y a Ax et Indy.

« Je sens le dégoût de moi-même reprendre les rênes de ma vie. Je suis pourtant habitué à me sentir tiraillé. Avec le gang, je dois détruire alors que tout ce que je veux, c’est construire. Ma vie, une maison, une famille. »

Ax a 30 ans et est le chef du gang suite à la mort de son père. Il n’a pas eu d’autres choix que de suivre ses traces, pourtant il n’en a jamais eu envie même-si c’est ce qu’il a toujours connu. La violence, la drogue, les filles, la vitesse et les armes font partis intégrante de sa vie. Il est toujours sur ses gardes. Au moindre faux pas, il pourrait y passer. Aucune erreur n’est possible. Trop de membres du gang aimeraient prendre sa place. Malgré tout, Ax a des valeurs que sa mère lui a inculqué et rêve d’une autre vie.

« J’ai envie de m’éloigner de lui pour me protéger, pour que la distance émotionnelle qui nous détache encore cesse de se réduire aussi vite. Plus vite que les flammes ne dévoreraient du papier de soie. Mais d’un autre côté, je me sens bien, tout contre lui. Il est peut-être dangereux, il a peut-être des addictions diverses et variées, mais mon cœur n’en a rien à faire. Il le veut. Et il désire se noyer dans ses yeux couleur lagon jusqu’à la fin des temps. »

Indy s’est retrouvé membre de ce gang contre sa volonté pour une raison mystérieuse. Avant, il n’avait jamais connu une telle violence. Pour lui, tuer est plus compliqué que pour les autres. C’est la douceur incarné. Un homme courageux, généreux, loyal et honnête.

« Ebony est une bouffée d’air frais, d’oxygène dont nous avons tous les deux besoin. Dont nous crevons d’envie de nous emparer. »

Ces deux hommes ne peuvent s’empêcher de se rapprocher d’Ebony. Elle est tellement différente des femmes qu’ils ont l’habitude de fréquenter. C’est une bouffée d’oxygène, un rayon de soleil dans leur noirceur. Et quand ils découvrent qu’elle reçoit des lettres anonymes effroyables, ils sont prêts à tout pour la protéger. Qui se cache derrière ses lettres pleines de menaces ?

« Mienne. C’est le mot que je te ferai hurler au cœur de la nuit. Mienne. C’est le mot que je te ferai scander à la lueur d’une bougie. Mienne. C’est le mot que je graverai au couteau, dans ta chair, comme sur un tombeau. »

Malgré le danger, Ebony ne peut pas fuir ces hommes. Derrière leur côté dangereux, elle voit leur côté humain. Elle n’a pas peur d’eux. Elle est incapable de se laisser marcher sur les pieds : elle n’hésitera pas à leur dire tout ce qu’elle pense. C’est plus fort qu’elle, quitte à se brûler les ailes. D’autant, que l’un d’eux ne la laisse pas indifférente. Alors qui décrochera son cœur ? Le mauvais garçon ou l’homme plein de douceur ? Une histoire d’amour avec l’un d’eux est-elle vraiment envisageable ? Et surtout réussiront-ils à la protéger du psychopathe qui la harcèle ?

« En chaque homme sommeille un chevalier qui ne demande qu’à sortir. Il te faut juste trouver le bon, Ebony. »

J’ai passé un bon moment avec cette histoire assez originale puisque nous avons le point de vue d’un personnage en dehors de la romance en plus de celui d’Ebony. J’ai trouvé cette façon de nous raconter l’histoire vraiment intéressante. L’auteure a aussi su me surprendre de part l’identité du psychopathe. Ce personnage m’a vraiment fait froid dans le dos. Malgré cela, j’aurais souhaité plus de rebondissements au niveau de la relation entre les personnages. Et j’aurais aussi vraiment aimé que l’univers du gang soit plus présent. Qu’il y ait plus de danger.

« Une femme qui d’un simple sourire a fait fondre mon cœur, comme celui de mon meilleur ami. Une femme qui, par sa bonne humeur et sa légèreté, a réussi à me faire voir la vie sous un jour où tout n’est pas noir. »

J’ai adoré les personnages. Surtout Ebony et Ax qui m’ont vraiment beaucoup touché. Ebony est une femme surprenante : douce, franche, lumineuse, optimiste, pleine de peps et de compassion. Et c’est surtout une battante. Ce qu’elle va vivre m’a littéralement retourné. Ax est un homme qu’on pourrait croire dur, impitoyable et toxique au premier abord. Mais au fond, il a du cœur et ressent des émotions même s’il n’est pas en droit de le faire. Son histoire est vraiment émouvante.

« Ma vie, je ne l’ai pas choisie. Pas voulue non plus. Mais je fais avec. Je porte le poids de mes péchés comme autant de balles que je me prendrai tôt ou tard dans la tête. Et putain, ça fait du bien de retrouver un peu de normalité de temps en temps. »

Le mystère des lettres morbides et sanglantes que reçoit Ebony est vraiment captivant. Le personnage qui se cache derrière est troublant. Cette histoire ne vous laissera pas de marbre croyez-moi. J’ai adoré la relation particulière qu’ont Ebony, Indy et Ax. Et les petites taquineries entre Ebony et Ax. Une vraie bouffée d’air frais parmi les côtés plus sombres de ce roman.

« La seule raison pour laquelle il me faut arrêter de fantasmer sur cette femme, c’est parce qu’au fond de moi, je suis sûr qu’elle est la seule au monde capable de pouvoir me briser le cœur. »

Ce roman nous montre une fois de plus que tout n’est pas tout blanc ou tout noir. Qu’on ne choisit pas toujours ce qu’on deviendra plus tard. Et surtout, comme je sais que ça rebute souvent les gens, je tiens à le dire : ce livre n’est pas vraiment un triangle amoureux. Le cœur d’Ebony ne bat que pour un seul de ces deux hommes. Et tout est clair dès le départ pour elle. Ce livre traite autour de l’amour que de l’amitié. Je vous recommande grandement ce roman qui reste vraiment une bonne lecture malgré les petits points négatifs évoqués plus haut.

« Je voulais juste avoir quelque chose de bien. La seule chose de bien dans ma vie. C’était elle. Quand je la vois, je l’aime. Quand je l’entends, je l’aime. Quand elle me souriait, je l’aimais encore plus, mais elle n’a plus souri depuis des semaines et c’est à cause de nous. »

Note : 4/5Shades of desire.jpg

Elsa

2 commentaires sur “Shades of desire

  1. J’ai lu ta chronique en me disant que ce roman n’était pas pour moi ^^ Et pour cause, deux hommes sonne forcément dans ma tête comme triangle amoureux et j’évite en général ^^ Ta conclusion me rend d’autant plus curieuse de le lire finalement ^^ J’espère avoir l’occasion de le trouver 🙂

    J'aime

    1. Oui je comprends. Je suis pas fan des triangles amoureux non plus. Mais dans cette histoire, il y a vraiment aucun doute sur le choix d’Ebony. Juste pendant les premières pages bien sûr parce qu’elle apprend à les connaitre. Mais franchement c’est vite clair et c’est pas forcément celui auquel on s’attend au départ. Contente d’avoir éveillé ta curiosité en tout cas ! ☺️

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s